Accueil / Changer de vie / Confiance en soi / Méthode LMFAO #2 : Un regard de confiance
Méthode LMFAO #2 : Un regard de confiance
Méthode LMFAO 2 un regard de confiance

Méthode LMFAO #2 : Un regard de confiance

Méthode LMFAO 2 un regard de confiance

Méthode LMFAO 2 un regard de confiance

Alors ? Vous avez survécu à la première mission pour entretenir votre confiance ? Rappel : dans l’épisode précédent, j’y explique la méthode dont je ne peux être que fier et que j’ai intelligemment appelé LMFAO (ironie toujours !), et les règles d’un jeu qui m’a aidé à me sentir plus à l’aise en société, et de ne plus avoir l’air d’un môme de 4 ans ayant perdu la main de sa mère.

Cette semaine, je reviens vers vous avec un nouveau jeu. Mais avant cela, comme je suis un homme de parole (si, si !), je vais débriefer avec vous ma première mission réalisée, puisque je vous avais promis de suivre la méthode en même temps que vous. Alors voici ce qui m’est arrivé la semaine dernière.

Pour entretenir ma confiance. J’ai l’âme charitable ! 

Mon âme de bon samaritain a proposé de l’aide à une petite dame bien sympathique qui semblait paumée dans le métro parisien. Pensant qu’elle était touriste en la voyant avec sa valise, j’engage la conversation en anglais. Elle est Française (le Pierre Richard). Elle m’explique alors qu’elle a beaucoup de mal avec le métro parisien. Ce que je m’empresse de lui répondre :

– “Oui, c’est pas évident le métro quand on n’est pas de Paris“.

Elle : “Heu j’habite à porte de Montreuil“…

Moi : “Oui, c’est pas évident le métro quand on est aussi de Paris“.

Je l’aide à porter sa valise (pleine de briques). Trois niveaux plus hauts, après avoir sué comme un bébé sumo et 10 minutes de causette, elle me sort un billet de 20€ que j’ai bien sûr refusé, bah ouais je suis un nanti… Je voulais dire, un gentil.

Pour entretenir ma confiance. Moi, je fous le “dawa” !

Enfin, gentil tout est relatif. J’en veux pour cause l’un des wagons du RER A. Mon jeu a comme qui dirait, un peu dérapé. 9h30 à Nation un mardi matin. RER A blindé (normal !), les gens sont serrés comme des cotons tiges. Je me situe contre la cabine du conducteur dans un coin tranquille.  En face de moi, une ménagère se fait légèrement bousculer et atterrit sur moi sans faire exprès. Puis s’excuse (ouais ouais, coquine va !). Puis par habitude parisienne, elle râle dans sa moustache contre la personne coupable de sa bousculade, et me regarde comme pour chercher mon approbation. Je lui dis :

– “C’est la routine parisienne, madame !”

– Elle : “Oui mais bon c’est insupportable, blablabla, les gens bousculent et ne s’excuse même pas !” (à côté de ça t’es à Paris, va à Tokyo, tu vas demander pardon ! Tu comprendras mieux la signification de la chanson des sardines de Patrick Sébastien)

– Moi : “Vous savez bien que ça n’est pas la première fois, et ça ne sera pas non plus la dernière.”

– Le coupable derrière : “C’est bien vrai ça, donc pas la peine de grogner.”

S’en suit une remarque de la petite dame. Puis une autre du pousseur, puis encore une autre de la dame, un autre inconnu s’en mêle, puis encore une autre personne s’en mêle, hausse du ton, le milieu devient hostile ! J’ai voulu ajouter un :

“Ne vous engueulez pas, il y a sûrement un terrain d’entente.”

Mais je pense que ça aurait été une mauvais idée. J’ai transformé le coin de mon wagon en un gros “Mosh pit” où tout le monde s’engueule.

Mosh pit

Mosh pit

“Bon bah… Je crois que je vais changer de wagon hein !”

Ce que les gens peuvent être des animaux irrités et irritants pour conserver leur zone d’intimité ou de confort. Et on dit après que l’homme est l’animal le plus évolué ? Enfin à côté de ça, c’est normal, c’est lui qui fait le classement. Note pour plus tard, éviter de parler aux heures de pointe.

Mission 1: Objectifs lune (sans vilain jeu de mots)

Cette fois-ci, il ne sera plus uniquement question de parler du beau (mauvais) temps, mais surtout de vous servir de vos yeux. Juste avant cela, il est important que vous vous fixiez quelques objectifs.

Oui je sais, c’est pas évident, et c’est fastidieux, mais c’est plus facile qu’on ne le pense. Souvenez-vous de ce que je disais dans l’article : “On veut tous changer de vie“. Les objectifs sont le carburant de votre moteur. Avancer sans but précis dans la vie vous fera stagner, et les autres évolueront plus vite que vous. Donc, j’entends par objectif, ce que vous voulez atteindre, devenir, faire, dans l’année.

– Pour ça, citez trois objectifs que vous voulez atteindre et qui vous rendraient heureu(se)x

– Un ou deux sur le court terme (dans les jours à venir) :

_____________________________________________________________________________

– Un ou deux sur le moyen terme (dans les mois à venir) :

_____________________________________________________________________________

– Un ou deux sur le long terme (dans les semestres/années à venir) :

_____________________________________________________________________________

– Dites en une phrase ou deux pour quelles raisons ces objectifs contribueraient à votre bonheur ?

_____________________________________________________________________________

_____________________________________________________________________________

– Quel est votre but personnel dans la vie ? Alors ça ! Je conçois que c’est hyper difficile de le faire, du coup pour vous aider, vous allez mettre par ordre de priorité 7 valeurs qui vous paraissent les plus importantes pour vous, parmi les suivantes :

Amour, amitié, santé, réalisation de soi, argent, lire MonBonPote (pardon !), travail, respect, spiritualité, plaisir, aider les autres, sécurité, développement personnel (confiance en soi, assurance, etc), discipline, paix, attitude positive

Et maintenant ce qui vous motive à atteindre votre objectif ? Par exemple : Ma motivation à atteindre mon objectif personnel, est de réaliser chacun des points de ma Life-List. Pour ça je dois rester constant, positif et optimiste, tout en me maintenant de bonne humeur.

_____________________________________________________________________________

_____________________________________________________________________________

Avant de commencer la mission du jour, lisez la mission 2 :

La mission 2 : Les yeux sont le miroir de l’âme

On peut tout lire dans le regard des gens. Je me focalise toujours sur les yeux des personnes que je croise. Tel un officier de la Gestapo, je m’en sers pour lire entre les lignes. Le regard fait passer beaucoup d’informations (pensées, émotions, non-dits, etc…). Le regard est un mode de communication à part entière. Ado, je m’en servais uniquement pour mater. Adulte, je m’en sers plus pour transmettre des messages.

“Les yeux sont l’organe par lequel tout commence en amour”

regard amoureux

Méthode LMFAO #2 : Un regard de confiance

J’ai un jour entendu un mec dire :

“il faut que le regard véhicule un message qui soit perçu comme un compliment muet ou une caresse”

J’ai alors compris la subtilité des jeux de regard, et surtout que j’étais, pendant ma puberté, à côté de la plaque avec mon regard de hamster en rut.

En fixant quelqu’un du regard, on fait passer le message qu’on est intéressé(e) par la personne en face, et qu’on a confiance en soi. Cependant à bien doser, autrement vous passerez pour quelqu’un d’arrogant ou qui juge.

Je prends bien soin, lors de mes formations de toujours regarder chacun des apprenants. Un jour, une apprenante scotchait sur chacun de mes mots. Je portais naturellement plus mon attention sur elle que sur les autres. Même lors de mes démonstrations, elle continuait de me regarder. Impossible de se gratter quoi que ce soit sans qu’elle me voit. C’est comme si elle buvait chacune de mes paroles (ou bien c’était peut-être mon charme Axe qui opérait). Pendant la pause, je découvre qu’elle est en fait malentendante et qu’elle se concentrait pour lire sur mes lèvres (faux espoir). Son attention et son regard m’ont cependant donné de l’importance et un sentiment de respect vis-à-vis de la formation.

Plus le contact visuel est important et plus les sentiments sont positifs. Ça favoriserait le sentiment d’intimité. Bien sûr entre hommes, c’est différent. Un homme qui fixe un autre homme… ça fera bizarre, et l’autre pensera qu’il n’y a pas que la conversation qui l’intéresse, d’où l’importance d’avoir un regard un peu moins fixe quand il ne s’agit pas d’une conversation personnelle.

La séduction passe aussi par le regard. Cependant, méfiez-vous des personnes au regard fuyant, ce sont en général des personnes qui n’ont rien à offrir sur le plan affectif.

Mission 3 : “Adoptez un regard adapté”

Votre prochaine mission si vous l’acceptez sera d’accompagner au même type de conversation que le premier exercice sur le mauvais temps, un contact visuel. Cette fois-ci, vous devrez regarder la personne dans les yeux. Le but est d’établir une relation plus personnelle avec l’interlocuteur.

Autrement essayez d’utiliser votre regard plutôt que les mots. Par exemple, lorsque vous serez dans un commerce, essayez de faire venir un serveur, une vendeuse, ou peut-être le prof, le conférencier, ou même un taxi (plus dur), juste en le/la regardant.

Comment avoir le regard adapté ?

“Automatisez” votre attitude par le regard. Si vous ne l’aimez pas, prenez une photo sur laquelle vous vous trouvez bien, sympathique et qui vous donnerait envie de vous parler si vous vous voyiez dans une soirée. Placez-vous devant un miroir et essayez de reproduire ce même regard en tentant de mémoriser la contraction musculaire faciale (Oui je sais, ça fait bizarre lu comme ça mais ça du sens) qui vous permettra de reproduire ce regard quand vous parlerez à quelqu’un.

Un regard profond est un signe de confiance. Vous verrez qu’il faut parfois très peu pour donner une autre image de soi. Good luck !

Et toi ? Est-ce que tu es du genre à regarder dans les yeux ? 

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE