Accueil / Changer de vie / L’envie de quitter la france
L’envie de quitter la france
Envie de quitter la France

L’envie de quitter la france

J’ai de plus en plus envie de quitter la France.

C’est peut-être un de mes articles où je serai un peu plus extrémiste, pas très objectif et réagissant plus à chaud que d’habitude… Mais bon…

Personnellement, j’aime la France, et ça me fait chier de me dire qu’un jour je serais obligé de lui tourner le dos car elle m’a empêché de vivre mes rêves et me bouffe plus de la moitié de ce que je gagne en Chiffre D’affaires pour Osez Briller, mais ça encore c’est autre chose.

Au moment où j’écris cet article, on m’a partagé celui-ci :

L’histoire d’un couple d’entrepreneurs déçu du fonctionnement français.

L’envie de quitter la France généralisée

Ce qui alimente mon ressenti. Pas étonnant que les gens ont envie de quitter la France quand ils lisent ça.

Tout comme cet article des échos. “Mais, depuis peu, il y a une seconde vague d’émigration, si je puis dire, qui est celle des gens plus jeunes. Les optimistes vous disent que ces jeunes vont acquérir de l’expérience hors de France et reviendront. L’ampleur du mouvement est tout de même frappante. Je suis moi-même parti, quand j’étais jeune, mais à l’époque c’était très rare. Aujourd’hui, les jeunes gens trouvent cela naturel et, lorsqu’ils ont envie de créer une entreprise, ils se disent que c’est sans doute plus facile ailleurs. Est-ce que l’attachement au pays sera suffisant pour qu’ils reviennent ? C’est possible, mais de moins en moins certain dans le nouveau monde qui se dessine… Et c’est, au final, un risque d’appauvrissement pour le pays.”

Envie de quitter la france, chat qui voyage, nomade digital, chat nomade digital, voyager seul, citation voyager seul

Envie de quitter la France

L’envie de quitter la France pour l’étranger ne signifie pas détester la France.

Et s’expatrier ne signifie pas nécessairement fuir.

Excepté peut être fuir une mentalité qui ne correspond plus à la notre et j’entends par là ne plus supporter cette majorité de Français pessimiste et défaitiste.

Seulement, étant donné que certains n’ont pas compris la notion d’opportunité, il est difficile d’être optimiste.

Surtout que l’on fait passer les optimistes pour des naïfs candides au prétexte qu’être soit disant réalise à quelque chose d’intellectuel.

Je reviens au couple d’entrepreneurs. Pas étonnant qu’ils partent au Québec…

Aller dans un pays où les gens sont plus optimistes, vous encouragent et croient en vos projets, ça change !

L’année dernière j’y suis allé et j’ai voulu créer ma boîte là-bas, mais en y réfléchissant bien, je me suis fait une raison.

“Ici c’est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus simple et sans prise de tête pour avoir un statut de travailleur autonome. J’ai fait ça en 15 minutes, on m’a donné un code pour les taxes fédérales et un autre pour la taxe provinciale (?), et c’est tout ! En France on m’aurait noyé sous des papiers comme quand j’ai créé mon statut d’auto entrepreneur avec des adhésions à des caisses de retraite, des trucs à payer avant même de commencer, j’ai laissé tombé ce statut au bout de deux mois.” M’a un jour avoué une amie française installée à Montréal.

Ce n’est cependant pas non plus l’Eldorado comme TF1 et M6 l’affirment dans leurs reportages.

Mais ça reste accessible, à condition de se sortir les doigts du nez !

Ces Français heureux d’avoir quitté la France

Des français heureux d’avoir quitté la France, il y en a de plus en plus et en me baladant sur le net, j’ai trouvé une vidéo intéressante.

On y voit plusieurs Français interviewés ayant quitté la France et qui se portent plutôt bien !

Mais le plus intéressant était les commentaires et notamment l’énergumène qui a posé ce commentaire comme une pêche au fond du trou:

“Oui oui c’est bien beau tous ces pays exotiques, mais encore une fois et comme dans tous les reportages on parle toujours de ceux qui ont réussi à l’étranger, jamais de ceux qui ont échoué… ceux pour qui l’intégration n’a pas vraiment été réussie, ceux pour qui le job de rêve c’est transformé en cauchemar…”

Je le remercie au passage d’avoir illustré l’exemple de la critique facile chez certains Français et qui alimente mon envie de quitter la France quand je lis ça.

Et l’animal réitère avec :

Ouais ça va, mais y m’énerve ces journalistes à faire une généralité pour 4 pov pélos bobos parisiens qui sont partis vivre à Miami ou ailleurs parce que c’est plus hype t’as vu d’être un français installer aux states! Ou d’aller s’enterrer au Népal à 6000m d’altitude en bouffant des graines parce que t’es plus proche du Karma du dieux de la montagne alors que tu flippes dès que ta connexion internet coupe à la 1ère tempête…”

Il est vrai qu’en terme de généralités, cet individu a des cours a donner aux journalistes. Il remporte le recueil de ses propres généralités.

La jalousie de la réussite

Il termine tout de même par un moment nutella “OUI… MAIS” :

“Après j’suis sûrement un peu jaloux et ya de très beaux exemples de gens qui profite pleinement de leur expatriation et qui ont trouvé leur voie à l’étranger. Mais c’est pas accessible pour tout le monde, pour tous les corps de métiers, pour tous les modes de vie. Et moi je veux les entendre porter un jugement sur leur vie à l’étranger quand y auront un peu plus de retour d’expérience c’est à dire après 20 ou 30 ans de présence là bas.”

Envie de quitter la france, chat qui voyage, nomade digital, chat nomade digital, voyager seul, citation voyager seul

Envie de quitter la France

Dans quelle dimension, dans quelle réalité, un être humain préfère se focaliser sur l’échec ? On s’en “calice bien raide”, à toujours parler du pire, et à s’accrocher aux généralités comme un poil de cul sur un savon, on l’oblige à venir.

Cependant ça reste légitime, les généralités permettent d’économiser le fonctionnement du cerveau et d’éviter de remettre en question son environnement et soi-même.

Pour faire des généralités comme cet “être supérieur”… C’est le genre de Français qui regarde les autres faire, et qui, si un jour ils se cassent la gueule, il sera le premier à dire :

“Tu vois ! T’en es au même niveau que moi, mais moi je n’ai rien fait, je suis resté dans ma zone de confort !”

Ou quand ils réussiront, ils diront “Ouais pas mal, il a eu de la chance”

Alors, je pourrais m’adapter en continuant aussi une généralité sur ce genre de personnes qui entretiennent cette mentalité dégueulasse qu’on trouve chez certains français.

Qu’une personne épanouie et heureuse dans sa vie ne peut tenir ce genre de discours.

Que jalouser les autres pour avoir osé sortir de leur zone de confort en passant à l’action était un signe de frustration.

Que de considérer l’échec et d’en parler est typiquement français.

Pourquoi certains Français reviennent en France ?

Envie de quitter la france, chat qui voyage, nomade digital, chat nomade digital, voyager seul, citation voyager seul

Envie de quitter la France

Effectivement, il serait intéressant de connaître la proportion de personnes qui reviennent en France, mais aussi leurs raisons, on ne revient pas forcément en France parce que ça n’a pas marché.

“En 6 ans, j’ai rencontré beaucoup de PVTistes. Et, 70% d’entre eux sont repartis en France pour se refaire financièrement chez papa/maman ou avec les aides sociales, car ils ont cru que c’était la fête du slip ici, et ne se sont pas adaptés”. M’a avoué un autre Français installé à Montréal depuis 7 ans.

Combien de personnes qui avaient envie de quitter la France, s’attendaient que ça soit comme chez eux.

Combien passent leur temps à comparer leur pays d’accueil avec la France. “Ho c’est pas comme en France, ici”, d’autres ont mal géré, et d’autres ont cru qu’en fuyant leurs problèmes de France, ils allaient trouver la solution ailleurs.

La mère d’une connaissance a un jour dit :

“Si tu ne règles pas tes problèmes ici, tu les emmèneras toujours avec toi dans ta valise”.

Il n’y a pas de raison qu’on change les choses qui nous dérangent

Si vous vous retrouvez avec une vie ennuyeuse, c’est parce que vous avez écouté votre mère, votre père, vos profs, ou un type à la TV vous expliquant comment faire votre vie. Alors, navré de vous le dire, mais vous le méritez !

Un autre commentaire de la vidéo a retenu mon attention :

Le français n’est qu’un fainéant fidèle à son histoire et pas assez courageux pour s’en écrire une autre !!!!”

Même si c’est un peu brut de décoffrage, je suis assez d’accord avec la deuxième idée.

À trop craindre le pire, l’échec, le regard des autres.

D’avoir peur de tout, et de s’imaginer des scénarios qui ne pourraient ne jamais arriver, on ne fait rien pour changer. Réticents au changement made in France !

Hollade a dit, “le changement c’est maintenant”, devez-vous encore vivre d’autres années à vous plaindre de votre condition ?

Osez, tentez, réussissez ou plantez-vous.

Après quoi ? Vous serez toujours vivant non ? Au moins dîtes-vous que parfois le mauvais choix nous amène au bon endroit.

Si c’est important pour vous, vous trouverez un moyen. Si ça ne l’est pas, vous trouverez une excuse.

Donc par pitié à tous ceux qui pensent être réaliste en considérant l’échec ou en admettant que tout ne soit pas rose, qui ont une vision étroite, la critique facile et juge ceux qui ose sortir de leur environnement qu’ils estiment morose ou médiocre.

Vivez votre vie au moins une fois dans votre vie. Ça vaut la peine d’être vécu et ça vous ouvrira le champ des possibilités. Ensuite on parlera de notre envie de quitter la France !

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE