Accueil / Voyage / Voyage en bus : Voyagez pauvre, vivez riche
Voyage en bus : Voyagez pauvre, vivez riche
voyage en bus

Voyage en bus : Voyagez pauvre, vivez riche

C’est fini l’époque du voyage en bus trop long avec 50 arrêts, où il n’y avait pas de WC, de télé HD, de WiFi et où le chauffeur, pas aimable, ne parlait qu’espagnol.

Si vous avez déjà voyagé en bus avant les années 2010 vous savez de quoi je parle.

chat bus, voyage en bus, voyager en bus, voyage en bus pas cher, voyage bus, bus voyage, comment voyager en bus

Voyage en bus, même les lolcats s’y mettent

Je me souviens d’un chauffeur qui ne parlait pas un mot français, gueulait sur les gens, et avait perdu deux touristes français quelques part en Espagne… car il ne donnait que des indications en Espagnole. Grand moment de solitude pour eux.

Et en plus on arrivait souvent en retard.

Changement d’avis sur le voyage en bus

J’étais un peu septique en reprenant le car pour voyager ces dernières années.

Et à ma grande surprise, j’ai été choqué du changement.

Ça a considérablement changé, comme si les agences de bus avaient enfin compris qu’il fallait prendre en compte l’avis des clients ou qu’Internet était une merveille pour ruiner la réputation d’une entreprise. (Merci les réseaux sociaux et les blogs!)

Changer sa façon de voyager

carte-bus-france-goeuro,

Voyage en bus : Carte réseaux

Si je vous parle de tout ça, c’est parce que depuis peu, une loi est passée, la loi Macron qui va nous mettre au même niveau que nos pays voisins en terme de voyage en bus et qui changera notre façon de voyager.

Le site GoEuro.fr a d’ailleurs récemment publié une carte du réseau de bus avec toutes les nouvelles compagnies et nouvelles lignes disponibles en France.

Si le covoiturage a prouvé à la population qu’il existait un autre moyen que l’avion ou le TGV, voici maintenant la démocratisation du voyage en bus.

Récemment j’ai fait le voyage en bus pour aller à un festival en juin, et c’était tout à fait correct, du même niveau que quand je l’ai pris dans les pays de l’est ou pour faire Montréal/New York.

Et c’est confort : siège qui se rabat, espace pour s’étendre, WiFi, etc.

Depuis quand vous n’avez pas fait un voyage en bus ?

Cela faisait depuis la primaire que je n’avais pas pris le bus pourtant dans tous les pays dans lesquels je suis allé, je me déplaçais souvent en bus, je n’ai jamais pris le train pour me déplacer, excepté celui de banlieue.

Bon peut-être le Shinkansen au Japon, mais avec le Japan Rail Pass c’était gratos et illimité.

Mais en France je n’avais jamais fait de voyage en bus excepté peut-être quand la SNCF t’informe que le dernier train est annulé alors que tu croyais rentré chez toi en train en 30 min, eh bien non il te faudra 2 h de plus et connaître tous les arrêts du coin.

La France, dernière a démocratisr le voyage en bus

chat bus, voyage en bus, voyager en bus, voyage en bus pas cher, voyage bus, bus voyage, comment voyager en bus

Voyage en bus : un habitué du bus

Pourtant il y en a du bus, à chaque fois que je passe devant le parking du château de Versailles, mais tous immatriculé Espagne, Allemagne,etc… En France, ça n’a jamais été démocratisé comme ailleurs, mais ça change.

« D’après le ministère de l’Économie, jusqu’à 5 millions de personnes pourraient opter pour ce mode de transport d’ici à la fin de l’année suivant la libéralisation. »

En plus du nombre croissant d’acteurs sur le marché qui fera considérablement baisser le prix du billet, le nombre de dessertes se verra augmenter.

Plus de bus, moins de voitures

Alors oui, il y en a qui crieront au scandale pour l’écologie, mais en y réfléchissant bien, un voyage en bus c’est environ 50 personnes donc 50 ou 25 voitures en moins sur la route, non ? Même si tout le monde n’a pas de voiture, les possibilités de ne pas prendre sa voiture augmentent.

Lors de mon trip dans les pays de l’Est, j’ai commencé par le covoiturage pour finir par le voyage en bus.

Pour la simple et bonne raison que c’est moins cher et plus représentatif des habitudes de vie des habitants du pays.

Par contre, les bus à chèvres en Colombie ou les chivas avec leurs bancs en guise de fauteuil m’ont empêché de m’asseoir toute la soirée.

Donc c’est une très bonne nouvelle, cela permettra à certains d’entre nous de voyager sans avoir à casser son PEL.

En tout cas, dites au revoir aux chauffeurs aigris espagnols, qui demandent leur chemin aux passagers, qui ne les attendaient pas lors des pauses et qui vous obligent à courir derrière le bus comme un lapin, car vous étiez descendu pour dire au revoir à une amie !

Ça sent le vécu ! 🙂

Et vous ? Vous pensez quoi du voyage en bus ?

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE