Accueil / Voyage / Vivre aux États-Unis ou vivre dans une ville américaine ? C’est pas la même !
Vivre aux États-Unis ou vivre dans une ville américaine ? C’est pas la même !
Vivre aux États-Unis

Vivre aux États-Unis ou vivre dans une ville américaine ? C’est pas la même !

Je rencontre de plus en plus de personnes qui ont envie de vivre aux États-Unis.

Personnellement depuis le film de Michael Moore, Where to invade next, je me suis fait la réflexion, qu’en fin de compte on n’est pas si mal que ça dans notre pays.

J’ai remarqué que quand une personne de mon entourage ou un de mes clients me parle d’aller vivre aux États-Unis, elle choisit avant tout une ville en fonction de sa personnalité.

Car finalement, ça n’est pas tant le fait d’aller vivre aux États-Unis (ou vivre à l’étranger), mais c’est de vivre dans une ville américaine, là est toute la nuance.

Vivre aux États-Unis, non vivre dans une ville aux États-Unis

  • Vivre aux États-Unis

    Vivre aux États-Unis

    Si tu es un peu babos sur les bords et que tu aurais adoré vivre Woordstock

  • que tu aimes les gens du même sexe que toi,
  • que t’aimes lire dans des cafés tout en buvant ton café latté,
  • que tu ne surfes pas sur la toile, mais sur une planche,
  • que tu aimes boire du vin et manger chinois,
  • que tu apprécies les climats brouillardeux et la sécheresse,
  • que tu trouves cool de vivre des tremblements de terre,
  • que tu préfères profiter de la vie que de travailler,
  • que tu aimes l’ambiance village et les tramways,
  • que tu apprécies les blondes qui boivent de l’evian (si tu es un mec),
  • que tu trouves cool de rouler sans t’arrêter et de garer ta voiture sur des pentes à 45°,
  • que tu préfères voir le soleil se coucher sur la plage et être à 10000 km de la France,

Alors San Francisco est fait pour toi !

En revanche, si :

  • Tu es un caractère de winner et que tu penses que la vie est un combat,
  • Que tu aimes le corps-à-corps dans le métro et vivre dans un placard à balais,
  • Que tu ne te laisses pas marcher sur les pieds et que tu joues des coudes (surtout dans le métro)
  • Que tu adores quand ça va vite et que l’action est ton adrénaline,
  • Que tu aimes les ascenseurs et voir tes voisins dans l’immeuble d’en face,
  • Que tu apprécies la diversité sociale et traîner dans des boîtes où on joue de la batterie sur un fond de musique,
  • Que tu aimes boire de la bière dans les pubs sombres du coin,
  • Que le vent qui glace le bout du nez en hiver et la lourdeur de la chaleur ne t’effraient pas,

Tu es fait pour New York !

Même combat, partout !

Bon c’est un résumé un peu cliché, je sais !

Vivre aux États-Unis

Vivre aux États-Unis

Je trouvais ça marrant de faire une liste.

Plus sérieusement, peu importe la ville où tu penses t’installer, tu dois absolument avoir une spécialité professionnelle bien précise.

Car tu sais comme moi que depuis 2008, les temps sont durs donc c’est très difficile de trouver du boulot là-bas.

Mes proches qui y vivent sont partis les mains dans les poches avec un simple visa de touriste et ils ont trouvé du travail.

Mais c’était en 1992.

Aujourd’hui, pour qu’une entreprise américaine fasse la démarche nécessaire de t’obtenir un permis de travail ou une carte verte, elle doit prouver que tes qualifications ne sont pas présentes aux États-Unis.

Elle devra prouver qu’il lui serait très difficile de trouver un Américain avec les mêmes qualifications que toi.

Il va donc te falloir avoir un diplôme dans un domaine très pointu.

Et peut-être que toi aussi tu devras pouvoir prouver que tu es dans ce pays pour faire un travail que ne pourra pas faire un Américain.

Et pour ça, les grandes écoles et les ingénieurs sont favorisées.

Je conseille donc aux personnes qui veulent partir vivre aux États-Unis de passer quelques jours dans les villes qu’ils ont ciblées et de s’en faire une idée.

Il faut aussi savoir qu’il existe des tas de visas selon que tu es étudiant, ingénieur, scientifique, journaliste, artiste…

Il te suffit de remplir le formulaire ESTA et emballé c’est pesé !

Ca ne sera pas pour toi, si…

Ne va pas vivre aux États-Unis si :

  • Tu aimes la sécurité et que tu as peur de prendre des risques,
  • Tu as des problèmes de santé ou que tu vas chez le dentiste tous les mois,
  • Tu es réservé et apprécies être seul au quotidien,
  • Tu râles et tu vois le verre à moitié vide,
  • Tu n’es pas créatif et que tu refuses de travailler 50h par semaine avec 2 semaines de congés par an.
  • Tu n’es pas orienté positivement vers les autres car là-bas le meilleur moyen de trouver du taf dans une boite : se faire pistonner par un(e) ami(e).

Le meilleur moyen pour vivre États-Unis

Le meilleur moyen pour vivre aux États-Unis qu’on m’a partagé :

T’orienter vers une profession bien spécifique et spécialisée à mort.

Vas-y bardé de diplômes ou tu pars dans le cadre d’un visa étudiant.

Mais depuis la crise, tout est devenu plus difficile et c’est souvent le parcours du combattant pour les nouveaux arrivants.

Constitue-toi un plan d’économie !

Passe 3 mois en vacances là-bas, car c’est autorisé, mais ne les dépasse pas.

Quand tu y seras, sors tous les jours, tous les soirs, rencontre un maximum de personnes que tu pourras associer à ton ambition professionnelle.

Mets en avant ton côté « Fresh » Frenchie et invite ton nouveau pote qui bosse dans la boîte où tu veux bosser à sortir ou à dîner.

Accepte de commencer en bas de l’échelle, d’être sous-payé et de bosser plus que les autres pour faire ton trou, c’est le plus important.

Sur ce good luck ! J’irai peut-être te rejoindre un jour prochain. 🙂

Enjoy !

Et toi ? Qu’est-ce qui t’empêcherait d’aller vivre aux États-Unis ?

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE