Accueil / Changer de vie / Humeur / Emotions / Un style vestimentaire rend-il superficiel ?
Un style vestimentaire rend-il superficiel ?

Un style vestimentaire rend-il superficiel ?

J’ai récemment été pris d’une réflexion existentielle digne du père fourras, sur un sujet qui concerne un peu plus les femmes que les hommes : l’apparence et le style vestimentaire. N’ayant pas l’habitude d’aborder ce genre de thème, les blogueuses mode s’en chargeraient mieux que moi, ne me jetez donc pas trop de cailloux une fois la fin de la lecture. Considérez plutôt cet article comme une demande d’avis sur le style vestimentaire plutôt qu’un pavé dans la marre.

Un style vestimentaire rend-il superficiel ?

Ça m’a pris comme ça, pendant que j’étais paisiblement en train de surfer sur le net. Mon œil de geek fut attiré par un encart sur le côté qui disait : parcourez les produits Lacoste directement de chez vous. Je clique de manière hypnotique dessus, et me fais virtuellement basculer sur la page d’un site marchand de chaussures. Robotiquement, je me laisse tenter par quelques emplettes. Comme les soussous sont tombés dans la popoche la semaine dernière, autant se faire plaisir.

Mon panier rempli par une quadruple paire de chaussures swaguées, je valide, et au moment de payer, ça m’a pris. J’ai été comme court-circuité du cerveau, comme si une petite voix m’avait stoppé. Cette voix me posa une question. Une question simple et philosophique à but non commercial : Est-ce que trop penser à mon apparence ou à mon style vestimentaire me rend-il superficiel ? (Je vous avais prévenu)

Le style est le vêtement de la pensée. » Sénèque, Un style vestimentaire rend-il superficiel ? Nabila en soirée, nabila sexy, être superficiel, comment être swag, comment devenir swag

Un style vestimentaire rend-il superficiel ?

Heureusement pour moi, qu’il ne m’arrive pas de me poser ce genre de questions à dimension ontologique dès que je fais quelque chose. Autrement je casserais ma pipe dans les 10 ans à venir. Et tout de suite après, ça a recommencé! Une autre m’est venue. Je me suis demandé si mon apparence et mon style vestimentaire étaient révélateurs de ma personnalité ? (Bernard Henri Levis sort de mon corps !)

L’habit fait le moine

On nous a toujours enseigné qu’il fallait négliger les apparences extérieures, en nous disant que « l’habit ne fait pas le moine » même s’il permet de rentrer au monastère… Mais pourquoi à partir de deux, trois détails on se fait rapidement une idée sur quelqu’un ? Je n’ai jamais autant gagné en courtoisie et regards que les fois où je m’habille en pingouin cravaté. Bien sûr c’est métaphoriquement simplifié ce que je raconte. Mais il est clair qu’un costard modifie les attitudes. Je prends 40 ans dans ma tête quand on m’appelle « Monsieur » et le regard féminin parait différent. Cependant, est-ce que quand on fait attention à l’apparence que l’on se donne, on veut être perçu par l’autre comme étant quelqu’un de bien ? Vous voyez ce que je veux dire ?

Tout ça pour obtenir l’attention et le regard sur soi ? Ce qui expliquerait la raison pour laquelle les modes sont si vulgairement récupérées, détournées et mélangées. On a aujourd’hui, quelques nanas avec un côté de la tête rasée, comme les hardos des années 90, portant des chaussures d’ewok (bottines de neige) et des fringues fluo, qui je le rappelle nous faisait gagner, il y a 20 ans, une moquerie générale à la récré du collège. Les temps changent !

Le style est le vêtement de la pensée. » Sénèque, Un style vestimentaire rend-il superficiel ? Nabila en soirée, nabila sexy, être superficiel, comment être swag, comment devenir swag

Un style vestimentaire rend-il superficiel ?

Et d’un autre côté quelques mecs, avec des lunettes fluo (toujours) de Mac Lesggy, et des jeans slims baissés en dessous des fesses, dont, rappelons-le, cette mode provient directement des prisons américaines où les prisonniers désireux d’avoir un rapport sexuel portaient leur pantalon baissé en guise de message à leurs codétenus. C’est swag hein ? Au fait, dois-je rappeler que SWAG est l’acronyme de « So We Are Gay », et non pas « Secretly We Are Gay ». Doit-on y voir un message subliminal de la part des postados ?

Justin bieber

Un style vestimentaire rend-il superficiel ?

Aussi, est-ce que si on attire l’attention et les regards, on devient le maître des relations sociales ? (Je conçois que cette phrase après l’histoire des codétenus swagés peut être à double sens) La société du paraître prend alors ici tout son sens. Est-ce que ça en reviendrait à dire que toutes les personnes « Swagé » ne sont que des poivrons, beau de l’extérieur (et encore !) et creux à l’intérieur. Et quand j’ai le malheur de tomber sur la TV réalité, je constate que certains revendiquent le paraître comme une vertu. Aujourd’hui je ne sais pas quoi penser ! J’ai le sentiment grossier que soit on est superficiel, soit on néglige son style vestimentaire.

Je lance le débat. Quel est votre avis sur l’apparence et le style vestimentaire ? Pensez-vous que le style vestimentaire rend superficiel ?

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE