Accueil / Best of / Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !
Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !
Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C'est possible !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !

Qui n’a jamais rêvé de tout plaquer pour changer de vie et voyager ? S’envoler vers d’autres contrées magnifiques et abandonner son quotidien d’un battement d’aile. Je me suis récemment baladé de branches en branches virtuelles sur twitter et  je suis tombé sur un blog qui a attiré mon œil de volatile. Telle une fleur, je me suis posé dans la douce et fraîche brise printanière qui se dégageait de ce blog (Oui je gazouille ! J’aime le printemps !) et dont les auteurs m’ont sincèrement inspirés ! Il s’agit de Patrice, Christine et Logan du blog Famille Nomade Digitale, un nom de blog qui annonce beaucoup plus la couleur que MonBonPote,n’est ce pas ?

Ils ont donc décidé de tout plaquer pour changer de vie et voyager, tout en bossant et avec leur enfant ! (Et ça rime !) Voici leur histoire ! Enjoy ! (Cui Cui !)

« Un Terre Viou » :

Vous avez tout plaqué pour changer de vie et voyager en juillet 2013, que faisiez-vous avant ?

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C'est possible !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !

Nous étions co-gérants – et le sommes toujours – d’OnVeut.com, boutique en ligne de cadeaux personnalisés. Nous avions installés nos bureaux professionnels au rez-de-chaussée de la villa que nous louions dans un petit village du Var. Beaucoup d’espace pour travailler et pour vivre. Un petit jardin, une belle piscine. De quoi décompresser et profiter pleinement de chaque instant en famille… du moins le pensait-on.

D’où vous est venu ce besoin de changer de vie ?

Travailler chez soi a beaucoup d’avantages (pas de trajet en voiture, des horaires flexibles, etc.) et encore plus lorsque vous avez un enfant. Mais vous vous retrouvez souvent accaparé à 100% par votre travail. Surtout quand votre travail est aussi passionnant que le nôtre : empli de créations, d’échanges enrichissants, d’envie de toujours faire mieux.

Très vite vous vous laissez engloutir par votre passion, toute votre énergie se concentre exclusivement sur votre entreprise. Vous n’avez plus d’horaires. La tête tout le temps dans le guidon. Et puis, vous réalisez un jour que votre dernière semaine de vacances remonte à 3 ans, que votre dernier week-end c’était il y a 1 an… déjà.

À ce moment-là, une petite remise en question de notre mode de vie se met en place dans nos têtes, la lecture de certains livres nous fait prendre conscience que notre activité professionnelle peut aussi se faire sans avoir de bureau fixe. Certains y sont parvenus pourquoi pas nous ? Surtout que nous avons rapidement imaginé les avantages d’un tel choix sur notre créativité, moins féconde qu’à l’accoutumée durant les derniers mois avant ce changement.

Tout plaquer pour changer de vie et voyager

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C'est possible !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !

Ça n’a pas été trop difficile de tout plaquer ?

En fait…non. Sur le plan personnel, nous n’avons pratiquement pas de famille et nos amis les plus proches ont bien compris notre besoin de changer de vie. Avec Skype, il est facile de garder le contact et puis nous prévoyons de revenir à certaines périodes de l’année.

Sur le plan professionnel, c’est un peu pareil : nos rapports avec la clientèle se font majoritairement par email, et nos tâches, bien que nombreuses, peuvent être réalisées en toute mobilité. Pour la partie « physique » de notre activité : la production, la réception téléphonique, les envois, nous avons pu finaliser notre association avec notre frère et beau-frère, Thierry, qui a superbement pris la relève sur ces points-là, autant attaché au travail de qualité et à des relations exceptionnelles avec nos clients que nous le sommes.

Est-ce que changer de vie passe nécessairement par une remise en cause du statuquo ?

Pas vraiment, il n’est pas nécessaire de remettre en question toute sa vie, mais juste identifier les aspects de la vie qui peuvent vous la gâcher et les modifier. Nous aimions notre travail, mais il laisse peu de place au temps libre et donc, a priori, aux voyages dont nous rêvions. La solution était donc de transporter celui-ci ! Nous travaillons toujours autant -et parfois même plus par période- mais maintenant nous nous octroyons plus de moments de loisirs, de détente qu’avant.

Nous nous « forçons » parfois à sortir prendre un verre ou aller s’aérer en bord de mer au cours de notre journée de travail. Histoire de décompresser un peu. Chose que nous ne faisions jamais dans notre ancienne vie.

Notre nouveau mode de vie nous permet de mieux profiter de la vie. Tout simplement.

Le changement c’est maintenant !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C'est possible !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !

En juillet 2013, nous avons pris la décision de voyager et de travailler de n’importe où en France puis à l’étranger (le Maroc, l’Espagne, le Portugal pour commencer). Le but principal de notre nouveau mode de vie étant de suivre nos envies de découvertes de nouvelles destinations, de profiter pleinement de notre famille tout en travaillant. De devenir une famille nomade des temps modernes. Cela nous permettait aussi de partager bien plus en famille, car le temps passe vite

Comment est-ce que l’on prépare un projet de ce type ?

Il ne nous aura fallu que 6 mois tout au plus. Dès l’instant où Thierry nous a rejoints dans l’entreprise, le reste n’a été qu’une question de planning. Un peu comme pour un déménagement. Même si jusqu’au moment de poster le courrier pour le préavis de la maison, nous doutions parfois que nous irions jusqu’au bout de notre projet. Il pouvait semblait un peu fou. Il y avait tant à faire. Tant à organiser. Transférer le siège social dans un autre département, à Marseille, y transporter le matériel, résilier les abonnements en prendre d’autres. Vendre, donner nos meubles, notre électroménager, trier nos affaires personnelles pour ne garder que l’indispensable.

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C'est possible !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !

Entasser dans 3 /4 cartons nos effets les plus personnels et dont ne voulions pas nous séparer.

Étant continuellement en déplacements, nous avons, après pas mal de formalités, reçu l’autorisation de l’inspection académique et avons pu inscrire Logan pour qu’il suive une classe règlementée en 3ème au CNED. Les cours sont gratuits et en ligne (rédaction et envoi des devoirs par internet). Ce qui est idéal quand on voyage. Pas de manuels scolaires pesant 15 kilos à transporter avec nous. Logan peut donc étudier à son rythme et profiter de nos voyages.

C’est avec nos revenus de gérants que nous vivons. Mais avec moins de charges mensuelles que lorsque nous étions sédentaires, malgré que nous sortions plus et voyageons !

Lorsque le projet de devenir une famille qui voyage et travaille à distance a vu le jour, l’idée de tenir un blog s’est faite naturellement. Tout d’abord pour garder une trace écrite et visuelle de ce que nous allions vivre, mais aussi par besoin de partager avec d’autres personnes cette nouvelle existence un peu atypique pour une famille. Nous n’en sommes qu’au début, et tenir un blog à jour n’est pas évident quand vous avez une activité professionnelle aussi prenante que la nôtre. Parler de soi, racontez son quotidien, c’est assez intime.

Et notre blog fait partie intégrante de notre nouvelle vie à présent.

Si cela se fait de plus en plus, ça n’est tout de même pas commun de rencontrer une famille nomade qui vit de ville en ville, comment le vivez-vous ? Vis-à-vis de vous-même, du regard des autres, comment gérez-vous votre vie ?

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C'est possible !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !

Nous le vivons plutôt bien. Nous avons trouvé un rythme, une organisation qui nous convient.

Sinon, la mise en place de notre quotidien dans un nouveau lieu est assez simple : en priorité nous vérifions que le débit internet correspond bien à ce que notre loueur nous a indiqué au moment de la réservation du logement : internet est l’élément prioritaire du choix du logement et, malheureusement aussi, de la ville parfois. Puis nous installons nos ordis pour pouvoir être opérationnels très rapidement. Enfin, nous passons à la découverte de notre nouvel environnement. Cela peut paraître étrange, mais au moment de notre départ en juillet 2013, on craignait d’avoir des difficultés à s’adapter à un nouveau logement chaque mois. Et finalement, cela n’est pas du tout le cas.

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C'est possible !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !

Il est rare de trouver LE logement parfait, mais si certains critères sont bien respectés (internet, cuisine fonctionnelle, table pour installer nos ordis, espace de vie suffisant pour 3) c’est parfait. Et s’il peut y avoir un balcon, c’est le paradis pour nous J ensuite, il peut y avoir ce petit pincement au cœur lorsque nous devons quitter un lieu que nous avons apprécié plus particulièrement nous regrettons parfois de ne rester qu’un seul mois, peut-être rallongerons-nous ce délai lors de prochains séjours à l’étranger.

Il est parfois plus compliqué de gérer le côté administratif à distance, mais nous profitons de « la pause » que nous nous accordons en France en décembre (période charnière de notre activité) puis en juin et juillet prochain pour remettre un peu d’ordre dans la paperasse. Cela nous permet de repartir plus sereinement. Mais aussi de retrouver nos proches.

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C'est possible !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !

En ce qui concerne la façon dont les autres nous perçoivent : ils sont étonnés au début de notre mode de vie, nous interrogent surtout sur la scolarité de Logan qui les intriguent, ils sont curieux d’en savoir plus et puis un peu « envieux » parfois de cette liberté professionnelle. Et le plus souvent, nous encourage à continuer notre aventure.

Est-ce qu’avoir votre activité avec le site onveut.com vous permet de vivre ainsi ?

C’est justement parce que nous avons notre activité exclusivement par internet que nous pouvons nous permettre de vivre ainsi. Toutes les facettes de nos tâches : création (portraits, écritures, chant), administrative, service client, gestion, comptabilité, community management, programmation, veille, etc., peuvent se faire à distance avec efficacité, dès le moment ou le logement que nous occupons a une très bonne connexion internet. C’est le seul impératif auquel nous ne pouvons pas déroger. Mais il y a aussi Thierry, notre associé, qui se trouve au siège de notre entreprise à Marseille : il est le chainon indispensable pour que la machine fonctionne sans accroc avec notre mode de vie. Nous sommes en contact quotidien par Skype et gérons notre activité comme si nous étions sur place.

Selon vous, quel est le côté le plus palpitant de cette expérience ?

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C'est possible !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !

Lorsque nous arrivons dans une nouvelle région, un nouveau pays, nous ne pouvons pas nous considérer comme en « vacances », mais plutôt comme une famille qui s’installe temporairement pour y vivre et y travailler.

Nous devons très rapidement trouver nos marques : faire nos courses au supermarché du coin, prendre le bus pour aller à la poste (à Marrakech par exemple), apprendre quelques mots de la langue, les coutumes, etc. le quotidien de n’importe quelle famille expatriée. Sauf que nous ne restons qu’un mois. Nous n’avons pas le temps de nous installer dans une certaine routine. Chaque instant que nous allons vivre dans notre nouveau logement n’en sera que plus unique. Chaque rencontre que nous pourrons faire n’en sera que plus précieuse . Nous voulons emmagasiner un maximum de belles choses. Comme si notre aventure devait prendre fin demain.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui aurait peur tout plaquer pour changer de vie et voyager ?

Décider de changer de vie, seul, en couple ou en famille n’est pas une décision que l’on prend à la légère et il est normal de douter et d’avoir peur de sauter le pas. C’est comme la reconversion professionnelle. Cela a été notre cas aussi. On se pose mille questions, on s’invente mille raisons de ne pas le faire, car ce qui nous fait le plus peur c’est de perdre nos repères : sa maison, sa famille, ses amis, son travail…

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C'est possible !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !

Il faut avant tout faire une liste de ce que l’on aime ou pas dans sa vie. Si le côté négatif est le plus important, un changement s’impose. On peut démarrer une nouvelle activité professionnelle ou changer de résidence. Nous ne sommes pas adeptes de méthodes brutales, comme de tout envoyer balader et advienne que pourra ! Mais si le quotidien vous pèse et ne fait qu’empirer, il faut réagir avant de s’enliser et ne plus rien aimer de ce qui vous faisait avancer la veille ! Réfléchissez à ce qui doit être changé, et comment, en établissant des petites étapes pour vous permettre d’avancer dans vos projets sans risquer de tomber de haut. Chacune de ces étapes vous permettra d’assurer votre prochain pas.

Dans notre cas, nous avions besoin d‘un mode de vie totalement différent, de sortir de notre cocon, sortir de sa zone de confort. De nous ouvrir plus vers le monde extérieur. Nous avons suivi cette méthode. Nous avons, par exemple, avant de déménager, travaillé sur place dans les mêmes conditions que si nous étions mobiles, pour tester ce qui pourrait poser problème. Puis nous sommes éloignés un peu plus à chaque destination. Aujourd’hui, nous avons des méthodes éprouvées et plein de projets.

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C'est possible !

Tout plaquer pour changer de vie et voyager, avec enfant et en bossant ! C’est possible !

Professionnellement, les idées fusent dans nos esprits et nous avons plus confiance encore dans le développement de notre entreprise qui a connu, depuis ces quelques mois, de nombreuses évolutions.

Côté personnel, nous sommes emplis d’envies. Mais contrairement à avant où nous disions : « peut-être, un jour… », nous disons : « on veut que bientôt… » et faisons en sorte de concrétiser ces envies. Sans nous presser, nous découvrons et nous nous découvrons un peu plus chaque jour. C’est ce que notre vie nomade nous permet de faire. C’est ainsi que nous nous épanouissons. Au travers de nos voyages.

Un grand merci à Patrice, Christine et Logan pour avoir si gentiment accepté cet interview et pour leurs réponses qui je l’espère en inspireront plus d’un(e).  Souhaitons-leur que du bon pour la suite. 

Et vous ? Avez-vous parfois envie de tout plaquer pour changer de vie et voyager ?

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE

  • Patrice

    Merci pour cette interview, c’est toujours un grand plaisir que de partager… 🙂

    • … Et le plaisir était partagé de vous partager 😉

  • Génial! J’aime suivre ce type de blogs et aventures 🙂
    C’est mon objectif aussi, sauf que nous comptons nous poser quelque part au moins six mois. Changer de lieu chaque mois, c’est lourd j’ai l’impression. Et pour nous aussi, la connexion internet est primordiale, ensuite l’espace 🙂

    Merci pour cette interview!!!

    • Salut Héloise, c’était marrant justement j’étais sur ton blog il y a une heure, transmission de pensée…
      Je peux les comprendre car en restant un mois on n’a pas le temps de s’accrocher, ni de s’ennuyer, ça peut paraître lourd. 6 mois ça doit être plus difficile car les habitudes arrivent au galop.
      Sans internet il y aurait beaucoup de personnes au chômage ! Moi le premier :/
      Je t’en prie j’ai prévu d’en faire plusieurs autres exceptionnelles ! 🙂

  • Pingback: Récentes interviews « Famille Nomade Digitale - Une famille ordinaire qui décide une vie extraordinaire()

  • Pingback: Reconversion professionnelle : quitter sa zone de confort et tuer son troll()