Accueil / Changer de vie / Quitter son travail et ne pas regretter son choix : Fait !
Quitter son travail et ne pas regretter son choix : Fait !
Quitter son travail

Quitter son travail et ne pas regretter son choix : Fait !

Comme la plupart des gens qui ne sont pas épanouis dans leur boulot, j’avais pour idée de quitter mon travail pour entreprendre.

Mais entreprendre quoi ? Si c’était pour faire comme tout le monde, c’est-à-dire quitter son travail pour voyager ou entreprendre un truc n’importe comment et revenir à la case départ en se demandant « et qu’est-ce qu’on fait maintenant ? » (Benny B !)

Très peu pour moi ou plutôt « cimer ma gueule » comme dirait un type ghetto !

Voyager seul c’est bien mais si c’est pour revenir avec encore moins d’avancées dans ma situation, non merci !

Et quitter son travail pour entreprendre, contrairement à ce que racontent les blogueurs aux formations douteuses, entreprendre c’est pas la fête du slip comme « la semaine de 4 heures ».

Le début du commencement

Quitter son travail, quitter son job, quitter son emploi, quitter son travail pour entreprendre, chat qui travaille, chat costard, chat cravate, changer de vie, comment changer de vie

Quitter son travail

Il y a de cela 3 ans, je tapais un putain de Burn-Out, mais ça vous le savez depuis le temps que je le rabâche… C’est aussi cette période où j’ai commencé à réfléchir sur la tournure que je souhaitais donner à ma vie.

J’ai lu des bouquins, j’ai discuté avec plusieurs personnes qui ont quitté le salariat, je me suis formé en regardant des vidéos sur le thème de « comment changer de vie« , c’est à dire sans acheter une seule formation payante de tous ces types sur le net qui vous apprennent comment vivre.

  • J’ai fait mûrir mon idée, ce vers quoi je voulais m’orienter.
  • Et puis au fur et à mesure ma réflexion s’est développée.
  • J’ai fait l’inventaire de ce pour quoi je suis bon et moins bon.

J’ai eu l’idée de créer ce blog en me lançant le défi sur 365 jours pour changer de vie, pour reprendre du poil de la bête, d’être de bonne humeur et de quitter le salariat une bonne fois pour toute, car en réalité je n’étais vraiment pas fait pour ça.

Quitter son travail doit être une stratégie

Quitter son travail, quitter son job, quitter son emploi, quitter son travail pour entreprendre, chat qui travaille, chat costard, chat cravate, changer de vie, comment changer de vie

Quitter son travail

J’ai réussi à quitter ce job, c’était pas le plus dur, ce qui a été le plus difficile, c’était de la jouer fine.

C’est-à-dire, assurer ses arrières, avant de partir.

Il ne convient pas de tout plaquer pour vous retrouver comme un con sans rien.

  • J’ai pris le temps d’acheter un appart tant que j’étais salarié, de le mettre en location car c’est pas quand vous êtes entrepreneur que vous pouvez vous permettra ça ! Surtout si vous êtes tout seul !
  • Donc de surmonter ses peurs, et notamment la peur de l’échec, mais surtout de se responsabiliser !
  • Puis, j’ai fait courir le bruit que je n’avais plus de raisons de rester dans la boîte où j’étais, je faisais le mec démotivé qui n’allait plus aux réunions, qui arrivait tard le matin, et qui se cassait tôt le soir.
  • Mon but était de provoquer la rupture conventionnelle d’un commun accord, dans le but de quitter mon job avec un gros chèque.
Quitter son travail, quitter son job, quitter son emploi, quitter son travail pour entreprendre, chat qui travaille, chat costard, chat cravate, changer de vie, comment changer de vie

Quitter son travail

Si je vous dis tout ça, c’est qu’en France on aime bien faire les choses sur le court terme avec des incidences aussi sur le court terme.

J’ai planté mes graines, mon appart pour ma retraite, et le chèque pour la création de mon entreprise.

Pour tous vos projets et surtout pour quitter son travail, il convient de jouer la carte de la décision, certes, mais aussi celle de la sécurité.

Deux ans après m’être cassé de mon job, j’ai fait un démarrage qui n’était pas celui espéré, mais après avoir rectifié le tir, ce que je vis financièrement en terme de chiffre d’affaires n’a rien à voir avec le début et si tout va bien je me paye en Janvier.

Faire le point 2 ans après

Quitter son travail, quitter son job, quitter son emploi, quitter son travail pour entreprendre, chat qui travaille, chat costard, chat cravate, changer de vie, comment changer de vie

Quitter son travail

Donc tout ça pour dire que, oui j’ai créé ce blog avec l’objectif de vous montrer que c’était possible de reprendre sa vie en main et de changer de vie, et mes avancées, je m’en suis servi comme exemple.

Oui je me suis ensuite avancé que c’était possible d’entreprendre, et bien maintenant je vous prouverais que c’est possible de vivre de sa passion, je ne vous le dis pas maintenant car on ne va pas crier victoire tout de suite !

Mais dans un an on verra bien si quitter son travail était une bonne idée ou pas.

En tout cas, pouvoir travailler dans ce que l’on aime, ce qui nous épanouit, gérer son temps soi-même, ne pas être un exécutant et être obligé de rendre des comptes à un type, être son propre patron et faire de la rentrée d’argent, bref être libre mentalement, ça, ça n’a pas de prix !

A vous d’identifier ce pour quoi vous êtes bon, de savoir le vendre au monde et de le rendre possible.

Et si vous voulez en savoir plus sur comment quitter son travail stratégiquement, je vous invite à regarder les vidéos que je fais sur ma chaîne Youtube qui vous expliquent comment développer l’état d’esprit pour faire naître vos projets.

Cordialement !

 

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE

  • Je te souhaite que tout aille bien pour toi, que tu puisses te payer, tu le mérites!

    Moi j’ai HATE que mon contrat se termine en décembre, j’en ai MARRE de ce putain de boulot pas à mon niveau où je ne m’épanouis pas du tout (au contraire) Normalement c’est impossible de mettre fin au contrat avant la fin (contrat d’apprentissage), mais bon je vais voir avec ma tutrice école fin août et je vais voir s’il est possible que je fasse des choses utiles et intéressantes pour l’entreprise en attendant…

    • Merci Illyria, merci beaucoup, décembre ça va.
      J’ai mis du temps avant de quitter mon taf, entre le moment où j’ai eu l’idée qui a germé, le passage à l’action et le résultat escompté y en a des mois de passés.
      Au moins t’as une date, prends ce qu’il y a à prendre et mets les voiles à la fin 🙂
      Tu as déjà une idée de la suite des choses ?

      • Oui je veux partir en Allemagne, pour voir comment ça se passe à l’étranger et pour parler allemand 🙂 Merci Jordane!
        Et dis, tes formations, c’est uniquement pour ceux qui veulent créer une entreprise, ou ça s’adresse aussi à ceux qui sont un peu paumés professionnellement parlant?