Accueil / Best of / Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto
Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto
Pessimisme + loi de l'attraction = la tête à toto

Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto

Avez-vous remarqué comme certains peuvent être déprimants en début d’année ? À l’arrivée de la nouvelle année, c’est souvent, sur la toile, le florilège  de statuts Facebook pessimistes, et d’articles négatifs.

Après tout pourquoi pas, rien de tel que de commencer l’année sur une subtile pointe de négativité. Ce n’est pas comme s’il n’y en avait pas assez dans la vie de tous les jours. C’est leur choix !

Le pessimisme : cette vérole cérébrale

Haaa le pessimisme ambiant. Gare à ceux qui exposent trop leur optimisme ! Être optimiste et de bonne humeur à Paris me vaut parfois l’étiquette d’imbécile heureux. J’ai l’impression d’être anormal ! Il m’est déjà arrivé qu’on me prenne pour un abruti au prétexte que je voyais trop positif. (« Trop » ! J’aime ce mot ! Trop par rapport à quoi ? A qui ?).

Aujourd’hui, mon accusateur continue toujours de se plaindre de sa morne existence et moi pendant ce temps là, je profite de ma vie. Bien heureux ou malheureux sont les imbéciles ?

Pessimisme + loi de l'attraction = la tête à toto, Imbécile heureux

Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto

Comment se fait-il qu’on soit obligé de jouer l’exaspération en public pour se créer des points communs ou pour jouer les durs (pour ne pas se faire emmerder par les autres) et les victimes (pour se faire plaindre). Faut pas s’étonner si on attire que des personnes négatives autour de soi.

« Le pessimisme est d’humeur; l’optimisme est de volonté. Tout homme qui se laisse aller est triste… « 

Merci Monsieur Alain. Qui dit mieux ?

Non seulement le pessimiste fait mal aux cheveux, mais le pire c’est qu’il a un sens de la fête « de la mort », et surtout très contagieux. Il a la capacité de changer une soirée Patrick Sébastien en une soirée à l’ambiance cérémoniale d’une veillée mortuaire (OK ! J’exagère… Si peu !).

Et Internet, en est le berceau de pessimistes. Mise à part exposer sur le net, la fierté qu’on a de son bébé et de ses étrons jaunes, on étale bien trop souvent ce qui ne va pas, et rarement quand ça va.

Et, bien grande est l’armée de mécontents dans notre société qui ont un potentiel, mais qui ont une attitude défaitiste envers la vie et qui ne font absolument rien pour en modifier la tournure.

Pessimisme + loi de l'attraction = la tête à toto, optimist

Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto

Et ce ne sont pas les auteurs de ce type d’articles qui diront le contraire comme :

-1001 raisons de détester la nouvelle année

– Comment ne pas suivre ses résolutions, ou faire des listes des résolutions qu’on ne tiendra pas

– Un réveillon de merde à l’image de 2014 (ah ! Une voyante !)

Loi de l’attraction pour les nuls

Et cette dernière personne a entièrement raison ! Connaissez-vous ce truc que je pensais être un truc de hippies il y a un an et qu’on appelle la loi de l’attraction ?

Pour ne pas endormir tout le monde et faire court, le principe de la loi de l’attraction réside dans le fait d’attirer ce qu’on veut ou ce qu’on ne veut pas, juste en y pensant.

Nous attirons la plupart des choses qui nous arrivent dans la vie. On attirerait ces choses par la force des images mentales que l’on forme dans notre esprit. Nous devenons ce que nous pensons.

Pessimisme + loi de l'attraction = la tête à toto, Le pire

Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto

Vous connaissez cet adage : « à trop craindre le pire, on l’oblige à venir«  .C’est en gros, un résumé simpliste de l’idée de la loi de l’attraction. L’inverse de l’adage marche aussi !

Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre, disais-je il y a un an.

Aujourd’hui, je demande pardon ! Pardon d’avoir douté ! Car, j’ai depuis été  le cobaye positif de la loi de l’attraction. Oui je sais, on croit que ce que l’on veut croire. Mais je n’y croyais pas à la base ! Et puis, j’ai longuement hésité à parler de ce sujet sur mon blog, car : trop subjectif. Puis on m’aurait pris pour un mec sous hallucinogène fricotant avec Raël et Doc Gynéco.

Mais, j’ai tout de même testé pendant un an cette loi de l’attraction afin de me faire mon propre avis. Et si vous me suivez, vous avez du remarquer que je suis abonné aux événements positifs ! OK, vous ne connaissiez pas ma vie d’avant. Pour donner une idée j’étais pas loin des scénarios de Caliméro et de Rémi sans famille, réunis.

Pessimisme + loi de l'attraction = la tête à toto, caliméro, pessimiste

Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto

Ça ne vous est jamais arrivé de penser à un pote pas vu depuis longtemps, et dans la journée ou le lendemain il vous appelle ? Ou de vous dire: « j’ai peur qu’il ou elle me trompe »… Et BAM ! T’as des cornes qui te poussent sur le front !

« On créé son univers à mesure qu’on avance » disait Churchill. Qui ne s’est jamais réveillé du mauvais pied, vivant une journée où tout s’enchaîne mal ? On est de mauvaise humeur et rien ne va dans la journée.

Alors que, les fois où l’on se lève de bonne humeur, tout va le plus souvent dans notre sens, et les aléas nous paraissent légers et éphémères. Mieux on se sentira (en forme et de bonne humeur) plus on s’attirera des choses qui contribueront à notre bien-être, nous tirant vers le haut.

Pessimisme + loi de l'attraction = la tête à toto,

Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto

La loi de l’attraction est une théorie infondée et subjective, certes ! Mais faut tout de même avouer qu’il y a dans une vie des choses fun inexplicables. Pourquoi certains attirent la poisse comme des chats noirs et d’autres mènent au score ? Le dernier exemple en date : j’allais chez une copine, j’ai eu 41 feux verts (oui j’ai compté à partir du 9e, faut bien s’occuper en conduisant) sur 42 à Paris, et j’ai trouvé une place sur les cinq de sa rue juste devant chez elle ! Record à battre ! Et des exemples j’en ai plein d’autres…

Why does it always rain on me ?

Y a un moment faut arrêter avec la négativité et le pessimisme. Le négatif n’a jamais résolu les problèmes. C’est fatigant de toujours se plaindre et de s’apitoyer sur son sort, j’en sais quelque chose. La question est : qu’est-ce qui fait que ces personnes se comportent comme des êtres finis à la moindre difficulté ?

Pessimisme + loi de l'attraction = la tête à toto

Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto

Certes, nous n’avons pas tout le même vécu, certains sont dans la misère, et d’autres vivent, à cette heure-ci les intempéries. Il y en a même qui se battent pour leur survie, ou qui ont des problèmes de santé. Mais le plus aberrant dans tout ça, c’est que ceux qu’on voit toujours se plaindre ne sont en général pas les plus défavorisés.

J’ai dernièrement reçu des messages de deux personnes handicapées me remerciant de mes écrits de « gogol » optimiste. Dont une, qui m’expliquait comment elle a réussi à s’attacher à la vie en restant optimiste.

C’est aussi le cas de mon pote Daniel qui partage sur son blog LaVieEnJe sa vie avec le cancer. Il en a guéri, puis il a rechuté, puis son état s’est amélioré et pourtant il continue de faire de l’esprit. Combien d’entre nous auraient adopté cette attitude ? Bien sûr que ça n’est pas si simple que ça, et que c’est plus facile à écrire qu’à faire.

L’idée que je veux faire passer par là, c’est : « Peu importe où vous vous situez dans votre vie. Si vous êtes là, c’est que vous deviez passer par là, parce que vous deviez être où vous êtes, vous deviez vivre ce que vous vivez en ce moment. Faites la paix avec ça. Vous pourrez ainsi vous rendre à la prochaine étape, en étant plus serein, en harmonie, en utilisant moins d’énergie, mais plus de plaisir. Pensez à ralentir votre cadence. Mener une existence qui nous convienne, c’est le projet de toute une vie… » (Extrait de : Êtes-vous une vache ?)

La vie n’est pas contre vous. Elle vous demande juste d’évoluer avec elle. (Ça sonnera bisounours pour ceux qui n’accepteront pas cette idée)

Pessimisme + loi de l'attraction = la tête à toto,

Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto

La peur du bonheur

Beaucoup de personnes ne changent pas, car la routine (ou la souffrance) a quelque chose de rassurant puisque ça nous est familier.

Ça demande beaucoup moins d’énergie de rester que de sortir de sa zone de confort. Attendre que les circonstances frappent à notre porte, c’est bien connu ça arrive tous les jours… dans les films !

En y repensant, il y a tout de même des personnes qui défient les lois des statistiques en reproduisant les mêmes scénarios, relations, par le même schéma, et même processus.

Pessimisme + loi de l'attraction = la tête à toto

Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto

Entretenir que le négatif et se positionner en tant que « victime du monde » nous amène toujours à reproduire inlassablement les mêmes histoires, les mêmes rapports humains et à conserver cette mentalité de râleur dégueulasse.

J’entends déjà des personnes me dire : « oui ba moi, j’ai ça, il m’arrive ça, ça, ça et ça, et je l’attends toujours ma chance ! »

J’aurais aussi tenu ce discours il fut un temps, en listant tout ce qui m’arrive de négatif, les brandissant comme des trophées pour me donner de l’importance, et attendre justement que la chance daigne frapper à ma porte.

C’est à soi-même de se réapproprier ses choix, et sa propre vie.

Retenir que le positif

Bref tout ça pour dire que cette année, vous allez réaliser une chose nouvelle et simple.

Puisque beaucoup d’entre nous, ne retiennent principalement que le négatif et pas assez les bons moments passés.

Pour cette année, vous allez faire un « POT » du bonheur ! On m’a envoyé l’idée par Facebook.

Pessimisme + loi de l'attraction = la tête à toto

Pessimisme + loi de l’attraction = la tête à toto

C’est simple, vous avez besoin d’un pot, et de petits post-its. Vous le mettez en évidence quelque part, dans votre salle de bain par exemple et à chaque fois que vous vous brossez les dents, vous inscrivez votre moment positif de la journée.

Chaque fois que vivez un moment positif dans la journée, écrivez-le avec:

– la date

– le lieu

– avec qui 

Vous vous focaliserez beaucoup plus sur le positif de votre vie. Et à la fin de l’année vous n’aurez plus d’excuses de dire « Heu moi ! Je n’ai rien eu de positif dans ma vie ! » Vous pourrez vous remémorer tous ces beaux souvenirs !

Sur ce moi je vous laisse, je vais aller reposer mes doigts qui chauffent !

Et vous ? Qu’est-ce que vous pensez de cette loi de l’attraction ? 

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE

  • Macha Charrie

    Héhé ! Je faisais partie de ces personnes pessimistes et puis j’ai commencé à lire ton blog, je me suis poussée et me voilà là où tu sais et j’espère que tu auras ce précieux sésame pour partager notre optimisme autour d’un verre 🙂
    3615MYLIFE : je discutais lundi soir avec mon amie Laura qui me disait qu’elle avait retrouvé le meilleur ami du lycée de son chum et, je ne sais pas pourquoi je suis allée de nouveau vérifier sur Fb le nom d’un pote que je recherche depuis environ 3 ans et bim ! il s’est inscrit il y a peu 🙂 J’étais en joie et puis quelques heures plus tard mon visa canadien 😀
    Bref, j’ai de quoi être heureuse pour un bon moment :p

    • C’est normal que tu l’ais été, moi aussi, quand on vit dans un environnement de râleurs où la mentalité est de toujours voir le verre à moitié vide, on finit par le devenir, t’as remarqué comme les québécois sont tout l’inverse de nous ? Ils sont toujours enthousiaste, de bonne humeur, et optimiste même si certains au fond d’eux n’ont pas le coeur à ça, en tout cas du moins ils ne le laissent pas paraître en surface…
      Le pot du bonheur il est pour toi ! Comme tu m’as dit sur l’article de mon bilan 2013 qu’on avait tendance à retenir que le négatif, faire ce pot te prouveras que tu vis beaucoup plus de choses positives que l’inverse 🙂
      Dernièrement j’étais en train de penser à réaliser un point de ma Life-list « traverser le désert », t’y crois ou pas, mais une heure après un pote m’appelle pour me raconter son voyage et qu’il tenterait bien une traversée du désert, d’ailleurs il lit mon blog, si tu passes par là Jacques Mess, tu confirmes ?

      • Macha Charrie

        Quelqu’un qui râle m’énerve car tu l’entends souffler et du coup, ça te fait souffler aussi… Mais c’est vrai que les québécois, tu as l’impression que ça va tout le temps alors que parfois, ça ne va pas (par contre ma patronne, quand ça ne va pas, tout le monde le sait :p)

  • Tout à fait d’accord : on attire certains comportements… j’ai fait un (très) long travail d’introspection après des années passées aux côtés du même type de personnes… cela m’a permis de prendre conscience que je n’étais pas une « victime » de ces rencontres… depuis, cette prise de conscience, j’ai viré ces personnes de ma vie ! (par contre, j’ai aussi écrit un billet sur ces résolutions que je ne prendrai peut-être pas ^^ mais c’était de l’humour hein 😉 ) bonne journée !

    • Mais libre à toi ma chère Fedora ! 🙂 Je ne savais pas que tu avais écrit sur ce sujet, c’est pas bien ! Mais je l’ai lu et commenté, et rien ne me choque là-dessus, t’as des objectifs sans parler de résolutions… Après chacun son rythme de croisière. Mieux vaut se focaliser sur ce qu’on fera, perso je me disciplines sur ça pour ne pas retourner à mon ancien état de bulot.

      Ce que je disais à Macha, l’environnement nous influence beaucoup, mais trop par rapport à ce qu’on souhaite faire, et parfois c’est un frein à ce qu’on veut faire. Un ex réducteur qui me vient à l’esprit : L’intello qui vit dans un environnement un peu racaille et dont ses potes lui suggère de venir traîner plutôt que d’étudier…

      Ensuite, tant mieux que tu sois passé par là, car rien n’arrive par hasard, si tu n’as pas jeté un oeil à cet article, http://www.monbonpote.com/rencontre-par-hasard-pourquoi-rencontre-par-hasard/

      Bonne journée à toi aussi

  • Astrid

    Tu as tout à fait raison Jordane, depuis que j’ai changé la vision que j’avais de ma propre vie et que j’ai décidé de vivre MES rêves, tout à changé autour de moi, beaucoup de monde s’en est allé et ont emporté leur théorie triste et déprimante avec eux. Et puis comme on dit, la chance ne s’attend pas, elle se provoque, je crois qu’on le dit avec le bonheur aussi .

    • Salut Astrid,

      Carrément, faut bien évoluer dans la vie, si on devait attendre après les autres… Tout à fait, la chance et le bonheur se provoque. Perso, pour la chance je pense aussi que c’est une question d’être attentif aux choses. Je faisais référence à cet article que j’avais écrit il y a plusieurs mois : http://www.monbonpote.com/get-lucky-ou-comment-avoir-de-la-chance/
      Et pour le bonheur faut se donner la permission d’être heureux. 🙂

  • Odile Sacoche

    Je ne peux que plussoyer
    Je crois à fond à la loi de l’attraction et j’ai eu tellement de choses arrivées grâce à ça !

    D’ailleurs fin d’année 2013 j’étais dans un mood un peu down, puis une amie m’a tiré les oreilles en me disant « on termine son année de la façon dont on veut que la nvelle commence »
    Donc depuis mi-décembre je m’applique à remplir mon verre à nouveau
    Début 2014, nouvelle résolution : que ma parole soit impeccable (1er accord toltèque) et tu sais quoi ? Depuis 10 jours il ne m’arrive que des chouettes choses : je trouve de bonnes affaires, je gagne des concours, j’ai des nouveaux partenaires pour le blog, je m’entend bien avec mon entourage. Mon karma est au top (je crois au karma), et ça me donne envie de continuer.

    • Génial !!! Je trouve ça excellent aussi ce genre d’histoire, et c’est tellement plus reposant d’être dans ce genre d’état d’esprit, je comprends mieux la phrase de Paulo Coelho sur l’univers qui conspire dans ton sens… C’est depuis que j’ai arrêté de me plaindre sur ma condition et de changer de point de vue qu’il a commencé à m’arriver de plus en plus de choses positives.
      Je me suis mis à m’intéresser aux accords toltèque aussi y a un mois, et tout ce qu’ils y raconte c’est ce que je fais depuis un an et demi, ça m’a conforté dans mon idée, que je suis dans l’état qui me correspond le plus…
      Et puis faut dire c’est épuisant de toujours broyer du noir, tu vois je pensais que je n’arriverais jamais à être positif à l’époque de mes années de dérives, et bien c’est la preuve que rien n’est impossible, il suffit de croire que c’est justement possible, just do it non? 🙂

  • Bertrand (LBL)

    Hello,

    Pour ma part j’ai toujours cru en la toute puissance du mental et donc à la loi de l’attraction, bien avant que je puisse mettre des mots dessus et que je n’entende parler du concept. Et j’y crois toujours bien que je n’ai aucun exemple vraiment significatif à donner ! En voyage c’était évident tout ce synchronisait toujours parfaitement, en revanche ce n’était pas vraiment de l’attraction car je ne visualisais rien, je m’étais juste mis dans la tête que tout ce passerait toujours bien. En même temps ce n’était pas un gros défit que de réussir ses vacances ! A vélo, lorsque je suis parvenu à gagner, j’avais en effet visualisé des millions de fois la victoire à l’avance, seulement il y avait aussi au moins 10h d’entrainement par semaines derrière depuis plusieurs années et avec une quantité astronomique de sacrifices, donc on était très loin du  » crois-y et laisse le destin faire les choses tranquillement ». Je me suis aussi visualisé encore plus fort à un tout autre niveau en étant persuadé que je l’atteindrais et… et je ne l’ai jamais atteint, dans un domaine qui était le mien et dont j’avais des capacités non négligeables, mais où on ne peux pas faire semblant, même un petit peu ! La lois de l’attraction ok, mais elle ne nous mènera jamais au delà de nos capacités intrinsèques et tout le problème il est là, la société ne marche pas au mérite mais aux résultats.

    Les petits événements positifs de la vie ne servent qu’à se toucher le nombril quand derrière tout va bien et ils n’apparaissent et ne s’apprécient que sous cette condition. Et le tout va bien n’est absolument pas une question de bonne volonté ou de mérite, mais une question de capacités intrinsèques, qui incluent les capacités physiques et intellectuelles (qui inclue la capacité à voir le positif en toutes choses), mais aussi l’environnement dans lequel tu es né. Il est évident que lorsque tu as des capacités énormes à la bases tu as aussi une confiance et un optimisme énorme.

    Ce n’est pas simple, mais ça ne coûte pas plus cher de l’être ! Et c’est bien cela qu’il faut retenir, tenter l’optimisme ne coûte pas plus cher que d’être pessimiste, donc autant faire un petit effort, au pire c’est pareil et au mieux c’est mieux 🙂

    Mais je n’ai pas envie de jeter pour autant la pierre aux pessimistes car chacun fait ce qu’il peut avec ce qui lui a été donné.

    • Oui bien sûr c’est une question de capacité, mais pas que… certes l’environnement dans lequel on se situe, influe sur nous.
      Mais un environnement positif ou négatif peut à la fois influer dans le même sens que dans l’opposé. Un mec né dans un milieu en difficulté peut faire resortir le meilleur de lui-même, tout comme le pire.

      Y a énormément de facteurs, d’éléments et de données qui rentrent en compte dans la condition d’un homme, après je ne sais pas lesquels, y en a qui parle de physique quantique, (dont je ne me suis pas du tout intéressé pour l’instant), d’autres parle de la visualisation, d’autres de la pensées positives, de la loi de l’attraction etc… Je ne suis pas trop dans l’idée de dire que quand une série de malheurs arrivent, c’est du au hasard, et quand c’est l’inverse on s’en remette au destin. Je penses que c’est une question de logique sans se faire parasiter par la peur et le doute de notre avenir. Et puis d’équilibre dans le sens être juste.

      Sur ce que tu dis, réussir ses vacances, ça n’est pas non plus donné à tout le monde. Pour toi, il n’y a peut-être plus autant de mérite à ça, mais pour de nombreuses personnes, ce que tu fais ou ce que je fais, relève de l’ordre de l’exploit surhumain. Pourtant tout est une question de logique, planifier son trajet en fonction de ses capacités c’est être juste. Donc aucun soucis à atteindre son objectif. Et parce que tu as un but, tu vas te focaliser dessus et pas les éléments négatifs qui peuvent t’entourer. Puis que t’es déterminé. Donc les pessimistes sont peut-être moins résistants à la persévérance peut être. Eux aussi dans un certains sens ils se visualisent leur avenir, mais négativement, et parfois même irrationnellement… Sur des choses qui ne pourraient ne jamais arriver

      Ce que je veux dire par là c’est qu’en portant son centre d’attention sur le positif on ne se soucie plus de ce qui ne va pas, et les obstacles sont juste un dos d’âne qui secoue le cul quelques secondes, et une fois passé, tu ne vas plus y repenser, tu te focalises sur la ligne d’arrivée, donc ta capacité intrinsèque comme tu le soulignes va te porter vers ton point B.

      Je sais pas si je suis clair (j’aurais du me coucher plus tôt cette nuit). Donc tout ça pour dire que c’est avant tout une question de connaissance et de connaissance de ses capacités comme tu l’as mentionné ! J’arrive pas à être objectif sur ta réponse, dis-moi si j’y ai répondu, et surtout si t’as compris, je vais allé me faire une tisane en attendant !

      • Bertrand (LBL)

        Je suis d’accord, un milieu difficile peut te faire te surpasser, à condition que tes capacités te le permettent. A l’inverse si tu n’es pas doté de capacités extraordinaires à la base un milieu favorisé fera que tu t’en sortira quand même (on écarte les idiots profond, c’est à dire ceux qui ont les capacités mais jouent les idiots par rébellion jusqu’à finir par l’être !). Dans tous les cas, ton destin est en grande partie tracé d’avance, que ce soi par ton environnement ou tes capacités propres, non pas sur la forme mais sur le fond.
        Dans nos sociétés être intelligent c’est être logique (sciences type maths) et savoir parler, ce qui est très facile à quantifier car depuis tout petit on nous colle des notes sur ces critères. Mais l’intelligence intrapersonnelle est une intelligence à part entière que l’on ne comprend pas car difficilement quantifiable. Comprendre que le pessimisme influe négativement notre vie et non l’inverse, n’est pas donné à tout le monde. C’est comme une formule de maths, pour certain c’est évidents, ils en ressentent la logique au plus profond d’eux même et pour d’autres c’est du chinois et ça restera du chinois que tu leur donne la solution ou non.
        De la même manière que notre taux de testostérone influe notre volume musculaire, je suis certain que nous avons un taux de quelque chose qui influe notre capacité à être optimiste, au delà encore de la capacité à déceler les mécanismes psychologique qui s’opèrent en nous même.
        Pour te donner un exemple concret, je connais un jeune qui a mon age et qui est né avec une légère déficience mentale. Il a suivi une scolarité dans des écoles spécialisés, il travail maintenant dans un centre spécialisé et jamais il n’en sortira. Seulement, tandis que le niveau d’handicap de ses collègues est suffisamment important pour qu’ils n’en aient pas conscience (j’ai eu l’occasion d’y travailler), lui a parfaitement conscience de sa situation et il en est profondément malheureux. Il pourra adopter l’état d’esprit le plus optimiste qui soit et améliorer sa vie au maximum de ses capacités, ses capacités resteront ses capacités et elles ne lui permettront probablement jamais d’être heureux. A moindre mesure ça peut être le cas chez tout le monde. Tant que nous restons dans le socialement compatible c’est acceptable et les obstacles ne sont que des dos d’ânes, mais des milliers de personnes sans être handicapées font un travail ingrat payé une misère et se sentent difficilement intégrées à la société. Ceux là tu ne les verras jamais car ils n’ont pas les moyens de se payer un coach, ça ne leur traverserait peut être même pas l’esprit tant ils croulent sous le stress du quotidien et il n’y aurait quoi qu’il en soit aucune solution si ce n’est accepter l’inacceptable. Quand une mère est seule et sans diplôme avec deux gosses à nourrir, tu ne peux pas lui dire : « Tu as des capacités énormes, retourne 8 ans à l’école, fait un tour du monde pour te changer les idées, soit positive et tout ira bien ». Il y a des situations où les dos d’ânes doivent secouer beaucoup plus que le cul ! On en revient à la même chose que la fois passée, toi tu t’adresse à tes lecteurs qui représentent une certaine classe de la société et moi qui suis lecteur, mon reflex est de prendre le problème dans sa globalité. C’était pour relativiser l’apparente facilité d’être optimiste 🙂

        • Tu sais bien comme moi qu’il est juste impossible de faire un discours standard, et ça n’était pas mon idée de prôner le positif en tant que médicament universel à la douleur, mais t’admettras qu’en fonction des cultures, la misère et les difficultés économique et social sont perçues différemment.
          Je suis du même avis que toi sur les points que tu énumères, mais là où nous avons de la chance d’avoir la vivre que nous avons, pour la plupart d’entre nous, une grosse parti va se plaindre, alors qu’ils ont une bonne situation, une bonne santé… Je ne veux pas rentrer dans le discours qu’il y a toujours pire que soit, même montrer de la gratitude envers soi, la vie, les autres, son pays, ça ne coûte rien, mais comme tu le dis, ça demande de prendre conscience de l’équation, et c’est ce fléau auquel j’ai pensé en rédigeant l’article.
          Sinon j’aurais commencé par « Moi président de la république… » 😉
          Tout ça pour dire que je partage très bien ton point de vue. Je pars du principe que si une personne prend conscience de ce que je dis, et qu’une réaction en chaîne se produit suite à cela, et que cette personne change de point de vue et décide de développer son altruisme en aidant quelqu’un dans sa vie, peut être qu’un jour cette mère de deux enfants trouvera une main tendue vers elle… qui sait !? On ne connaît pas l’effet et l’influence qu’on a sur autrui…Je préfère me dire ça… faut que j’arrête avec mon optimisme ! 😀

  • Je crois et j’ai toujours cru en la loi d’attraction. Pour moi, l’être humain est beaucoup plus puissant qu’il ne le croit, il peut diriger sa vie s’il le souhaite, s’il se rend compte de son pouvoir créateur… Nous ne sommes pas de simples marionnettes mais aussi les marionnettistes eux-mêmes!

    • C’est beau ce que tu dis, et cette phrase ne peut venir que d’une personne qui met en avant son esprit créatif chaque jour me trompes-je ? 😉

  • DarkGally

    Comme d’habitude je ne me reconnais dans aucun cas de figure avec toi !
    Sur le principe on va dire ok avec toi mais vraiment en généralisant bien !

    • Comment ça ? Te serais-tu senti viser par ce que j’ai écris ?
      Car c’est vrai que t’etais en mode « pas d’bol » d’ailleurs tu l’as enlever de ton pseudo. Aurais-tu de la chance maintenant ? 🙂

  • mVmHmE

    Je crois en effet qu’il est important de ne retenir que le meilleur. J’ai d’ailleurs écrit un de mes derniers articles dans ce sens. Cependant, j’émets un petit bémol sur le fait que le positif amène le positif. Parfois, cela ne suffit pas. On n’est pas toujours gâtés par la vie, qu’on le veuille ou non. Mais il est clair que dans chaque épreuve réside une leçon, malgré tout.

    • Retenir le meilleur et se servir du moins bon pour apprendre de ses erreurs et échec… Mais est-ce qu’on le fait vraiment ? Je ne considère plus l’échec comme une fatalité, puisqu’il n’y a que des solutions dans la vie.
      Comme tu dis ça ne suffit pas, la vie réserve parfois des moments incompréhensibles, tout dépend de la manière dont on va appréhender ces événements.

  • Camille G

    Ah, depuis le temps que j’ai envie de lire ce billet. Au calme, l’esprit reposé. L’attente peut avoir du bon. J’y ai pensé, je le gardais soigneusement sous le coude (malgré les « épreuves » du moment, eh oui tu vois !). & maintenant, ouah ! Quel plaisir de lire ces mots ! ça me parle énormément… Super intéressant. Je pense qu’il faut savoir être bienveillant avec soi-même. Essayer de trouver du positif dans sa vie y contribue, forcément ! A quoi bon se torturer, à part tourner en rond ?

  • En transit !

    Merci Jordane! Ton blog est une bulle d oxygène dans ce monde ! Je recommande! Je like ! Je partage!

    • Merci Franck,
      Ravi que je puisse t’apporter une bouffée d’air frais. Merci de ton message et de ton compliment, tu m’envoies flatté 🙂
      Au plaisir d’échanger prochainement

  • cledsol

    ça fait tellement de bien de lire cet état d’esprit!
    Merci!!!

    Il y a un moment où j’ai fait le ménage autour de moi (j’ai été cette personne négative aussi, même si j’ai rencontré des gens que j’ai jugés encore pire que moi) et je prends de plus en plus conscience de la tendance positive ou négative vers laquelle vont les gens, quand je les écoute.
    Pour ma part j’ai toujours plus ou moins considéré que j’avais de la chance, et jusqu’ici, ça se confirme 🙂

    • Merci Cledsol, ravi de contribuer au plaisir des autres…

      Ca fait du bien de faire parfois du ménage dans son entourage, là preuve ici : http://www.monbonpote.com/faire-du-menage-dans-son-entourage-et-que-ca-brille/

      J’ai été comme toi, j’ai vécu le même processus, jusqu’à ce que je me rende compte que notre entourage est le reflet de qui on est. Dis moi avec qui tu traines je te dirais qui tu es… C’est très révélateur !

      La chance sourit aux audacieux, continue donc à faire ce que tu fais de mieux 🙂

  • Coucou Jordane,
    Heureusement pas trop de négatifs autour de moi. De toute façon, s’ils le sont, je les vire LOL
    J’aime bien le pot du bonheur, j’en ai vu pas mal sur la toile en décembre. C’est une bonne idée. Perso j’aime bien le journal de gratitude aussi.
    Et pour la loi de l’attraction, il suffit d’essayer, ça marche. C’est bien que tu aies tenté l’expérience 🙂 De toute façon, elle est à l’oeuvre tout le temps, alors autant s’en servir pour du positif.

    Merveilleuse Année à Toi !

    • Salut Héloïse,
      C’est vrai qu’il faut toujours essayer pour se faire sa propre opinion. Sans être forcément croyant ou superstitieux. Croire en soi et en ce qui nous entoure vaut souvent son lot de surprise. Est-ce que tu as entendu parler du « secret » ? Je ne sais pas si c’est un livre ou un document, mais il y a une vidéo qui circule sur le net à ce sujet qui explique ceci, je suis tombé dessus 3 jours après avoir écrit cet article… comme quoi ! 😀

      A toi aussi une excellente année ! 🙂

      • Coucou Jordane,
        LOL eh oui pas de hasard 🙂

        Oui j’ai vu le film lorsqu’il est sorti (sorte de documentaire-film, y a un livre aussi) il a vulgarisé la loi de l’attraction et e ainsi permis au grand public de la découvrir. Toutefois je préfère mes 1ères sources sur le sujet (ex: What the bleep do we know (film), Les lois dynamiques de la prospérité (livre) et les 7 lois spirituelles du succès (livre), et mon mentor of course : ) Randy Gage) c’est un de mes domaines de prédilection (prospérité et croyances)

        Merci, biz

  • Ah, voila pourquoi je suis heureux d’avoir découvert ton blog Jordane! Des articles positifs et sans langue de bois qui parlent de choses vraies.

    Pas toujours simple de rester positif quand des évènements extérieurs vous tombent dessus. Mais il est évident que se lamenter sur son sort n’aide en rien…

    Pour voir la vie du bon côté, relativiser aide beaucoup. Je crois également beaucoup au pouvoir de la pensée positive (ou méthode Coué) que tu abordes dans cet article.

    • Je viens tout juste de remarquer que ton commentaire était dans mes spams.
      Mieux vaut tard que jamais. Merci de ton commentaire, j’ai apprécié le lire.
      C’est un challenge pour moi de tester les principes de vie pour les rendre réel. C’est pour ça que je tiens ce blog pour y voir plus clair, et servir d’exemple, du moins c’est mon but 🙂

      • C’est notre but à tous en tant que blogueurs (du moins ceux qui ne font pas ça avec la seule motivation de se faire du fr**).

      • john alright

        Merci Jordane pour cet article. Le fait que tu le partages non seulement
        t’aide à y voir plus clair, mais aussi aide les autres. Tu crées ainsi
        un cercle qui permet de prendre de l’ampleur. Je trouve
        personnellement, que le fait d’écrire mes expériences me permet de les
        valider et surtout de voir que ce que j’ai vécu n’était pas pas le fruit de mon imagination.

        • Salut John,

          Mais je t’en prie, comme tu le dis, ça m’aide à y voir plus clair, tout comme l’intérêt de ce blog d’ailleurs. Si cela peut aider les autres à clarifier certaines choses, la mission de cet article aura atteint son but.

          Je suis pareil que toi, j’ai découvert l’écriture avec le blogging. Il est vrai que la vie nous apprend des choses auxquelles on n’a pas forcément conscience, le mettre sur le « papier » permet d’avoir un peu de recul à tout ça. Ton blog c’est celui de Bruno Lallemand ? Me trompes-je ?

  • Pingback: Avis : Comment "ne me dites plus jamais bon courage !" m'a appris à parler()