Accueil / Changer de vie / Efficacité / Comment être un ninja de la créativité
Comment être un ninja de la créativité
Comment être un ninja de la créativité

Comment être un ninja de la créativité

Vous êtes tous des ninjas de créativité. Vous ne le soupçonnez peut-être pas encore, mais nous sommes tous dotés d’un esprit créatif (même ceux que vous pensez stupides). Je me permets de l’affirmer, car vous êtes comme moi des enfants d’ancêtres créatifs. C’est dans nos gênes.

Comment être un ninja de la créativité, chat ninja, chat dans la neige, chat baton star warsNos ancêtres ont su créer de nouvelles manières de vivre pour assurer leur survie. Être créatif n’est pas réservé qu’aux artistes ou à une élite. Si vous pensez cela, il serait peut-être temps de revoir votre paradigme. Chacun peut faire de sa vie une œuvre d’art. Et cela, à travers tous les domaines de sa vie : travail, relation, loisirs, etc.

Si vous avez passé le stade du perfectionnisme, que vous n’avez pas l’esprit d’un écolier, ou bien que vous n’ayez pas écouté les dires de vos parents que vous n’étiez pas créatifs et que vous aviez deux mains gauche, c’est un article pour vous. La créativité est un muscle qui se travaille. C’est la règle de tout bon ninja de la créativité qui se respecte.

Être un ninja de la créativité

Comment être un ninja de la créativité

Comment être un ninja de la créativité

Tout dépend comment vous l’utilisez. Si vous êtes un ninja blanc ou un ninja noir. Par exemple, il existe sur terre, un nombre non mesurable de personnes (ninja noir) qui se disent ne pas être créatives. Pourtant elles inventent tous les jours un peu plus de nouveaux moyens formidables et efficaces pour foutre leur vie en l’air. Alors ninja blanc de la créativité ou ninja noir ? « Choisis ta destinée mec ! »

Plus sérieusement, si l’on souhaite être créatif il faut apprendre à penser différemment et à sortir du conformisme. Si vous vous engagez à respecter les conventions et les règles des autres, il se peut que vous niiez vos besoins et vos frustrations.

Personnellement ça a toujours été facile pour moi d’être un ninja de la créativité, étant plus jeune j’inventais toujours de nouveaux moyens pour sécher l’école ou réussir un examen sans apprendre. « Bonjour les exemples ! » Certes ! Mais ça commence par là, aujourd’hui je crée ma boîte…

Les dangers auxquels s’expose un ninja de la créativité

Un ninja de la créativité doit être assez souple pour éviter le danger de vivre une vie trop chargée. On est tous occupés, et dans notre société, être occupé égal succès. Occupé égale valeur. Socrate disait « Attention à la stérilité d’une vie bien remplie. »

Il est facile de tomber dans l’habitude d’être un ninja consommateur de ce qui existe déjà plutôt que de devenir la source de nos propres idées et croyances créatives.

La puissance du ninja de la créativité

Comment être un ninja de la créativité, chat ninja, chat chaise, chat caché

Comment être un ninja de la créativité

Un ninja doit puiser au fond de lui dans sa source intérieure de créativité, ce qui nécessite parfois de se retirer loin de certaines choses pour ne pas être freiné ou distrait. Comme certaines personnes nocives, certains environnements et distractions (débilitantes comme les chtis vs les marseillais, je dis ça, je dis rien !), etc.

Absorber ce que les autres ont déjà créé n’est qu’une partie de l’expérience. Combiné à l’apprentissage de ce qui existe et en le combinant avec notre propre pensée créatrice c’est là, une dynamique d’interaction puissante pour un ninja.

Le philosophe grec Socrate était lui aussi un ninja, il a passé de nombreuses heures dans la réflexion profonde. En observant et en s’inspirant du monde extérieur dans lequel il a vécu et puisé dans ses propres rouages ​​créatifs.

Jadis, lorsque j’étais jeune scarabée, je mettais un peu trop en avant le monde extérieur, me déconnectant de mon propre monde intérieur. Je consommais les idées des autres (conversations, livres, vidéos, etc.) sans produire les miennes. Regarder le monde à travers les yeux des autres, c’est bien pour apprendre, mais bricoler ces idées avec les siennes c’est mieux ! Logique ! Mais pas forcément évident pour tout le monde.

Au fil du temps, j’ai senti l’esprit du ninja envahir un peu plus ma tête de linotte. À tel point que je créais un autre périmètre de compétences dans les jobs pour lesquels on m’engageait, développant un peu plus leurs aspects créatifs (officieusement). Et lorsque l’on me freinait, je disparaissais furtivement dans une fumée blanche de fin de contrat.

Vous en deviendrez un vous aussi

Personne ne peut voir le monde tout à fait comme vous le faites. Personne ne peut s’exprimer tout à fait comme vous le faites. Vous êtes unique et créatif. Prenez le temps de sauter dans votre espace de création.

Sachez que nous sommes tous des ninjas de la créativité. Même si vous n’avez pas créé de choses récemment ou que vous n’avez jamais exploré cette partie de vous.

Sachez qu’il y a des choses que vous pouvez faire pour cultiver une atmosphère et vous aider à vous connecter à votre flux créatif.

Le sport et la créativité

Comment être un ninja de la créativité, chat coup de pied, chat ninja, lolcat

Comment être un ninja de la créativité

Et l’effort physique stimule ce flux de créativité. Le sport nous rend plus inventifs et plus aptes à résoudre des problèmes.

C’est ce que cette étude réalisée par l’Université de Leiden aux Pays-Bas révèle. Le but était de comprendre l’impact de l’effort physique sur la pensée et la créativité. 96 individus divisés en 2 groupes (un sédentaire, et l’autre pratiquant une activité physique 3 fois par semaine depuis deux ans) ont été étudiés pour démontrer que l’exercice physique est excellent pour le raisonnement convergent (capacités à trouver une solution) et divergent (créativité).

Les sportifs ont obtenu de meilleurs résultats que les sédentaires. Ils se sont montrés particulièrement performants pour imaginer des solutions à des problèmes précis.

La raison est que l’activité sportive stimule le cerveau grâce à une meilleure circulation sanguine et une meilleure condition physique.

Les chercheurs sont donc arrivés au résultat suivant : l’activité physique améliorerait la créativité du pratiquant. Avant d’avoir lu cette étude, je l’avais aussi constaté. Les articles que j’écris après mon sport sont beaucoup plus fluides et les idées s’enchaînent comme des shuriken.

De la même manière, si vous passez un examen ou prendre une décision importante, faire du sport pourrait être une solution envisageable.

Comme le disait Bill Watterson : « La créativité, ça ne s’ouvre pas comme un robinet, il faut l’humeur adéquate. »

Et vous ? Êtes-vous heureux dans votre créativité ou votre non créativité ?

Cet article est ma contribution à l’événement « à la croisée des blogs » organisé ce mois-ci sur le thème de la créativité par Jeremy de Out Of Box pour le site développement personnel.org

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE