Accueil / Voyage / Le mythe et le cliché du français à l’étranger
Le mythe et le cliché du français à l’étranger
Le mythe et le cliché du français à l'étranger

Le mythe et le cliché du français à l’étranger

Je ne sais pas si vous vivez la même tragédie touristique que moi quand vous partez en voyage, mais personnellement, chaque fois que je vais dans un autre pays, je suis toujours la joyeuse victime du mythe et du cliché du Français à l’étranger. Et à coup sûr, il y a toujours quelqu’un d’une autre nationalité (Anglosaxon pour ne pas les citer) pour exprimer son amour envers mes compatriotes, par de tendres adjectifs subtiles et raffinés tels que : « French Bastard », ou encore « Fucking French ». De mignons petits surnoms à la traduction savoureuse dont on se passera.

Et si c’était que ça ma bonne dame ! Je m’en ficherais ! Mais il y  a aussi les clichés sur les Français, et dans mon top 5 on retrouve des stéréotypes tels que :

….

  1. Le français est arrogant, jamais d’accord (globalement), toujours en grève : c’est faux bien sûr ! Il nous arrive aussi d’être en vacances.
  2. Un bon français porte un béret et une baguette sous le bras : moi je me balade toujours avec un saucisson dans la poche, on ne sait jamais.
  3. Les françaises sont les plus belles du monde : oui, si on oublie les filles d’Europe de l’est, et les bombas Latinas. On ne leur montrera pas Loana, promis !
  4. Les françaises ne se rasent pas sous les bras : pour info Emmanuel Chain n’est pas une femme.
  5. Le camembert est notre meilleur ami et on s’en sert comme dentifrice, on pue le fromage, et on se parfume au lieu de se laver : un cliché digne de la cours de Louis XIV. J’avoue que quand je prends le métro le matin et que ça sent déjà le sanglier alors qu’il est à peine 8h00, on est en droit de se poser des questions sur l’hygiène de certain(e)s.

Le mythe et le cliché du français à l’étranger

Le dernier à m’avoir balancé au visage ce dernier cliché, était un Australien (pour changer !) rencontré dans un bar au Japon. Il a tout d’abord fait la grimace lorsque je lui ai dit d’où je venais, puis m’a délicatement répliqué un : « I hate French people ».

Au bout d’une heure, quelques bières dans le nez (dans le sien bien sûr hein !) et mon honneur bafoué, il m’avoua : « C’est pas possible que tu sois Français car je t’aime bien et t’es drôle. D’habitude vous parlez Anglais aussi bien qu’un Indien et vous êtes la race la plus arrogante qui existe » autant dire qu’il ne mâchait pas ses mots le « Kangourou » (Au passage il n’y a qu’une seule race, et c’est celle qu’on se met, merci de votre attention).

Mais alors d’où viennent ces préjugés dégueulasses sur les Français ? Pourquoi tant de haine vis à vis de nous ? Et bien, quand on fait un tour hors de France, et qu’on rencontre des français, il y a une chance sur trois d’avoir la réponse à ces questions.

cliché des français, cliché du français, français à l'étranger, french cliché, la france à l étranger, les clichés des français, les stéréotypes sur les français, mythe et cliché du français à l'étranger, stéréotype du français à l'étranger, les français sont arrogants, les français mal vus dans le monde, développement personnel, préjugés sur les français, les français puent et ne se lavent pas

Le mythe et le cliché du français à l’étranger

Glose, une jeune parisienne a eu sa réponse à Ibiza. Elle en parle en donnant l’exemple du comportement d’un groupe de françaises insultant un autochtone, au prétexte que c’était marrant car il ne comprenait rien :

“Vas-y connard ! Va te faire foutre !” “Ahahaah c’est trop drôle, il ne comprend rien, il est teubé, il fait que hocher la tête !

Vous comprenez mieux pourquoi il est important de ne pas arrêter l’école en CE2 ?

Il m’est aussi arrivé, jadis, de voir ce type de comportements dans mon entourage, à Porto au Portugal. J’étais avec ce style de nanas (les meilleurs ont aussi des casseroles). Elles avaient la critique facile, et se sont un jour permises de faire ouvertement une remarque sur le style de la fille d’en face d’elles, en sortant :

« Comment elle est habillée comme une pouf celle-là !« 

La cible en question se retourne dans sa direction, et lui répond :

« Qui c’est que tu traites de pouf !?« .

C’est avec un sourire sadique de satisfaction que j’ai apprécié assisté à cette scène pitoyable. Elle leur a mise une bonne leçon de vie.

Certains français à l’étranger…

Et inutile de parler de certains français rencontrés qui font la gueule les pieds dans l’eau comme au boulot, et qui râlent partout où ils vont.

cliché des français, cliché du français, français à l'étranger, french cliché, la france à l étranger, les clichés des français, les stéréotypes sur les français, mythe et cliché du français à l'étranger, stéréotype du français à l'étranger, les français sont arrogants, les français mal vus dans le monde, développement personnel, préjugés sur les français, les français puent et ne se lavent pas

Le mythe et le cliché du français à l’étranger

Comme ce couple de français rencontrés à Rio en faisant des critiques comparatives entre la vie brésilienne, et la vie française. Ou bien encore une française installée à Montréal qui était raciste des québécois. Et quand je lui ai fait remarquer le fait qu’elle le soit, elle me répondait « non pas du tout !« . Nadine Romano pardon… Morano (d’ailleurs morano, romano, hmmm ca cache quelque chose) a aussi dit : « Je ne suis pas raciste, j’aime même le couscous ». Ça en reviendrai presque à dire : « Mais je ne suis pas raciste des noirs ! J’ai même un tamtam chez moi ! » L’évolution naturelle se transposant magnifiquement à l‘évolution sociale, je ne peux que dire « au revoir » à ces personnes.

Dans quel univers… Dans quelle dimension… Et dans quelle réalité parallèle, un étranger va dans un pays pour le critiquer et ne pas s’y adapter. Non il n’y a pas de message à caractère haineux caché derrière cette phrase, je suis toujours dans le sujet du « fucking french« . Ce n’est pas non plus pour Paul et Mickey (polémiquer).

Un « grand » politicien répondant au nom de David Douillet, a un jour dit :

« un Français à l’étranger, c’est quelque part un ambassadeur de la France. Il représente son pays en permanence ».

Ça me fait du mal de le dire, mais il avait raison notre gentil géant gérontophile.

Les réputations ont surtout la vie dure si on les entretient ! J’espère que ces personnes montreront un jour autre chose que la fierté de leurs défauts, car non ça ne fait pas notre charme hors de France. Ou sinon, ils peuvent tout aussi bien faire du camping en France, ça sera même mieux pour tout le monde. Car je n’ai jamais été autant fier d’être français, que quand je suis à l’étranger. J’aimerais continuer de l’être et de profiter des clichés positifs comme par exemple le « french kiss » (Bah quoi?). Mais ce message ne trouvera aucun écho en vous, car si vous me lisez, vous n’êtes forcément pas des « fucking french », me trompes-je ?

Et vous ? Avez-vous déjà vécu le mythe et le cliché du français à l’étranger ?

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE

  • Mary Faou

    Je n’ai pas très souvent été à l’étranger, vite fait au Royaume-Uni et en Espagne quoi. Cela dit, je vis avec des « étrangers », ça me fait super bizarre de dire ça parce que je parle de mon copain 😀

    Bref, sa famille a quelques préjugés sur moi, c’est pas toujours très agréable, en gros je suis vue comme la française bien blanche de service qui sort jamais de son patelin contrairement à eux. Bon, c’est entièrement faux, mais je me suis lassée de tenter de leur faire entendre raison.

    Alors je ne sais pas si ça répond bien à ta question puisque là ça se passe en France, mais c’est un cliché comme un autre.

    Pour finir, je me dis que quand j’irais vivre dans le pays d’origine de mon copain (car c’est notre projet entre autres), je n’aurais peut-être plus ces réflexions et je serais peut-être enfin acceptée.

    • Ba c’est déjà bien, figure toi que je n’ai jamais été au royaume-uni. Je me dis c’est à côté j’ai tout le temps pour y aller…
      Les beaux parents oublient toujours qu’ils ont aussi été un jour beau-fils/belle fille.
      C’est vraiment contre toi? Car tu sais les clichés c’est que des « on-dit » et c’est facile à communiquer, du moment qu’il ne porte pas atteinte à ta personne…

    • monbonpote

      Ba c’est déjà bien, figure toi que je n’ai jamais été au royaume-uni. Je me dis c’est à côté j’ai tout le temps pour y aller…
      Les beaux parents oublient toujours qu’ils ont aussi été un jour beau-fils/belle fille.
      C’est vraiment contre toi? Car tu sais les clichés c’est que des « on-dit » et c’est facile à communiquer, du moment qu’il ne porte pas atteinte à ta personne…

  • Paula

    A nous de faire changer les choses. Je te promets on a montré une belle image à Mada et j’en ferai de même aux espagnols ! 😉

    • Je n’en n’ai pas douté une seule seconde ! En revanche on se donne rendez-vous après ton retour d’Espagne, en revenant de soirée, deal ?

    • monbonpote

      Je n’en n’ai pas douté une seule seconde ! En revanche on se donne rendez-vous après ton retour d’Espagne, en revenant de soirée, deal ?

  • jenni kalamity

    Comment ça les françaises sont pas les plus belles du monde !!!! Toi tu vas t’attirer des problèmes mdr . Non sans rire j’ai jamais eu trop de soucis à part aux Etats-Unis et au Canada où j’ai eu l’impression de venir d’un pays sous développé lol ce qui m’a fait le plus marrer c’est quand quelqu’un a essayé de m’expliquer ce qu’était un Mc Do ! Sinon en général les gens s’extasient sur le fait qu’ils aimeraient aller à Paris , beaucoup ont l’image de Paris tel que c’était au 19 ème siècle ^^

    • Ha ha moi j’ai un jour entendu une nana dire : « j’ai vu le film sur Edith Piaf, vous avez aussi la lune chez vous ? » Non en fait elle fait le tour des Etats-unis en passant du pacifique à l’atlantique pour refaire un nouveau tour des Etats-Unis… nan mais vraiment !

    • monbonpote

      Ha ha moi j’ai un jour entendu une nana dire : « j’ai vu le film sur Edith Piaf, vous avez aussi la lune chez vous ? » Non en fait elle fait le tour des Etats-unis en passant du pacifique à l’atlantique pour refaire un nouveau tour des Etats-Unis… nan mais vraiment !

  • En mode gonzesse

    « paul et Mickey » you make my day !
    j’ai vécu ça aussi, en particulier quand je vivais en Italie. Une de mes colocs, celle qui partageait ma chambre en plus, m’avait prévenue dès le début « je n’aime pas les français ». OK. 6 mois plus tard, à mon départ, elle m’avouait qu’elle avait totalement changé d’avis, que j’étais très loin des clichés qu’elle avait, moi et les autres français que je lui avais présentés aussi. EPIC WIN !
    j’ai quand même eu l’explication d’un des clichés.
    Alors, sais-tu pourquoi les français sont considérés comme sales ? (ça sonne comme une blague carambar, promis ça n’en est pas une)
    -> Parce qu’on n’utilise plus le bidet. Alors que c’est une invention française. Les italiens en ont un dans chaque maison, et ne conçoivent pas d’aller aux toilettes sans « se rincer ». On ne le fait pas, de fait, on est des crados. Voilààààà.

    • monbonpote

      Oui certains m’avait parlé du bidet mais plus dans le sens où on se lave dedans et pas dans la baignoire, enfin c’est du cliché et ça s’éparpille plutôt dans tous les sens, on en arrive à la fin avec un truc qui s’écarte de l’origine du cliché.
      J’ai aussi vécu l’épic win quelque fois, en redonnant une autre image aux autochtones plus positives qu’elle ne l’était avant. On se sent comme puissant d’avoir réussi une mission ! 🙂

  • DarkGally Pasd’Bol

    Perso, je me prends souvent la gueule avec des Français à l’étranger. Avec des Italiens aussi…

    • monbonpote

      Ca dépend des italients, et de leur région d’origine, car j’en ai rencontré des supers sympas, en revanche d’autres étaient des sacs à mer..

  • Jean-Marie

    Il y a des imbéciles partout.
    Les Anglo-saxons ont tendance pour certains à se prendre pour le centre du monde, ils ne sont pas toujours bien considérés.
    J’avais entendu que les Français avaient mauvaise réputation en Australie, les Australiens sont aussi parfois mal vus en Asie.

    • monbonpote

      Ca c’est clair, c’est pas spécifique à un pays… dieu à trop saupoudrer le monde de sa salière de connerie…
      Oui, j’avais entendu qu’on n’était pas aimé des Australiens après ma rencontre avec le protagoniste, mais d’où ça vient… « no sé », il avait l’air d’être heureux au Japon sur ce plan là, mais des japonais m’ont dit qu’ils les considéraient comme des fainéants, les pauvres si ils voyaient certains français…

  • Macha Charrie

    Héhé ! Nous les maudits français au Canada ^^
    En tout cas, j’essaye de me faire petite à l’étranger car on n’est pas chez nous, il faut s’adapter et non forcer les autres à s’adapter à nous.
    Parmi mes collègues, je fais attention à ce que je dis pour ne pas les blesser et éviter au max de passer pour une  »fucking french ». Pas facile mais au final, c’est moins stressant, enfin, je parle pour moi :p

    • monbonpote

      Haaaaa les maudits français du Québec, ils me faisaient bien rire à me répondre ça quand je les titillais nos cousins…

      Je te comprends je faisais ça aussi, car bien qu’on parle la même langue on se comprend entre français et québécois qu’à 60%

  • Sylvie

    Chaque nationalité a ses clichés ! Je reconnais aussi assez bien les
    allemands, les espagnols ou les russes à l’étranger. Les défauts des uns
    et des autres se voient peut-être plus en voyage. Mais le % d’imbéciles
    est le même partout :)! Sur mon blog, je fais une série d’articles
    intitulés « Les français vus par… ». Une hollandaise, une slovène, une
    suissesse, une québécoise m’ont déjà répondu et c’est assez amusant de
    savoir de quelle façon on est perçu ailleurs. Il y a aussi un site très drôle sur le sujet Vupar.org, j’en avais fait un article : http://lecoindesvoyageurs.fr/la-france-et-les-francais-vus-de-letranger-vupar-org

    • monbonpote

      Salut Sylvie, merci pour le lien et l’article je ne connaissais pas. T’as remarqué que côté occidental on est mal vu, et du point de vue des asiastiques, ils sont fascinés par la France… curieux ses divergences

      • Leslie

        Si je peux me permettre un petit commentaire décalé d’un an…
        Il est beaucoup plus facile d’admirer/aimer un peuple qui nous ressemble très peu! (vu que tu parles de l’Asie) 😉

        • Tu as sans doute raison ! Et je t’en prie permets toi 🙂

  • ✿Ptite Bulle d’Elo✿

    Ro c’est triste que l’on ait cette réputation… Oersonnellement, j’essaie toujours d’être agréable à l’étranger et d’aider les touristes qui vienent à Lyon mais, malheureusement, certains de nos compatriotes ne font aucun effort… Bisous!

    • monbonpote

      Tu fais au moins l’effort, et le travail pour les autres, tout comme moi… c’est déjà une personne étrangère qui changera d’avis en te voyant ! 🙂

  • Macha Charrie

    Les Français se croient les plus cultivés à cause de la place de la culture, l’art et la mode… mais bon, on est comme ça nous les maudits français :p

  • monbonpote

    Je ne voulais pas l’écrire dans l’article, mais il est vrai qu’on est un peuple détesté ! Moi j’ai les deux tares, Français parisien :/

  • En un an de voyage, pas une seule fois je n’ai rencontré quelqu’un qui avait les français dans le colimateur ! Bien au contraire.

    • monbonpote

      Hey Bertrand, bienvenue ici ! T’as de la chance, tout dépend dans quel pays tu vas aussi, et si tu demandes l’avis des personnes que tu rencontres…

  • monbonpote

    Haaaa l’étincelle de l’étranger quand on leur dit qu’on vient de France… ça dépend des pays en fait. Je crois que c’est plutôt Anglo-saxon ce cliché sur le Français

    • Andrea Montis

      En ce qui concerne le rapport que vous avez avec les italiens je crois qu’il n’y a pas vraiment des grands problèmes
      . En général je dois vous dire que nous apprécions beaucoup votre langue, ça c’était vrai surtout avant, car à l’école tous étudiaient le français et pas l’anglais. Maintenant comme l’anglais est devenu la langue la plus importante/parlé aussi en Italie presque tous étudions l’anglais. En général je trouve que vous êtes plutôt gentils et disponible mais si je peux me permettre de vous donner un petit conseil: essayez d’être un peu plus patients avec qui ne connaît pas parfaitement votre langue 🙁 …maintenant j’arrive à parler français suffisamment bien mais quand j’étais en France pour l’apprendre vous ne m’avez pas facilité la vie, ça c’est sûr! Même si c’est similaire à l’italien la prononciation française est très très compliqué.. donc imaginez pour les autres pays.
      Bon journée à tous!

  • Sobienetre

    Ceux qui font du mal à l’image de la france, ce sont les groupes. Je ne sais pas pourquoi, mais les français entre eux à l’étranger, se transforment en préjugés français vivants! L’effet de groupe est terrible. J’ai effectivement déjà assisté a des groupes hostilent aux personnes et au pays où ils se trouvaient… A croire que les français entre eux n’ont aucun autre sujet de conversation que la critique.

    • Salut, et merci de ta venue sur mon blog. On a remarquer la même chose à croire que leur vie est un drame permanent… même en vacances ! Conditionnement social quand tu nous riens !

  • Etant expat depuis plusieurs années, j’ai pu voir un peu le comportement de certains et parfois il y a du vrai dans les clichés, le plus commun je crois c’est quand les gens parlent (et insultent) en pensant que personne ne comprend ce qu’ils disent. C’est irrespectueux. Et aussi comme tu disais les gens qui comparent tout le temps la France vs autre pays.
    Au boulot on me demande tout le temps pourquoi je bois pas mon café noir et pourquoi je ne fume pas: « bah oui, t’es française quoi! C’est pas normal pour une française de pas fumer! » 🙂

    • Salut Lucie, est-ce que tu as vu la vidéo de Nabila qui joue la « Fucking-French » dans les rues de L.A. (?) elle gueule dans la rue puis une nana se retourne, elle lui dit un truc du genre « ouais t’es pas belle » et manque de pot c’était une Française qui a failli lui mettre une rouste, quelle déception qu’elle n’ait pas pu aller jusqu’au bout !

      On me dit la même chose pour le vin… satané cliché !

  • Joséphine

    Je reviens de deux semaines passées à Londres, et je dois dire que je n’ai pu que vérifier les clichés… J’étais avec de nombreux français, au milieu de nombreuses autres nationalités, et j’ai constaté avec désarroi que l’effet de groupe est terrible, comme mentionné quelques commentaires avant moi. Mais nous ne sommes pas les seuls : nous étions avec des italiens, et j’ai assisté à quelques reprises à des sessions d’insultes entre italiens et français, chacun dans sa langue respective, sans que personne ne comprenne que tout ce qu’ils se disaient n’était qu’insultes. Risibles, et triste.
    Malgré tout, (j’ai été très étonnée de le constater) les anglais (pour la grande majorité) nous aiment bien, voire beaucoup! Les allemands, par contre, ne voulaient même pas nous adresser la parole…
    Bref, j’ai essayé pour ma part d’être la plus ouverte possible, discutant avec des gens du monde entier et tentant de démontrer que non, les français ne sont pas juste bon à se plaindre, à haïr et à être dépressif et arrogants ! Ils étaient d’ailleurs étonnés, pariant comme quoi j’étais espagnole ou italienne… Non non, les français aussi peuvent être souriants et ouverts, ça existe !
    Espérons que nous parviendrons un jour à vaincre ces clichés négatifs et à changer notre image et notre conduite.. 🙂

    • Salut Joséphine, welcome here !
      Les italiens sont pas mals non plus, ça doit être spécifique à la culture latine. On y viendra à bout j’espère un jour, pour l’instant c’est pas gagné, mais on y arrivera, ils s’éduqueront par eux-mêmes quand ils se retrouvent à payer les conséquences de leurs défauts…

      Ca me rappelle ce Français qui s’est fait emprisonner parce qu’il avait dit à une hôtesse de l’air qui le regardait avec un air suspect parce qu’il a vait mis un peu trop de temps à sortir des toilettes : « ca va j’ai pas chié une bombe »… allé bim en prison ! Ca lui fera les pieds !

  • Lydia

    Salut Jordane,

    Alors s’il est vrai qu’on a jamais subit directement les préjugés des autres pendant notre voyage, on a eu souvent très honte du comportement de nos compatriotes. D’ailleurs on avait fait un billet là dessus, après une énième fois où nous avons dû faire semblant de ne pas parler français afin de ne pas être assimilés aux abrutis qu’on croisait… (l’article :http://nowmadz.com/carnet-de-voyage/ces-francais-qui-voyagent.html)

    Bon, concernant les clichés, je pense qu’il y en a sur tous les peuples non? Les anglais et les australiens sont des soiffards, fêtards et m’as-tu-vu, les anglaises ressemblent à des petits cochons roses, les chinois crachent tout le temps… ah non, ça, c’est pas un cliché :)… On m’avait raconté que les américains pensaient qu’on se pissait toujours dessus, ou à même le sol, dans les maisons. Ca vient des quelques pauvres leçons d’histoires qu’on leur a retransmises, et qui parlaient du Moyen Age!

    • Salut Lydia,

      Je comprends, il m’arrive aussi de m’arrêter de parler quand je suis dans un autre pays, que ça soit en Français ou en Anglais, afin qu’ils ne reconnaissent pas mon accent !

      Bien sûr que chaque habitants du monde possède des clichés mais je pense que ça doit dépendre de la popularité du pays par l’exportation de son histoire, et culture, comme tu le dis, car si personne ne s’intéresse à celui-ci personne n’aura connaissance de ces clichés.

      Pour ma part les clichés de la Georgie, j’en ai aucune idée !

  • D’ici et ailleurs

    C’est vrai que les clichés sur les français ont la vie dure, mais parfois ce n’est pas démérité !
    Pour avoir vécu presque un an au Chili, là-bas le plus gros préjugé, c’était que les français ne se lavent pas. Et honnêtement, quand on voit que la moyenne française est de moins d’une douche par jour, on est en droit de se demander si c’est vraiment « juste » un cliché…

    Pour amener un petite note positive, j’avais un ami chilien qui bossait à l’immigration, et il m’a avoué un jour adorer les français, parce qu’ils rentraient toujours timidement dans son bureau façon « excusez moi d’exister » alors que les italiens et les espagnols parlaient forts et étaient trop surs d’eux selon lui.