Accueil / Changer de vie / Développement personnel / Comment changer sa vision de la vie: La technique du « Yes Man »
Comment changer sa vision de la vie: La technique du « Yes Man »
La technique du Yes Man

Comment changer sa vision de la vie: La technique du « Yes Man »

Comment changer sa vision de la vie: La technique du "Yes Man"

Comment changer sa vision de la vie: La technique du « Yes Man »

Depuis le retour de mon voyage au Brésil et à Québec, j’avoue ne plus être le même. Je vous ai expliqué dans l’article intitulé « De Paris à Rio… Via Montréal » une des raisons pour lesquelles mon voyage fut une superbe expérience de vie : la technique du « Yes Man ». Cette technique consiste à accepter chaque proposition et de les considérer comme des opportunités. Et bien, je me situe toujours dans cette démarche, je m’ouvre beaucoup de portes, et jusqu’à présent je n’ai eu qu’à y gagner.

Pour ceux et celles à qui cette technique ne parle pas, je ne peux que vous conseiller de vous référer au film avec Jim Carrey, qui porte le même nom « Yes Man » et qui résume parfaitement ma vie actuellement. Depuis que j’applique cette théorie pour ne plus vivre ma vie à moitié, qui est avant tout une véritable philosophie de vie, il ne m’est arrivé que des choses intéressantes:

Comment changer sa vision de la vie: La technique du "Yes Man" Mozaique

Comment changer sa vision de la vie: La technique du « Yes Man »

– Je suis amené à rencontrer beaucoup plus de personnes qu’avant, se faire des amis est devenu plus simple.

– Chacune de ces personnes m’a au moins fait découvrir un bon plan, une chose, un lieu, une personne que je ne connaissais pas.

.

Comment changer sa vision de la vie: La technique du "Yes Man"

Comment changer sa vision de la vie: La technique du « Yes Man »

.

.

– J’ai accepté de passer 5 jours à palma de Majorque en vacances où je m’y suis amusé comme jamais, en laissant mes préjugés de côté  (genre: c’est cher, c’est bruyant, il y a que des beaufs, blablabla.. C’est faux!). Toujours se faire sa propre opinion soi-même.

.

– J’ai quand même passé une soirée en VIP (ça, ça n’a pas de valeur) avec Mlle Azarenka (la première mondiale du Tennis), car j’avais accepté une soirée (que j’aurais refusé il y un an) qu’un pote m’avait proposé. C’était intéressant! (Plus d’infos sur mon twitter)

Je m’amuse toutes les semaines. Il n’y a plus un moment où je m’ennuis.

– Etc,…

Jadis, j’avais pour mauvaise habitude de dire automatiquement « Non » à tout ce que l’on me proposait et qui s’apparentait un peu trop à de l’aventure par peur de l’inconnu. Et surtout à me complaire dans ma petite zone de confort, car ça me paraissait plus sûr et sans conséquence de ne rien faire.

Et sortir de sa zone de confort ça fait peur !

Dire « Oui » peut aider à véritablement changer votre perception de la vie et de ce fait changer votre vie en elle-même, et pour ma part ça a considérablement changé la tournure de mon voyage. Jamais je n’aurai découvert durant mon voyage tout ce que j’ai pu y découvrir surtout si je m’étais cantonné à refuser systématiquement ce qu’on me proposait.

Autre chose, je savais aussi qu’en refusant une seule fois une proposition, (dans l’esprit de l’être humain) j’aurais été catalogué dans une case de rabat-joie qui n’en profite pas, me fermant à l’avenir à d’autres opportunités. On ne m’aurait plus jamais rien proposé dans l’immédiat. J’aurais été dans un cul-de-sac, en acceptant l’idée que ma vie ne change pas et en me renfermant dans ce qui me semble être une valeur sûre.

Par contre, comme il est dit dans le film, c’est à utiliser avec parcimonie « Dans la limite du raisonnable », sinon j’aurais accepté de me mettre à genoux comme m’a alcooliquement proposé une espèce qui s’apparentait à une femme, mais du moyen âge et en plus vulgaire… et de manger la « cuisine de sa maman » (dixit ses mots, je vous laisse deviner ce qu’est la cuisine de sa maman !). Bien évidemment, il n’est pas question de me mettre en danger, en difficulté ou de prendre des risques sans réfléchir.

Bref, ça n’est pas un truc de hippies, et je ne suis pas le seul à me placer dans cette démarche. En tout cas grâce à cette philosophie de l’acceptation (L’acceptation d’autrui, mais avant tout, l’acceptation de soi) je lutte plus facilement contre mon envie de procrastiner,  je ne suis plus enfermé sur moi-même, et j’ai surtout appris à réinventer ma vie.

Et vous? Accepteriez-vous de tester cette philosophie l’espace d’un week end? 

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE

  • Coco007

    j’avais oublié cette philosophie, merci, je vais tenter de l’exécuter plus souvent!

    • monbonpote

      Salut Coco, si tu as l’occasion de faire le test ce week end, et de me raconter Lundi ton expérience, je suis preneur! 🙂

  • steph

    Ah merde tu ne dis pas oui à tout! lol
    bon ben je ne peux que dire que je suis d’accord et je peux aussi te dire merci pour la citation 🙂

    • monbonpote

      A quoi pensais-tu? hmm hmm

  • Je suis exactement dans la même démarche (toujours dans la limite du raisonnable, n’allons pas terminer à genoux o_O) et je plussoie : ça marche vraiment ! Le « truc » déclencheur pour moi ça a été deux trois occasions que j’aurais avec plaisir refusées si j’avais eu vraiment le choix mais que j’étais contrainte d’accepter par effet « groupe ». C’est ainsi que j’ai été pieds et poings liés voir Eddy Mitchell en concert à l’Olympia. Ahem. Oui, c’est ce qu’on se dit (franchement je n’arrive pas y croire encore maintenant)(que j’aie dit oui). Une fois sur place j’avais deux solutions : faire la gueule en attendant que sa passe (voire même dormir) ou profiter de ma soirée quand même et essayer d’apprécier. Après tout, maintenant que j’étais sur place… Et très honnêtement j’ai passé une excellente soirée. J’étais même plus motivée (debout en train de chanter…)(la preuve par 10 que radio Nostalgie laisse des séquelles) que les personnes assises à côté de moi qui avaient pourtant bien l’air d’être venues de leur plein gré. Comme quoi, les bons moments ne sont pas toujours là où on les attends… Alors depuis, je dis « oui » et du coup j’ai découvert pleins de choses. Pas toutes bonnes, certes, mais toujours dans la bonne humeur. Et comme il n’y a rien de tel que de partager des moments pour souder les liens, de belles amitiés en sont nées. Que demander de plus ? Bref, encore une fois, bon message Jordane 😉
    Bises

    • monbonpote

      Non surtout pas à genoux, enfin j’ai fait soft, car la femme qui m’a demandé ça était hardcore! Tu as bien MissB. je prends jamais pour acquis les petits plaisirs de la vie. Encore Eddy Mitchel, ca va, au moins tu pourras dire que tu l’as vu avant qu’il casse sa pipe, moi j’ai accepté d’accompagner des potes voir Johnny, là c’était chaud en terme d’expérience. J’ai passé une bonne soirée, mais sur le moment c’était un peu dur psychologiquement. En tout cas merci de ton commentaire, c’est toujours un plaisir 🙂

  • Marcelle

    Moi aussi j’aime bien dire oui

    • monbonpote

      Tu viens à Paris ce week end? 😉

  • Remy

    Super blog. Bravo. Rémy

    • monbonpote

      Merci en retard pour ton compliment Remy A bientôt!

  • Ce film me redonne toujours la patate, je me le mate de temps en temps !

    • monbonpote

      T’es devenue une adepte de la technique?

      • et non 🙁 mais quand je ne suis pas bien, regarder ce film me redonne du courage pour continuer à avancer et arrêter de râler ^^

        • monbonpote

          Test un jour en week end, pas au travail hein! Et tu me diras si cela t’as apporté du positif!

          • Ok ! je pourrais le tester au Canada aussi ^^ J’y pars pour un an 🙂

          • monbonpote

            Tu fais parti des chanceux qui ont réussi à obtenir leur PVT?

          • Et oui ! Je pars en avril 2013 et il me tarde !!! 😀

          • monbonpote

            Veinarde! T’as un blog?

          • Oui ! mais pour le moment il n’y a pas grand chose à part ma préparation… et mes états d’âme XD

  • DarkGally Pasd’Bol

    Je suis de plus en plus là-dedans (bon, financièrement, je ne peux pas dire oui à toutes les sorties, mais quand les gens me payent mes courses pour venir manger chez moi, c’est toujours avec plaisir). Ex : quand j’ai eu mon CDI éclair, dans les 2 jours, une copine m’a proposé de prendre des billets d’avion pour Dublin. J’étais fauché (mais je misais sur mon salaire) et j’ai dis oui. Du coup, m’en fous de plus avoir de job, je pars à Dublin le week-end prochain et je vais passer un excellent moment sans me soucier de mes ennuis.
    Idem, une copine m’a proposé une soirée avec des inconnus vendredi, je traînais un peu des pieds, me suis tâtée à y aller et puis, je me suis motivée. Verdict, j’ai rencontré des gens top (et amélioré mon réseau, oui je profite de toutes les occasions) et j’ai passé une soirée comme jamais.

    Profiter pour s’ouvrir aux opportunités c’est bon ^^

    Sinon, cette semaine tu verras un article qui explique que je me suis même sentie jolie cette semaine et comment j’ai eu la patate. Tout arrive non ?

  • Maryline

    Je réagis tardivement mais c’est un sujet qui me parle et particulièrement ces derniers temps. Je me retrouve totalement dans ce qui est décrit à savoir me refermer sur moi-même, dire non la plupart du temps…et là j’ai eu un déclic il y a quelques jours avec l’urgence de bouger les choses et partir ailleurs voir ce qu’il se passe, faire de nouvelles rencontres.

    Il y a quelques années c’est ce que j’avais fait pour casser ce quotidien répétitif, j’étais partie seule à l’étranger…j’ai mis 3 jours à m’en remettre avec le décalage horaire, une chaleur à couper le souffle et la différence de culture mais 2 semaines plus tard j’étais regonflée à bloc et pleinement heureuse ! je n’oublierais jamais ce que j’ai ressentie durant ce séjour.

    Une chose est certaine c’est que je ne veux plus manquer certaines opportunités qui me feront avancer.

    • Salut Maryline, c’est à mon tour d’être tardif…
      C’est génial que tu ais ce déclic, tu l’as eu suite à quelque chose ou à quelqu’un ?
      Il faut parfois lâcher prise, et comme pour moi, partir à l’étranger est un moyen de mettre mon cerveau à jour et de le nettoyer… Je reviens inspiré, grandi, et plus serein.

      Ca n’est pas possible de toujours rester dans le même environnement, surtout si celui-ci est oppressant ou qu’il nous rappelle de mauvais souvenirs. Et quand on ne peut pas avoir ce qu’on veut quelque part autant aller voir ailleurs, vrai ? 😉

      • Maryline

        Tout à fait vrai Jordane 🙂

        Pour répondre à ta première question, cette prise de conscience m’est venue des deux…je me suis trop oubliée avec une personne et ça je ne referai plus l’erreur avec qui que ce soit et deuxièmement j’avais pris trop d’automatisme dans ma vie de tout les jours.

        Maintenant je suis dans le projet, des objectifs à atteindre et me créer un nouveau réseau de personnes et ça fait un bien fou !

        PS : je te souhaite un bon retour de vacances de Pologne mais tu dois déjà penser à ta future destination…;-))

        • On dit que dans la vie on en a deux. La deuxième c’est quand on ouvre les yeux, alors bienvenue dans ta nouvelle vie 🙂

          Ps : merci et tu as vu en plein dans le mille 🙂

  • Je viens tout juste de commencer cette technique et je remarque bien un changement, plus d’opportunités, de propositions.
    Avant quand j’étais dans ma zone de confort, c’était tranquille, mais je m’ennuyais un peu mais maintenant, j’ai décidé de m’ouvrir à l’inconnu et je reçois des propositions de projets et des rencontres inattendus et j’adore ça! =D

    • Haaaa, je ne suis donc plus seul. Bienvenue dans mon monde alors, quoi que cependant j’ai tout de même freiner, car je me suis retrouvé dans des brik à brak qui aurait pu me mettre en difficulté par la suite, d’où l’importance de bien réfléchir avant de dire oui.
      Autrement j’aurais viré de bord 😀
      Et bien c’est génial ! Ca marche pour toi aussi, continue à être dans cet état, j’oublie pas qu’on doit aller voir le sommet de la tour eiffel 😉
      Tiens ça m’a donné envie de rereregarder « the yes man »

      • Ben, en faîte, ça commence doucement moi par rapport à toi, j’ai l’impression (et cela me va très bien ^^)… Yes, Tour Eiffeil! C’est bientôt le printemps, il va faire plus beau ^^! J’ai noté Yes Man dans mes listes de films à voir, moi aussi. ^^

  • YYYYYYYYYYYYYESSSSSSSSSSSS
    Cette technique à fait, fait et fera encore ces preuves. Tout est dans le conditionnement. chacun porte en soit la bonheur la vie à tendance à nous rendre morose et craintif. Le yes c’est l’ouverture, c’est aussi le risque mais bon….on ne vis qu’une fois

  • Salut Murielle, merci de ton témoignage 🙂
    Elle peut coûter cher cette technique aussi bien en énergie qu’en argent

    • Murielle Benard

      Couter cher?? Ds le bon sens du terme non?

      • Si un pote à toi te propose de le rejoindre à Tahiti alors que tu reviens d’un voyage où t’as déjà dit oui à un autre, ça peut te coûter cher oui