Accueil / Changer de vie / Efficacité / #20 – C’est l’heure du premier bilan!!!
#20 – C’est l’heure du premier bilan!!!
L'heure du premier bilan

#20 – C’est l’heure du premier bilan!!!

L'heure du premier bilan

L’heure du premier bilan

Cela fait maintenant 4 mois que je me suis lancé corps et âme dans une méthode pour me maintenir constant dans mes humeurs. Il est l’heure pour moi de dresser un léger bilan de ce qui m’est arrivé de bon ces dernières semaines. Pour cela, s’impose une rétrospective afin de souligner l’étendue de mes améliorations.

– Ancien émotif de naissance, j’ai pleuré quand la mère de Bambi est morte et à chaque fois que je revoyais le film.

Pessimiste à tendance lunatique je croyais que ceux qui réussissaient dans leur vie étaient les plus doués et talentueux.

– Je me laissais vite submerger par mes émotions, il m’arrivait de « faire du death métal »… pardon de râler sur les chauffards au volant.

– Je donnais une image de moi contraire de celle que je voulais donner. L’image de la personne intéressante se changeait pour celle d’un rabat joie ascendant râleurSur l’échelle des valeurs qui fait de nous des hommes, j’étais insatisfait.

Par une relecture des points du dessus, je peux justement donner l’image d’une personne instable… « décidément, tu n’as rien pour toi mon garçon »! Loin de là, j’étais équilibré (je le suis toujours), une vie sociale, sentimentale, professionnelle. J’avais juste un souci commun à beaucoup de personnes. Les troubles d’humeur me polluaient la vie. A trop me laisser contrôler par le pessimisme de mes sentiments, je ne vivais qu’à moitié.

Puis j’ai un jour eu la réflexion suivante: si j’arrive avec autant de facilité à adopter un comportement négatif, je peux très bien créer l’effet inverse (Je ne suis toujours pas borderline!). En tant que consultant en conduite du changement, je me suis appliqué à moi-même les techniques que je mets en place chez mes clients, me faisant sortir de l’adage des cordonniers. Je suis donc passé par des étapes très importantes d’une démarche de changement: prendre conscience de soi-même, faire un état des lieux, et mettre en place un plan d’actions.

Jusqu’à maintenant, ça à plutôt l’air de me réussir. J’ai modifié mon système de croyance, (dit de la sorte, je conçois que c’est peu parlant et çà fait gouru informaticien) en gros je me suis discipliné à penser positivement, j’ai donc changé ma vision des choses et mon rapport aux autres.

Parallèlement je lis beaucoup sur le sujet, j’ai aussi modifié mes habitudes alimentaires, mes pratiques sportives, ma manière de travailler, … Bref, qui aurait cru que j’arriverais un jour à améliorer mon style de vie, moi le septième nain de blanche neige: grincheux.

Venons-en au fait. J’ai donc dressé une liste d’évènements qui me sont arrivés grâce à mon changement. J’ai pris le soin de dissocier les évènements qui sont directement liés à ma démarche de ceux qui ne le sont pas. J’ai donc énuméré que ceux qui le sont.

Voici donc les faits de 4 mois de bonne humeur:

Un jour d’humeur neutre sur 4 mois,

Mieux appréhender deux malheureux évènements.

– Partir seul à Québec et au Brésil plus tout ce que j’y ai découvert

– Reprendre contact sans appréhension après 4 ans avec mes anciens amis du Québec

– Ma rencontre avec David Bordez, Coach de vie Montréalais

– Faire la connaissance de dizaines de personnes (québécois, brésiliens, espagnols, allemands, français…) pendant mon voyage et sans qui je n’aurais jamais découvert la vie locale.

– Faire de la batucada (percu brésilienne). Merci Danielle!

– Être invité à un concert à Montréal. Merci Marie!

– Contribuer à aider un ami à reprendre sa vie en main après 7 mois de fumette grâce à ma démarche et mon blog.

– Rentrer dans la blogosphère et faire la connaissance de ses habitant(e)s.

– Faire partie de l’équipe de rédaction du blogzine Sobusygirls.fr

– Me faire inviter à passer la soirée en VIP avec l’une des premières mondiales du tennis (Car j’avais encore accepté une soirée que j’aurais refusé il y a un an).

– Décrocher dans la douleur et l’optimisme, la reconnaissance hiérarchique et de mes collègues pour la première fois de ma vie. (Surtout grâce à mes derniers clients qui ont fait remonter à mes supérieurs leur envie de continuer à collaborer avec moi-même)

Reconnaissance hierarchique

Reconnaissance hierarchique affichée sur le Réseau Social de l’entreprise

Résultats subjectifs (ça n’est en rien une démonstration et impressions:

Ma chance a considérablement augmenté. (MAJ: Le lendemain de l’écriture de cet article, j’allais aux Golden Blog Awards où j’y suis rentré sans réservation, je vous y renvoie en cliquant ici)

Plus souvent invité à droite et à gauche.

Meilleure image auprès de mon entourage, et des personnes qui m’entourent.

Résultats sur moi-même, (selon mon entourage) je suis plus:

– Constant

– Confiant

– Optimiste

– « Vivant »

– Serein et Calme

– Énergique

– Heureux de vivre

– Sociable

– Ouvert et intéressé

Et surtout, je ne procrastine plus, j’expédie dans le moment les choses que j’ai à faire dans ma vie de tous les jours, afin de garder l’esprit concentré sur une seule et même chose.

Je me suis rendu compte que nous avons tous des talents, et des aptitudes et en règle générale, ces qualités nous poussent dans la voie du succès, (je suis sur le bon chemin) si nous nous donnons la peine de bien persévérer et d’utiliser notre sens critique dans le sens du perfectionnement et non de l’abandon.

Je vis aujourd’hui avec « légèreté sans m’appesantir, car la lourdeur tue la vie. Mais aussi avec gravité, sans effleurer la vie car ne rien approfondir fait s’évaporer la vie. » B. Vergely

Les objectifs suivants vont me permettre de passer à l’étape suivante. Le reste est à suivre et à découvrir dans les prochains mois. Rendez-vous donc au printemps pour un prochain bilan, je vous propose de rester connecté avec la News Letter ici.

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE