Accueil / Best of / Apprendre l’anglais ou le cliché du Français ?
Apprendre l’anglais ou le cliché du Français ?
Apprendre l'anglais ou le cliché du Français ?

Apprendre l’anglais ou le cliché du Français ?

Apprendre l’anglais ou jouer au cliché du Français ? C’est ce que je me suis demandé en lisant l’article d’un voyageur qui faisait un tour du monde et qui pensait terminer son trip aux États-Unis. Le malheureux s’est fait reconduire à la frontière canadienne sous prétexte qu’il avait « trop voyagé », et qu’il était plus lié aux pays qu’il avait découverts qu’à son propre pays d’origine.

Mais sa grosse erreur, c’est qu’il l’a trop ouverte (je parle de sa bouche hein !). Bah oui, on ne parle jamais de Bombe ou d’Al-Qaïda devant un américain ! Gros fail ! Résultat il a finit à l’interrogatoire, et on la reconduit la queue entre les jambes (Au moins, ça, il l’a gardé pas comme sa dignité), au Canada !

Un pote français rencontré à Rio m’a un jour raconté un savoureux moment Nutella qu’il a aussi vécu, mais à la différence que c’était à la frontière israélienne. Il a connu l’accueil le plus chaleureux de sa vie avec un canon de Kalash pointé sur son bras en guise de demande pour descendre du bus. Un interrogatoire en tant que bienvenue. Ça a duré 4h et il a eu, en prime la chance de voir ses comptes mail et Facebook se faire éplucher du début à la fin. Heureusement pour lui qu’il parlait bien anglais et qu’il s’en soit sorti. Au final il a pu rentrer dans l’état. Belle performance !

bébé hérisson doigt d'honneur, blog, blogging, voyage, photo hérisson, photo hérisson mignon, Apprendre l'anglais ou le cliché du Français ?

Apprendre l’anglais ou le cliché du Français ?

On ne le dit pas assez, mais plutôt que d’exposer des raisons d’apprendre l’anglais connues de tous, comme dire que ça permet :

D’évoluer professionnellement ou trouver un travail plus intéressant

– De faire des voyages

– De faire des rencontres intéressantes

– De se la raconter devant les collègues (d’ailleurs, qu’on m’explique pourquoi à chaque fois que quelqu’un parle anglais devant un autre Français, on lui dit « Oh tu te la pètes » ?)

– De voir Breaking bad, Dexter ou Game of Throne sans lire les sous-titres, et blablabla

 Je préfère de loin, ces raisons là :

Il est surtout nécessaire d’apprendre l’anglais:

– Pour pouvoir tenir une conversation avec son groupe favori ou sa star préférée le jour où on le/la croise dans un lieu public

– Pour apprendre des livres, blogs, revues anglophones

Vous savez que plus de 56% des sites internet sont en anglais ? Faut le dire les Américains sont plus en avance que nous sur beaucoup de choses. Si vous aimez apprendre de nouvelles techniques, allez faire un tour sur les sites anglophones, et appréciez la puissance de l’information.

En ce qui concerne le voyage :

– Pour pouvoir se dépêtrer de situations périlleuses citées plus haut

– Pour pouvoir pleinement jouir de son petit statut tropical à l’étranger

– Montrer au monde qu’on ne parle pas que le Franglais, ça n’a pas de prix. Si j’avais compté le nombre de fois où on m’a dit, « T’es pas Français toi ! Ce n’est pas possible, tu parles anglais ! »… Bien, j’aurais une PS4 plaqué or ! En revanche j’avoue (avec honte) que j’ai peut-être utilisé une fois (ou neuf), mon accent Français pour parler aux dames à l’étranger ! « Pardon seigneur, mais c’est trop bon ! »

chaussée aux moines, Apprendre l'anglais ou le cliché du Français ?

Apprendre l’anglais ou le cliché du Français ?

– Pour répliquer à un Australien alcoolisé qui hait les Français.

Je l’ai couché, le pauvre ! D’une, à son concours de bière, et de deux, en lui apprenant que la langue Française n’est pas QUE la langue de l’amour, et que tous les Français ne sont pas gay. Mais, que le Français avait aussi une riche palette d’insultes diverses et variées qui allait au-delà de son préfixe/suffixe « F..k » (« Sir » Booba nous le confirmera, « hooon! »).

Je vous rassure, l’Australien va bien, enfin quand je l’ai laissé la tête sur la table, il respirait encore. C’était juste un simple échange de culture. Je tiens à dire que je n’ai pas joué au cliché du Français à l’étranger, c’est juste lui qui avait commencé en premier ! Il faut répondre au diable dans la langue du diable non ?

Apprendre l'anglais ou le cliché du Français ? lol cat et bébé, Demon cat, lol cat and baby demon, baby evil and lolcat, chat marrant et bébé, bébé en diable et chat mignon, chat mignon

Apprendre l’anglais ou le cliché du Français ?

– Pour pouvoir aussi répliquer à un Anglais :

« On vous a bien eu au Rugby, hein ! » (L’exemple du foot n’est plus pertinent)

– Pour faire travailler son cerveau

Je peux vous garantir qu’en parlant anglais (ou autre langue non latine) pendant plus de deux semaines, vous aurez l’impression d’avoir un cerveau de compétition, et d’avoir une toute autre perception des choses. Je n’ai jamais été aussi vif d’esprit la journée, que quand je parlais anglais. Mais aussi, je n’ai jamais autant été crevé le soir.

– Parce que les Beatles ne chantent pas en russe

C’est parfois utile de savoir ce que racontent nos MP3, surtout quand vous avez un américain religieux dans la voiture qui fait la grimace.

Il est aussi nécessaire de faire semblant de ne pas comprendre l’anglais

Apprendre l’anglais, c’est bien ! Mais faire semblant de ne pas le comprendre, c’est mieux ! Et ça peut aussi s’avérer être un excellent moyen de décourager votre interlocuteur. Notamment quand c’est un douanier de deux mètres qui vous regarde avec un air suspicieux parce que vous venez du Brésil, et que vous repassez par le Canada pour rentrer en France (vous me suivez toujours ?). Il devenait un peu trop insistant dans ses questions. J’ai alors eu le génie de jouer sur le cliché du Français qui ne sait pas parler anglais.

« Heu Yesseu, A donte undeurestainde ! Heu Ken You ripit plize. Heu Verry Sorry, cane you ripit ! »

Mais oui ! Le cliché du Français qui ne parle pas anglais est international ! Le golgoth de 2m pris alors sa respiration du fond de ses entrailles de trois mètres cubes et me redonna mon passeport, dépité. Peut-être était-il blasé de l’accent moisi des Français, ou avait-il prit conscience qu’il avait un job ingrat ?

Ours dépité, ours blasé, animal marrant, Apprendre l'anglais ou le cliché du Français ?

Apprendre l’anglais ou le cliché du Français ?

Plus sérieusement, je pense que sans vouloir rentrer dans les débats sans fond qu’il faille apprendre l’anglais ou apprendre la langue du pays qu’on visite. La mondialisation ne sera pas une mondialisation culturelle. L’anglais est une langue internationale, comme langue de communication, qui certes ne remplacera pas les autres groupes linguistiques. La preuve l’Espagnol est devenue langue officielle dans de nombreux états aux States.  J’ai d’ailleurs découvert une école d’anglais très sympa à Malte . Je me suis dit : « Drôle d’endroit pour apprendre l’anglais ! » Mais en creusant un peu plus j’ai constaté que Malte était historiquement annexée à l’Empire britannique, et que c’est une des deux langues officielles du pays.

Apprendre l’anglais ou le perfectionner dans ce contexte plutôt que sous la grisaille anglaise, j’adhère à 102% ! C’est devenu une destination à part entière pour les séjours linguistiques. Apprendre l’anglais sous le soleil ! Quoi de mieux !? Plus besoin donc d’aller jusqu’en Australie. Et puis vous risqueriez de rencontrer un australien (alcoolisé) pas très content.

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE

  • Lors de mes voyages, j’ai été assez découragée de voir combien de mes collègues de voyage ne parlaient pas ou peu l’anglais sans faire d’efforts. Pour moi c’est dommage de voyager dans un pays sans être capable de parler avec ses habitants -_-‘

    • Salut Mali,

      Merci de ton premier com’, faut pas se décourager du niveau des autres car le découragement empêche souvent de s’éclore ! (C’est beau hein ?)

      Du moment que tu t’ouvres à d’autres choses, laisse leur le droit de revendiquer leur ignorance, sinon il y a le langage des signes que j’utilisais au Japon, et ça marchait bien
      Au plaisir

  • Skulls & Polish

    Haha! Le « Mais non, tu peux pas être française tu parles trop bien Anglais »…. Combien de fois on me l’a sorti celui là?? Pour l’accent, je l’ai quand même, même quand je crois que je parle un superbe anglais parfait, on me demande en trois secondes d’où je viens…
    M’enfin bon, je suis toujours sidérée quand je vois certains français qui considèrent que d’apprendre l’anglais, c’est pas utile! Bah ma foi…

    • Ha toi aussi, on te le sort ! C’est fou, cette réputation qu’on a, faut dire avec des mecs comme Raffarin qui parle anglais t’as juste envie de rire et de dire « WTF » : http://www.youtube.com/watch?v=JulmkVVfyDA
      C’est pas utile car on est vraiment centré sur nous-mêmes, dixit une polonaise qui s’étonne qu’on se regarde le nombril. Vu de l’intérieur c’est dur de s’en apercevoir, mais quand tu vas dehors, ça fait bizarre, elle venait d’où la personne qui t’avais dit ça ? C’était un Anglais, un Hollandais ou un Allemand ?

  • Guest

    Très sympa ton article. Concernant l’anglais, j’estime que j’ai un niveau qui me permet de le comprendre sans faire répéter 10 fois mon interlocuteur, et je sais me faire comprendre. Cela étant dit, je ne perds jamais une occasion pour me perfectionner car je ne peux pas dire que je suis totalement bilingue (bon à part en latin mais ça sert moyennement, à part en Espagne peut-être ^^).
    Par contre, il faudrait peut-être arrêter de taper sur les français ne le maîtrisant pas ou alors être équitable ! Qui n’a jamais rencontré une personne étrangère venant en France sans parler un seul mot de français ? C’est un peu la même pour le coup, d’autant que la langue française est utilisée dans de nombreux pays, je pense notamment au continent africain.
    Il y a aussi une chose, l’enseignement des langues étrangères à l’école n’est pas vraiment très bon, je n’aime pas généraliser, vraiment pas hein, mais j’ai bien plus progressé en dehors de l’école… Là-dessus, il y a des choses à revoir 😉
    Enfin, parler anglais c’est évidemment très bien, mais d’autres langues méritent également d’être apprises et le mieux c’est de s’immerger dans la culture d’un autre pays pour ça !
    Mon commentaire est totalement brouillon mais je suis sûre que tu le comprendras (après tout tu es bilingue quand même :D)

    • Salut Anna, merci de ton compliment, je me l’envois direct dans mon ptit coeur 😉
      T’as de la chance de comprendre tout du premier coup, car moi j’ai encore un peu de mal, c’est ce qui m’empêchait de donner des formations à l’étranger dans mon taf :/
      Sinon je te rejoins complètement sur les étrangers qui ne font pas l’effort de parler Français, alors que quand on creuse certains ont appris le français plus jeune, mais bon après ça en reviendrait à apprendre toutes les langues du monde. Mais cela dit apprendre à dire bonjour, merci, aurevoir, c’est la moindre des choses, et c’est ce que je fais quand je vais dans un pays, apprendre les mots de bases, sinon c’est les insultes 😉
      Pour ce qui est du niveau d’enseignement, c’est clair qu’on est bien pourri, mais il y a aussi une dimension linguistique dans le sens où certains peuple sont plus prédisposé à apprendre une langue qu’une autre, par exemple, pour nous l’espanol c’est plus facile, les allemands apprennent plus facilement l’anglais… enfin c’est ma théorie, ça n’engage que moi !
      Mais on devrait faire comme les Allemands qui sont poussé à aller à l’étranger pendant une année après l’obtention du bac pour se faire les dents sur l’anglais…
      Tu vois j’ai tout compris ! 😀
      T’as fait fille au pair ou un séjour linguistique pour apprendre l’anglais ?

      • Guest

        J’ai fait du latin pendant longtemps et crois moi ça aide énormément, je parlais de l’espagnol mais ça n’aide pas que pour cette langue. Ensuite, en dehors du latin, j’ai fait de l’anglais (évidemment), de l’allemand, de l’espagnol et un peu de grec ancien et de polonais. En fait, plus tu apprends de langues, plus c’est simple de les maîtriser, je ne sais pas si je suis bien claire. Bref, j’ai également fait de l’ancien français, et ça aussi ça aide. Je suis une passionnée de linguistique donc j’ai passé des heures à observer les lettres, les sons ou que sais-je encore qui étaient communs à toute une famille de langues, et ça aussi, c’est un truc énorme pour mieux comprendre ! Après je ne vais pas te mentir, concernant l’anglais, regarder des tas de séries en VOST, idem pour les films, ça force la progression. Et comme je suis une snob, je ne regarde les films étrangers que sous-titrés alors on peut dire que je sais dire bonjour et merci dans quasi toutes les langues ^^
        Je vois aussi que tu parles de la langue des signes dans tes commentaires, c’est marrant parce que quand j’étais petite (10 ans environ), je me suis passionnée pour cette langue et je l’ai apprise avec un bouquin, paraît que je me démerdais bien, mais j’ai tout oublié… Bref (je suis déjà hyper longue), si je n’ai pas trop de soucis avec les langues, c’est probablement parce que je suis hyper curieuse, que je ne lâche que rarement le morceau et que les autres cultures me passionnent. (mon commentaire est encore super brouillon :D). Ah et j’oubliais, dans mon lycée on a accueilli plein de lycéens venant de toute l’Europe alors fallait bien qu’on puisse se comprendre également (bon ok y en a un avec qui on a parlé une autre « langue » pour se comprendre, mais c’est hors-sujet) 😉

        • Wow, impressionnant ! Me dis pas que tu as aussi appris le braille ? Le polonais n’est pas une des langues les plus difficiles ?

          • Guest

            J’ai tenté le braille mais y a un moment où faut se recentrer et se dire que non, on ne peut pas tout connaître sinon on se mélange les pinceaux. Concernant le polonais, certains mots sont semblables au français donc ça va. Mon copain connaît l’hébreu et déchiffre l’akkadien, déjà plus impressionnant que moi 😀

  • Haydée

    Article bien marrant comme d’hab. Je ne reviens que pour ça, je sais que je vais rire. Merci !

    Ce qui est bien avec ceux qui te disent « tu te la pètes » c’est que tu n’as pas besoin de creuser plus loin ! Ceux-là, c’est sûr qu’ils parlent comme des vaches espagnoles !

    La dernière fois que j’ai eu droit à cette réflexion, je l’ai mal avalé.
    Un pote me demande de lui corriger un texte anglais (bourré de fautes mais ça faut pas le dire).

    Et comme je suis sympa, je l’ai corrigé et renvoyé par mail en lui expliquant ses fautes. Comme on peut imaginer, j’ai pris du temps pour le faire.
    Il m’a répondu par « Tu te la pètes ! lol »
    Ce n’est pas sans savoir qu’il peut oublier une future aide 😉

    • Merci à toi Haydée! Je suis heureux d’agir sur ton muscle du sourire 😉

      Ho c’est pas sympa pour les vaches et les espagnoles, je pense que c’est aussi notre culture de la jalousie, d’être envieux des autres. Quand un mec fait de la tune on dit que c’est un escroc, ou une ordure, quand un mec sort avec une bombe, c’est pour son portefeuille, quand quelqu’un est heureux et de bonne humeur, il agace ses collègues….

      Je sais pas d’où ça peut venir… On dit qu’on est jaloux de ce qu’on possède et envieux de ce que possèdent les autres, pour moi tout est dit, et ça s’arrête là, donc, pas besoin d’avaler ce que ton pote t’a sorti, personnellement je l’aurai recraché aussitôt… enfin sans vouloir utiliser d’images de mauvais goût bien entendu :p

  • Les Chroniques de Marie Kleber

    Une bonne tranche de rigolade, ca fait du bien! C’est l’immersion dans un pays Anglophone qui m’a permis de maitriser cette langue, que je n’avais jamais reussi a parler correctement, meme apres 10 ans de cours a l’ecole et a la fac!!
    Je crois que quand on voyage c’est bien de connaitre les basiques, juste pour montrer a ceux que l’on visite que l’on est interesse par leur vie, leur pays! Bien qu’en effet il y a des moments ou ne pas parler la langue peut sauver de situations un peu embarassantes ou carrement dangereuses!!!

    • Muito Obrigado Dame Marie, c’est toujours un plaisir de donner le sourire aux personnes qui me lisent.
      10 ans !!! Ca fait peur tout de même, j’y avais pris conscience aussi en fin de fac, en me disant ça fait 10 ans que j’apprends l’anglais, et je suis toujours autant moisi ! Pourtant en 10 ans t’apprends plein de chose et tu sais faire plein de chose, heureusement que j’avais pas le même niveau d’apprentissage pour la conduite, mon assureur m’aurait radié !
      Comme toi c’est un voyage en immersion qui m’a appris la langue. Comme je le disais à Anna plus bas c’est sûr que c’est la bas de tout d’apprendre quelques mots du pays où l’on va, et puis ça fait sincèrement plaisir aux autochtones de leur montrer qu’on s’intéresse à leur culture, pays, langue, etc… j’ai toujours créé des liens grâce à ça. Sinon ne me dis pas que tu étais parti en Australie ? 😉

  • Macha Charrie

    Je n’ai pas encore mis mon grain de sel ! Alors… je suis venue en partie au Canada pour apprendre l’anglais, enfin, j’ai essayé d’apprendre avant de partir et en arrivant icitte, je me suis dit que je pourrais approfondir mes connaissances… quenini, quenini, je parle surtout français et toulousain XD et pourtant j’aimerais apprendre l’anglais pour toutes les raisons que tu as cité Jordane mais c’est la vie et pour le moment, je n’en ai pas vraiment besoin 😀
    J’avais proposé à mes colocs de faire des soirées  »in english » mais ça n’a pas été retenu comme les mardis nudistes… c’est trop trop injuste 🙁

    • Ho come on !!! You have no excuses not to improve your english, you can pratice going in a special place or party full of english people ! 😀
      Sinon change ta collocation, j’ai appris l’anglais grâce à mes collocs étrangers, mine de rien j’ai appris des mots que je n’aurais jamais utiliser en soirée, comme « fais ta vaisselle », « étend le linge » « frotte le four »
      Plus sérieusement des soirées anglophones t’en as gavé à Montréal ! T’as pas vu de soirées à thèmes anglophones ?

      • Macha Charrie

        Par contre, un truc que je suis obligée de faire c’est me forcer à comprendre. Déjà que je regardais les films en VOSTFR et bien au cinéma, je n’ai pas le choix, c’est soit en français ou en anglais et sans sous-titres ! Du coup, je m’y mets un peu, je comprends un peu mais je ne sais pas si je pourrais tenir une conversation… en tout cas, j’ai compris ta phrase :p et pour les soirées en anglais et bien, faudrait que je me bouge mais je suis feignante, en fait, j’attends que tu arrives XD

        • Guest

          Je suis pour les soirées in english, vous m’invitez ?

          • Macha Charrie

            Of course ! ^^ Tu es à Montréal ?

          • Guest

            Non :'( Dans le 93, ça claque moins déjà 😀

  • MéloW

    Huhu je me souviendrais toujours d’un consultant qui m’avais dit « Heuuu il y a pleins de fautes sur ma slide en anglais (et mal écrite…ok, champ de bataille), tu devrais faire une formation d’anglais… prend ça dans les dents (aieuuuh !!).
    Me voilà donc demandant à mon chef une formation via mon entreprise. Arrive le jour J de « évaluer votre niveau d’anglais avec un intervenant ». Ce fut 15min de « je me marre nerveusement quand je comprends pas » et « i hate numbers !! ». Du coup, je pense que ça ne va pas me faire mal (bizarrement ce sont les gros mots que l’on retient en premier ^^)

    • Salut MéloW!
      Ca va bien ? Quand j’ai lu ton com’ j’ai d’abord cru que tu racontais une anecdote qui m’est arrivé devant un client. Et ce consultant est porté disparu depuis ?
      J’ai moi aussi demandé une formation en anglais pour me remettre à niveau car mine de rien quand tu ne le pratiques pas un minimum, tu perds, et au moment de reprendre ça donne un parlé en anglais tout à fait dégueulasse.
      Enfin je parle pour moi bien sûr, avec ma mémoire de poisson rouge, je finis par perdre mes mots ! Tu l’as fera chez qui cette formation ?

      • MéloW

        Pour la formation, c’est chez Monceau Langues (je ne connaissait pas du tous). Le consultant est maintenant au pays des caribou, un bureau annexe à mon entreprise. Mais depuis il me fout toujours autant la trouille, mais il est sympa ^^, en fait c’est moi qui me met la pression toute seule 😀

        • T’as peut être peur des éventuelles nouvelles remarques ? non?

    • Macha Charrie

      Mélow XD tu me fais rire mais oui, you speak english very well, of course !
      La prochaine fois que je remets un pied en France et que je monte sur Paname on se fera une cession in english au rice & fish, ça compte que le patron soit américain ? 😀

  • Pingback: Vivre aux États-Unis ou vivre dans une ville américaine ? C'est pas la même !()