Accueil / Best of / MES 5 raisons de quitter son job et de dire fuck à son boss
MES 5 raisons de quitter son job et de dire fuck à son boss
Mes 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

MES 5 raisons de quitter son job et de dire fuck à son boss

Votre travail est de découvrir votre monde et puis avec tout votre coeur de vous donner à lui. ~ Bouddha

30 Septembre 2013. Paris, il est 14h30, j’ai rendez-vous avec la RH de mon entreprise pour récupérer mon chèque. Non pas un chèque à la suite d’un 5 à 7, mais un chèque de solde de tout compte. Un billet aller simple pour mon indépendance puisque je me lance dans le coaching reconversion professionnelle.

Aujourd’hui, je me casse de ma boîte.



MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss, quitter son travail et faire ce qui nous rend heureux, mario

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

Je quitte mon boulot pour vivre ma propre expérience. Au revoir président adepte de la quenelle, et au revoir les managers et leur management aussi efficace que le dernier album de Benjamin Biolay.

Ça ne sera donc pas un article traduit de l’article original de James Altucher intitulé « 10 raisons que vous avez de quitter votre job en 2014 » comme certains blogueurs francophones l’ont fait en ne citant aucune source juste pour se faire mousser et obtenir plus de likes sur leur site. (Bouh qu’elle est mauvaise !)

Ça sera un article anniversaire de mon départ de mon entreprise. Et dont celui-ci est tout de même bien résumé dans celui de James Altucher. Petit survol avant d’attaquer MES raisons de quitter son job.

Dans son article, James Altucher énumère « 10 raisons pour lesquelles vous devez quitter votre emploi en 2014 », les voici :

1. La classe moyenne est morte

Il fait allusion à la crise, et à la mort de la classe moyenne, c’est-à-dire qu’il y a maintenant les personnes qui font partie de la classe supérieure et les pauvres.

On nous parle de l’écart qui se creuse depuis 20 ans. Bien voilà, on y est !

2. Vous avez été remplacé

Dans ce paragraphe, il dit :

« La technologie, l’externalisation, l’augmentation du travail par intérim, l’efficacité de la productivité, ont toutes remplacé la classe moyenne. »

Comme certaines espèces animales, certains boulots ont disparu en 20 ans, et c’est toujours les mêmes qui sont touchés, mais plus maintenant ! À qui le tour ?

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss, Quitter son travail, se casser de sa boîte, quitter son job, tout plaquer

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

3. L’entreprise ne vous aime pas

Ici, il fait allusion aux patrons qui se foutent de la loyauté de leurs salariés, de leurs aspirations, de qui ils sont. Ce qui compte c’est l’entreprise et pas l’être humain.

Ils s’en foutent que vous faites 90 heures de travail, mais pas quand vous faites 30 heures. N’est-ce pas là une bonne raison de quitter son job ?

4. L’argent n’est pas le bonheur

Il y explique que l’argent ne constitue pas un élément de motivation et d’épanouissement. Et que c’est très éphémère. Car au final, vous serez satisfait sur le moment, mais jusqu’à quand ? Jusqu’à la prochaine augmentation ?

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss, quitter son travail, quitter son job, tout plaquer

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

5. Combien de personnes peuvent prendre une décision majeure qui peut ruiner votre vie

Il parle dans ce paragraphe de l’importance de ne pas remettre son destin entre les mains d’une personne autre que vous, et qui pourrait en un claquement de doigts vous rendre soit riche, soit pauvre.

Le mieux est d’être indépendant en multipliant les opportunités et possibilités entre plusieurs acteurs de votre vie pro.

6. Est-ce que votre job satisfait vos besoins

Tout le monde ne connaît pas les besoins de la pyramide de Maslow, mais il en fait allusion dans ce texte. Dans quoi que vous fassiez, vous le faites pour satisfaire des besoins (Besoin physiologique, besoins sociaux, etc.)

« Et plus ces besoins sont satisfaits, plus vous créerez les conditions d’une véritable abondance dans votre vie. »

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss, pyramide de maslow, quitter son travail, quitter son job, tout plaquer

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

7. Votre plan de retraite pour de la merde

Il dit, je cite :

« Le seul régime de retraite est de choisir par vous-même. Démarrez une entreprise, ou un mode de vie où vous pourrez épargner. »

Certaines personnes pourront dire : « Eh bien, je ne suis pas un entrepreneur ! »

Faux ! Tout le monde est un entrepreneur. Les seules compétences dont vous avez besoin pour être un entrepreneur, c’est : une capacité à l’échec, une capacité à avoir des idées, à vendre ces idées, à exécuter ces idées, et d’être persistant pour que même quand vous échouez vous appreniez afin de passer à la prochaine étape de votre aventure.

Ou être un entrepreneur au travail. Un « entre-ployé. » Méfiez-vous tout de même du statut auto-entrepreneur.

Prenez le contrôle de ce que vous faites, ce que vous créez. Ou démarrez une entreprise à côté de votre travail.

8. Les excuses

Combien de personnes se mentent à elles-mêmes, et trouvent toujours des excuses pour justifier leur immobilisme ? Et bien c’est ce qu’il nous confère dans cette partie, en affirmant :

« Si les gens insistent, c’est qu’ils ont besoin d’être en prison, même si la porte est déverrouillée alors je ne vais pas insister en argumentant. Ils sont libres de rester en prison. »

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss, quitter son travail, se trouver des excuses, excuses bidons, quitter son job

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

9. C’est correct, d’y aller petit à petit

Il explique la méthode des petits pas avec l’exemple du marathon. En disant :

« Avant d’être un marathonien, les gens apprennent à ramper, puis y vont avec leur rythme de bébé, en marchant, puis en courant. Ensuite, ils s’entraînent tous les jours et restent en bonne santé. Enfin, ils courent le marathon. »

10. L’abondance ne viendra jamais de votre travail

Il affirme que seul le fait de sortir de votre entreprise vous permettra d’accéder à l’abondance de votre vie.

« Lorsque vous améliorez réellement la vie des gens autour de vous. Quand chaque jour vous vous réveillez avec cette motivation d’amélioration. Améliorez votre famille, vos amis, vos collègues, vos clients, les clients potentiels, les lecteurs, les gens que vous ne connaissez pas encore, mais que vous aimeriez connaître. Devenez un phare d’amélioration pour que dans la nuit, tous les bateaux se déplacent vers vous, apportant leurs richesses abondantes. »

C’en est fini avec le résumé traduit de l’article original « 10 raisons pour lesquelles vous devez quitter votre emploi en 2014 » de James Altucher. Je préfère le repréciser, on ne sait jamais, si des blogueurs français crient au plagiat de leur plagiat !

Son article est génial, mais il ne s’intéresse pas assez au ressenti et aux émotions.

Quelques raisons de quitter son job

Avant d’aborder mes raisons de quitter son job, avez-vous déjà été pris du stress du dimanche soir ?

Rien que de vous dire que ce soir on est dimanche soir vous déprime ?

Et que pour vous le lundi matin correspond à un vortex interdimensionnel qui vous créer une boule au ventre à l’idée de revoir la tête de « fillon » de certains collègues, managers ou clients ?

Combien de temps encore voulez-vous subir ça ?

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss, tout plaquer, quitter son job, quitter son travail, partir de son entreprise, démissionner

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

Barrez-vous si :

– Si vous allez tous les jours au travail en moonwalk (à reculons), si vous n’avez aucune opportunité d’évolution, et si vous n’apprenez plus rien !

– Quittez votre travail si vous vous sentez frustré intellectuellement, si l’ambiance est aussi raide qu’une veillée mortuaire, et si vous sentez le burn-out arriver.

– Quittez votre job si vos collègues sont des peigne-culs, et que votre pervers narcissique de patron adore les langues râpeuses et les gorg…, surtout si le favoritisme est la religion première plutôt que le travail bien-fait !

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss, quitter son job, quitter son travail, démissionner, barrez-vous cons de mîmes, cons de mîmes

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

– Cassez-vous, si vous pensez avoir accumulé assez d’expériences, que vous êtes contacté par des recruteurs, que vous faites le boulot pour 6, et que vous pourriez très bien le faire ailleurs dans de meilleures conditions, et peut-être même pour vous même. BARREZ-VOUS ! (c… de mîmes !)

Combien d’entre vous connaissent des personnes dans les cas ci-dessus qui subissent leur vie professionnelle par peur de l’inconnu, du changement, de perdre leur confort et la sécurité qu’on trouve dans le négatif ? On en connaît tous ! Peut-être même c’est votre cas !

Mais quitter son job fait peur. Et parfois certains on même peur du meilleur et d’être heureux ! Ainsi, on se rentre réellement dedans en décidant de tout plaquer pour changer de vie, qu’à partir du moment où l’on vit un concours de circonstances comme un licenciement, une rupture conventionnelle, une mise au placard, etc.

Passons maintenant à mes raisons de quitter son job.

MES 5 raisons de quitter son job en 2015

1. Vous ne supportez pas la hiérarchie ou qu’on vous donne des ordres

« Bouh ! Le punk ! L’anarchiste ! »

Si vous vous rendez compte que vous ne supportez vraiment pas que quelqu’un joue les petits chefs avec vous, il se peut que vous n’avez pas trouvé la bonne voie.

– Que ressentez-vous quand on vous demande de faire quelque chose ?

– Appréciez-vous l’idée de rendre des comptes à quelqu’un ?

Rendez-vous à l’évidence, certains ne sont pas fait pour avoir un patron au-dessus d’eux et/ou qu’on leur dise quoi faire ! La liberté prime et ça a été mon cas ! Qu’on se le dise.

2. Ce que vous faites pour un patron, vous pourriez très bien le faire pour vous

« Tu sais nager ? »

« Non ! »

« Ba, c’est pas grave, saute ! »

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss, quitter son travail, démissioner, quitter son job, tout plaquer

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

Je ne me rappelle même plus le nombre de fois où l’on m’a fait passer pour un consultant expert sur un sujet que je ne connaissais pas du tout… En porte-à-faux devant le client. « Heu oui alors, je comprends votre question ! Vous pouvez la répéter ? »

Je m’en suis miraculeusement toujours bien sorti. Heureusement pour ma pomme que j’ai un minimum de capital sympathie et de neurones.

Le plus merveilleux, c’est que tout ce que j’ai appris, je l’ai appris sur le tas. Jamais je n’ai eu de formation adaptée avant chaque mission. Je ne pouvais m’en remettre qu’à mes capacités d’adaptation. Un jour je me suis dit :

« Hey, mais ce que je fais pour le mec qui me sert de manager, je pourrai très bien le faire pour moi-même ».

Aujourd’hui, je dirige une société domiciliée à la grande arche de la Défense dans le domaine du coaching et de la formation. Y a rien là ?

Servez-vous de vos expériences pros comme d’une deuxième école qui vous apprendra à créer votre propre métier, et ensuite mettez les voiles ! « Allez ciao les mecs! »

3. Je ne suis pas qu’un numéro, j’ai aussi un coeur !

Je me trouve dans le bureau de mon directeur : « Je t’ai trouvé un projet de deux ans au Canada, je veux deux mois de salaire en plus ! ».

Il se mit à rire tel le clown de « ça », puis s’est tout de suite repris. Il a ensuite commencé à déblatérer sa berceuse, et « blablabla quenelle, et blablabla c’est compliqué ! »

Bref, je n’aurais rien quoi !

J’ai alors pris conscience à ce moment précis qu’il était comme le « H » d’Hawaï, il ne servait à rien !

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss, quitter son travail, quittter son job, démissionner, tout plaquer

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

Pendant que le marché du travail évolue, certains dirigeants continuent d’être préoccupés par le numéro en bas du bilan, plus que par leurs salariés. Quitte à y laisser la santé mentale de certains.

Combien de personnes au bord Burn-Out en France cette année ? Ha oui ! Plus de trois millions !

C’est pas en tirant sur la queue d’un âne fatigué qu’il continuera à avancer. Qu’est-ce que ça coûte de créer un climat de confiance et de considérer ses salariés comme des humains ? Y aurait-il plus d’implications, d’initiatives, d’évolutions, bref de résultats ? Je fais semblant de poser la question, mais on sait déjà tous la réponse.

Pour avoir connu l’enfer de travailler dans cette entreprise où seul compte les chiffres et où le consultant exécutant est remplacé par des types qui bossent en Pologne, Inde, Espagne, etc. Vous devez vous poser cette question :

– Est-ce que vous avez envie d’être loyal envers votre employeur ou pas ?

Si oui, restez-y, sinon c’est que vous n’êtes ni écouté, ni soutenu, donc votre entreprise ne se soucie pas de vous, il n’y aucune empathie, ni reconnaissance, mieux vaut quitter son job !

4. La résistance au changement

Trop d’entreprises négligent le changement et ne s’adaptent pas à l’évolution. Sous prétexte que ça coûte cher. Mais cela passe en premier par l’évolution des mentalités.

S’ouvrir aux nouvelles idées, à l’accueil des initiatives des collaborateurs et sans hypocrisie, pour que chacun puisse apporter une pierre à l’édifice.

Je suspecte certains managers avoir le management pour les nuls de 1970 sur leur table de chevet. Et il en est de même de cette vieille idée du temps de nos parents et grand-parents, l’amusement et le travail sont deux choses distinctes ! Pas d’amusement au travail !

5. Pas d’amusement

Combien de fois j’ai entendu des collègues dirent à d’autres qui rigolaient dans leur bureau « Ça travaille pas beaucoup à ce que j’entends », et encore ils sont bon prince, car j’ai connu des managers interdisent à leurs salariés de rire qui auraient fait fureur dans les années 40 !

Pas étonnant qu’avec ce genre de mentalité on reste figé à l’époque de l’inspecteur Derrick et de la RDA. Nombreux sont les managers ou collègues ne supportant pas qu’on puisse rire tout en travaillant.

Il y a ce truc dégueulasse en France qui fait que si on n’a pas les deux yeux rivés sur son ordi comme un japonais, téléphone greffé sur l’oreille, à se balader l’air stressé et en speed dans les couloirs avec un dossier sous la main, en quittant le travail après tout le monde, alors on ne travaille pas !

On nous demande d’être ambivalent, ce que l’on est. Mais bizarrement pour ce qui est de prendre plaisir nous ne le somme plus.

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son boss

Ça, c’est une chose, car nous serons tous d’accord qu’une bonne ambiance dans l’entreprise est quelque chose de valorisé intuitivement.

Et que des employés qui prennent du plaisir à faire ce qu’ils font sont des employés plus efficaces… et ça se ressent sur l’ambiance de travail.

Même si ce sont deux choses distinctes, car dans un cas, je parle d’ambiance globale, puisqu’on peut faire un travail qu’on déteste, mais apprécier l’ambiance, alors que le second c’est la nature même du travail et la manière dont on le fait.

Si vous n’avez aucun des deux, fuyez pauvres fous ! Il est urgent de quitter son job.

Nombreuses sont les personnes qui préfèrent un boulot moins payé où ils s’amusent tous les jours, alors pourquoi entretenir cette ambiance de cadavre en décomposition dans les entreprises !?

Je conclurai ce long article par LA citation qui le clôturera le mieux :

Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez plus à travailler un seul jour de votre vie. Cordialement !

Et vous ? Avez-vous déjà réfléchi à quitter votre job ?

Confucius, changer de vie, blog bonne humeur, comment être de bonne humeur, développement personnel, Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez plus à travailler un seul jour de votre vie. ~ Confucius citation

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE