Accueil / Best of / 13 habitudes que les gens heureux n’ont pas
13 habitudes que les gens heureux n’ont pas
13 habitudes que les gens heureux n'ont pas

13 habitudes que les gens heureux n’ont pas

Avez-vous remarqué le nombre d’articles qui circulent sur la toile en ce moment à propos du bonheur ? Bonheur par-ci, gens heureux par là…  À entendre leurs auteurs, c’est si simple que de se gratter le nez !

Personnellement je préfère m’adonner à des habitudes que les gens heureux n’ont pas. Ça demande tellement moins d’énergie (quoi que !) et c’est nettement plus facile de faire tout l’inverse d’eux. Vous ne voudriez tout de même pas être bien avec vous même et ressembler à ces affreux gens heureux. Pwoua ! Allé ! Rejoignez la force du côté obscur !

13 habitudes que les gens heureux n'ont pas, dark vador, plage

13 habitudes que les gens heureux n’ont pas

Les habitudes que les gens heureux n’ont pas :

1- Penser négativement : quel plaisir de passer son temps à critiquer, râler et se plaindre. Entretenir le négatif, rien de tel ! À quoi bon voir les opportunités dans le négatif ? Voudriez-vous faire comme les optimistes qui rient pour oublier ? Non ! Mieux vaut oublier de rire, ça demande moins d’effort.

2- Être susceptible : Quoi de mieux que d’être suscptible en faisant d’une critique, une histoire personnelle. Sortir les crocs à la moindre réflexion désobligeante sans prendre de recul, interpréter de la plus mauvaise façon qu’il soit et y accorder un maximum d’importance. CA, c’est se respecter ! « C’est à moi que tu parles bolosse !? »

3- Être une commère : La joie de s’intéresser à une autre vie que la sienne. La leur est plus palpitante et intéressante. Bénissons mes frères le Dieu Endemol d’avoir assouvi nos appétits de commérage. « Soeur Loana… à genoux ma fille et recevez le corps du Christ ! »

4- Être jaloux : bonne nouvelle ! La jalousie ce n’est pas réservé qu’à la vie de couple, c’est aussi envier (ou haïr) ceux à qui tout réussi. La jalousie proviendrait d’un manque de confiance en soi, non pas envers l’autre, mais envers soi-même. Baliverne ! C’est bien une phrase de gens heureux ça. Ce sont des jaloux des jaloux !

13 habitudes que les gens heureux n'ont pas, Jalousie

13 habitudes que les gens heureux n’ont pas

5- Rechercher l’approbation des autres : le plaisir de plaire aux autres, et de rechercher désespérément leur approbation pour se confirmer notre valeur personnelle, même si cela en pâtit sur notre vie. Mieux vaut s’en remettre aux avis des autres plutôt que se donner de l’importance par soi-même.

6- Avoir toujours raison : règle de base, ne jamais accepter un autre point de vue que le sien, jamais !!! De toute manière j’ai toujours raison, ma propre réalité est à l’image du monde. Je sais mieux que tout le monde ! Après tout la terre est plate, hein ?

7- Vouloir changer les autres : ce n’est pas à soi de se remettre en question, c’est aux autres. Inutile de les accepter comme ils sont ! C’est à eux de s’adapter et de changer pour nous. « Soit tu changes, soit je te changes ! »

8- Ressasser le passé : être esclave de son passé, ce n’est pas si pire ! À quoi ça sert d’avancer et de regarder en soi-même, quand on a vécu des choses négatives une fois ou deux ?!

9- Penser que le bonheur est ailleurs : que serait nos vies sans iPad, iPhone, PC, PS9, TV UHD 3D, voiture, M&M’s, Kinder… le bonheur ne peut pas venir de soi-même, pas vrai ?! La preuve dans les pubs, on est heureux qu’en buvant du coca, la bouche pleine de Ferrero et en consommant des biens ou des humains.

10- Se venger : jamais oublier, jamais pardonner, rancœur et rancune sont l’opium du peuple. Vengeance !!! Parait-il que la meilleure des vengeances serait le succès ? Pfff ! Encore une propagande des gens heureux pour qu’on les rejoigne dans leur monde de bisounours !

13 habitudes que les gens heureux n'ont pas, se venger, revanche, raton laveur

13 habitudes que les gens heureux n’ont pas

11- Se prendre la tête : ne jamais relativiser, se noyer dans un verre d’eau et se créer une montagne de problèmes à partir de rien. Le stress et l’anxiété, c’est la vie ! Le lâcher-prise et les décisions rationnelles ? Très peu pour moi !

12- Se trouver des excuses : Qu’il est doux de sortir des excuses à son entourage pour ne pas changer ou justifier sa paresse, rien de tel que la tranquillité d’une bonne vie digne d’une vache dans son pré.

13- Suivre le troupeau : ne jamais sortir de la matrice, ça supposerait qu’on a trop confiance en soi et en ses propres choix. À quoi bon vivre dans le respect de ses valeurs et ses principes.

Un jour j’ai lu que les gens heureux sont ceux qui privilégient l’essentiel par rapport à l’accessoire, l’être à l’avoir, l’utile à l’agréable, le durable à l’éphémère, le suffisant au trop… Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire ! Surtout, ne tombez pas dans leur piège !

Voilà, vous êtes maintenant informés de ce qu’il ne faut pas faire pour être heureux, moi je vous laisse je vais allé chanter « c’est quand le bonheur » !

Article fake sponsorisé par les laboratoires « Sanofi rire » 

Et vous ? Combien d’habitude de gens pas heureux avez-vous ?

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE

  • Marie Kléber

    Excellent comme toujours!
    C’est vrai qu’ils sont saoulants tous ces gens heureux, qui croient detenir le St Graal!!!

    • C’est du lard et du cochon cet article 🙂
      Comme en ce moment c’est la mode de faire des articles type : 15 choses à abandonner pour être heureux etc, et qu’on pense à moi à chaque fois qu’on le lit, j’ai décidé d’apporter ma pierre à l’édifice du St Graal 😀

  • Bertrand (LBL)

    Nous ne sommes pas égaux face au bonheur ! Tout le monde n’a pas conscience que l’on se fait du tort à nous même en étant jaloux, rancunier…
    C’est comme les Maths, connaitre la formule ne suffit pas à comprendre la logique 🙂

    • En plein dans le coeur, utiliser les maths comme exemple et m’en parler, c’est pas très sympa 😉
      Tu m’as renvoyer à mes 3/20 que je me tapais étant môme, quand j’avais au dessus de 5/20 j’étais heureux ! Comme quoi il en faut peu…
      Plus sérieusement, il est évident qu’on est pas tous égaux au bonheur, mais on a tous le choix de l’être et de changer notre point de vue. C’est ce que voltaire dit : J’ai décidé d’être heureux car c’est bon pour la santé.
      Après être conscient de soi-même, c’est une autre histoire. La compréhension vient alors rentrer en jeu. Tu sais ce qu’on dit ce que tu ne comprends pas par les leçons de la vie, la vie te l’apprendra dans la douleur ! C’est aussi pareil pour les maths 😀

      • Pour l’anecdote, j’ai eu 2/20 en maths au bac, et je suis maintenant ingénieur ;o)

        • Ce qui signifie que t’as du avoir des 15,16,18/20 ailleurs pour compenser 😉

  • Camille G

    Moi je suis heureuse, je chante et danse sous la pluie, les petits oiseaux m’aident à faire le ménage chez moi, et je vois pas du tout où est le mal.

    • Tu n’oublieras pas de ramener les clefs de carrosse avant minuit ? Car il n’y aura pas de dépanneuse de citrouille sur roues 😉
      C’est un billet second degré Camille, j’aime bien ce ton un peu sarcastique et ironique.
      Je suis aussi très heureux, je chante et je danse sous la pluie mais avec un parapluie

      • Camille G

        & j’ai adoré ce billet second degré ! (les photos aussi)

  • Merci Jordane, Grâce a toi je comprend que sur tes 13 attitudes, 11 ne me conscerne quasi plus 🙂 J’avoue j’ai encore du mal avec l’approbation d’autrui (je dirai que je souhaite plus un avis critique) J’ai aussi du mal avec les pensées négatives, car être positifs 100% du temps, c’est encore dur, parfois je râle…comme un bon être humain que je suis. ah oui je reste susceptible sur certains point (je crois qu’on a tous une corde sensible)

    je dois admettre que j’ai bien souri pour « suivre le troupeau » j’ai un look hors norme, déjà la…je sai que je n’y serai pas 😉 note que je suis bien dans mon couple et dans mon job….zut! serais-je sur le point d’être une patisserie a mettre en devanture d’une boulangerie?

    grâce a toi je prend conscience du chemin que j’ai parcouru. Et je suis plutôt contente de n’avoir qu’une minorité des « travers » que tu expose. Rien que ça, je vais être encore plus heureuse de ma journée (si on oblitère ma migraine 😉 )

    • C’est un peu hypocrite ce que je dis là pour l’approbation d’autrui, dans le sens où on a toujours besoin d’avoir l’avis des autres pour se corriger, s’améliorer ou savoir si c’est bien ou non. Mais il faut pas y accorder trop d’importance non plus sinon les grands inventeurs des derniers siècles se seraient tous arrêtés aux remarques des autres qui disaient tous : « Ca marchera jamais »
      Être positif 100% du temps ça n’est juste pas possible, mais si changer ses pensées, de manière avoir plus de pensées positives, et que ça en deviennent un automatisme naturelle, là c’est intéressant, car à être toujours positif tout le temps on perd en objectivité, d’où le ton de cet article 🙂
      Moi j’ai une tête hors-norme et des goûts qui ne vont pas avec ma tête, c’est pour ça que je ne rentre dans aucune case ! Même en tant que blogueur parait-il, c’est l’histoire de ma vie ! 🙂
      Félicitations d’avoir atteint l’objectif que tu souhaitais, et honoré que j’ai pu contribuer à la brillance de ta journée (Oh c’est beau ! Francis Lalanne sort de mon corps !)

  • Alicia (FromWorldWithLove)

    Très bon article tellement vrai 🙂 !

  • Haydée

    On peut tous tomber dans ces travers à un moment donné de sa vie. Mais plus on se rapproche de ces gens heureux mieux c’est ! C’est certain.

    J’ai une chance, il y en a un, je ne suis jamais tombée dedans c’est la jalousie, j’ai plutôt de l’admiration pour les gens qui réussissent. Par contre il y en a un qui ne me lâche pas, c’est celui de vouloir changer les autres.
    Mais incroyable, c’est possible ! Au prix d’énormes efforts (et de grosses embrouilles) ! Donc laissons les gens dans leur merde et avancez vous même ! S’ils veulent changer ils le feront.

    J’ai un ami ça fait 4 ans qu’il me parle de nanas qu’il ne se tapera jamais. Je l’ai donc emmener au sport, je lui expliqué des tas de tactiques, je l’ai emmené en soirée, y a rien à faire.

    Au squash il tient toujours 10-15 min et abandonne après 2 séances. Le vélo… il préfère prendre son scooter, et son niveau de drague est …. comment dire hum. Bref, je vais le laisser tranquille à présent, peut-être aime-t-il juste en parler de ces filles ? Qui sait !

    • Eh oui ma chère Haydée, on est jamais à l’abris, et pour moi être heureux ça ne signifie pas de se blinder pour anticiper des moments difficiles de la vie, ça veut tout simplement dire savoir vivre avec ses émotions en sachant mieux les gérer…

      La jalousie est le sentiment des petites gens, elle les renvoie souvent à leur défaut, ou à une blessure… Jalousie et bonheur sont des oxymores pour moi ! Je le répète mais faut que ça rentre… Si les gens te rabaissent, c’est que t’es au-dessus d’eux !
      Quelqu’un jaloux de moi, va me donner de la valeur, et je serais bien content de ne pas lui ressembler 🙂

      Les laisser dans la merde non ! Mais faire en sorte qu’ils prennent conscience par eux-mêmes oui ! Et si leur parler ne marche pas, faut leur donner des exemples de réussite, et si ça ne marche pas on change ! Un peu comme les conseils « avisés » de Pascal le grand frère, bon c’est pas un exemple de qualité, mais là il faut regarder plus loin que le bout de son nez c’est qu’il change toujours de méthodes pour atteindre son résultat (fake ou non), c’est pas de filles dont il a besoin c’est peut être plus profond que ça ! (confiance en lui, peur du rateau…) Vive les coachs ! 😀

  • Super, qu’est ce que c’est agréable de lire des pensées, des phrases comme celles ci. Dieu merci, je ne me retrouve dans aucune de ces 13 habitudes, au contraire, et je passe pour une narcissique qui s’aime trop. Mais comme je m’en fiche ^^ Quand on aura compris, qu’être heureux, avoir confiance en soi ce n’est pas du narcissisme mais simplement de l’objectivité envers soi-même et les autres, je pense que le monde tournera mieux, et sans exagérer les gens s’aimeront plussssss +++++ Les gens qui ne veulent pas changer, on ne peut pas grand chose pour eux. Mais des lors ou ils veulent, mais n’y parviennent pas, la oui, leur donner un coup de main, les ammener à reflechir, c’est du pur bonheur. Mon amie était dans l’auto flagellation, tout le temps, non stop. Elle sortait peu pensant que toute la communauté se moquait d’elle et j’en passe. Aujourd’hui, elle s’assume pleinement, grace à qui ? Elle meme ! Doucement, je l’ai amenée à reflechir, et doucement, elle comprend qu’elle n’a besoin de personne, que la victimisation ne fait pas avancer et que son comportement était très mal sain à la longue. Maman, elle allait finir par élever des victimes comme elle ou pire…