Accueil / Amour&Célibat / Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire
Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire
Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire

Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire

 » L’incertitude est la seule certitude, et savoir comment vivre avec l’insécurité est la seule sécurité ».John Allen Paulos

Au cours de ces dix dernières années, j’ai toujours eu une femme à mes côtés. J’ai toujours été en relation. Puis, vous savez ce que c’est, les sentiments, l’instabilité (sous quelque forme que ce soit), les divergences de conceptions du couple, de projets de vie, parfois même la distance font qu’on est dans l’obligation de reprendre son cœur pour continuer à vivre. Et parfois, mieux vaut tourner la page que d’être seul à vouloir arranger les choses.

Célibataire par dépit ou par choix

Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire, célibat en France, carte du célibat

Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire

Tout le monde n’est pas célibataire par dépit. Bien souvent, comme le dit « Alfie » dans le  film qui porte son nom, ça dépend parfois du lieu d’habitation. Voyez cette carte publiée sur le site « l’internaute ».

Il y a aussi des personnes célibataires par choix, et pour diverses raisons. Pour ma part, je le suis, car ma priorité est le lancement de mon entreprise. La suite, on verra après. Après tout il existe autant de célibats que de célibataires, non ?

Mais le contexte sociologique fait qu’aujourd’hui, il y a moins de pression quant à la réalisation d’une vie de couple ou de famille, notamment pour les mecs.

Même si ce n’est pas ma préoccupation première, j’ai tout de même été pris récemment de questionnement aigu :

Que m’est-il arrivé au cours de ces dernières années ?

Pourquoi suis-je maintenant célibataire à 30 ans ?

Que vais-je faire ?

Comment dois-je faire les choses par moi-même ?

Être célibataire n’est pas une honte 

J’ai presque failli paniquer, jusqu’à ce que je trouve cette citation:

 » Célibataire n’est pas un statut. C’est un mot qui décrit une personne assez forte pour vivre et profiter de la vie sans dépendre des autres « .

Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire, bachelor-gentleman-celibataire-nt1

Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire

J’ai donc commencé à lire sur le célibat, et interroger d’autres personnes célibataires heureuses. Car, grand scoop, il y a selon l’INSEE plus de 15 millions de célibataires en France, soit 30 % de plus qu’il y a dix ans. Loin des concepts marketing du célibataire branché, heureux de son indépendance, et baignant dans le bonheur, il faut dire ce qui est, le célibat a des répercussions négatives…

Une blogueuse m’a dit : « Le meilleur moyen de ne plus être malheureuse, car célibataire ce n’est pas de se caser à tout prix avec n’importe qui, mais de travailler à être bien dans ses baskets et à retrouver la légèreté. »

C’est cette légèreté que j’ai trouvée dans mes recherches, et j’ai appris quelques vérités importantes au sujet du célibat :

Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire

1. Être seul vous donne le temps d’être vous-même, avec vous-même.

C’est le moment de me reconnecter avec moi-même, un temps où je peux me parler à moi-même, sans m’apitoyer sur mon sort telle une blogueuse « célibat » qui en fait sa marque de fabrique. [Note : Partager sa solitude, c’est bien (pour soi). Mais la partager positivement, c’est mieux (pour les lecteurs)].

Et ainsi, débattre toutes les questions et réponses qui nagent dans ma tête.

C’est le temps de la réflexion. C’est aussi le moment de l’acceptation et de lâcher-prise, ce qui m’amène au second point …

2. Si vous ne lâchez pas prise sur le passé, vous ne saurez jamais apprécier le présent.Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire, vivre au présent

Oui, j’ai eu de bons souvenirs avec mes ex, mais c’est le passé. C’est ainsi que j’ai constaté qu’il y avait une confusion entre le regret de ses souvenirs et le regret de la personne.

Deux choses distinctes. J’ai ainsi arrêté de m’accrocher à ses souvenirs pour commencer à vivre aujourd’hui, et à planifier l’avenir.

Bouddha a dit : « tous les jours, vous renaissez, ce qui signifie de nouvelles expériences et aventures pour aujourd’hui. »

3. On ne se rend compte de l’importance d’une chose que lorsqu’on la perd.

Comme beaucoup de personnes, j’ai vécu des moments agréables, mais aussi de très difficiles. Et je ne souhaite à personne de vivre ce que j’ai vécu.

Car oui malgré les clichés sur les hommes, la souffrance sentimentale existe aussi chez nous. Je vais pas non plus faire pleurer dans les chaumières, mais maintenant que je suis célibataire, j’ai l’occasion de faire toutes les choses que j’ai mises en suspens pendant que je mettais toute mon énergie dans mes relations. Pour l’instant je prends ce temps pour me faire plaisir et me réaliser en suivant ma Life-list.

Tout comme Benoit qui a pu réaliser un trip original avec trois de ses amis célibataires. Il a pu, grâce au concours singleairebycelio, dignement fêté le célibat à Londres, Berlin, Barcelone. Et tout ça, en Jet privé.

4. Le changement peut parfois être bon.

Le changement n’est pas une abomination contrairement à la croyance populaire. On a tous plus ou moins peur du changement et de l’inconnu. S’adapter prend du temps, et je repense à toutes les nouvelles personnes rencontrées dernièrement, les nouveaux lieux découverts, et la réalisation de nouveaux projets pour me conforter dans mon idée.

Parfois, le changement est la meilleure chose pour nous, car il nous ouvre à de nouveaux projets et environnements.

5. Être célibataire ne signifie pas forcément avoir peur d’aimer.Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire, collège des coeurs brisés

Mon cœur s’est aussi bien fait défoncer. Mais je ne me sens pas traumatisé, et je sais que je vais aimer à nouveau.

Rester ouvert à l’amour ne signifie pas seulement attirer une nouvelle relation, c’est être ouvert à la vie. (Poésie quand tu me tiens !)

6. Même si vous êtes célibataire, vous avez encore beaucoup de choses à apprécier.

Être célibataire n’est pas la fin du monde, ni une honte. Il y a d’autres problèmes plus déprimants qu’un épisode de premier baiser, comme crever la dalle et être sans-abri, par exemple.

Même avec un cœur brisé, on est encore debout. On respire encore. Il y a encore tellement de possibilités.

7. Vous n’êtes pas seul quand vous êtes célibataire, vous avez encore de la famille et de bons amis.

Vous avez encore une famille. Quand elle vous soutient. Ou des amis qui sont toujours là à bras ouverts, prêts à vous écouter et à vous soutenir. Si ce n’est pas le cas, il serait peut-être temps de faire du ménage dans votre entourage.

Ayant des amis divorcés, on se consacre plus de temps entre nous. Et ne tombez pas dans le piège de la comparaison avec d’autres en couple, car ce n’est pas parce qu’ils sont en couple, qu’ils sont forcément heureux.

8. Être célibataire est un appel à vous concentrer sur vous-même.

Mes 10 raisons de vous sentir joyeusement célibataire, zone de confortParfois, être en couple peut vous rendre paresseux en terme de développement personnel et de réflexion sur vous-même.

On se sent dans une zone de confort qui renvoie nos objectifs de vie à la trappe.

Il convient donc de sortir de sa zone de confort.

Quand vous êtes célibataire, vous êtes invité à regarder au plus profond de vous-même et d’identifier la personne que vous voulez vraiment être.

9. Le meilleur reste à venir si vous êtes ouvert à lui.

Un jour de pluie, j’ai eu « l’illumination » d’une citation. (ça m’arrive) « Pour voir un arc-en-ciel, il faut surmonter la tempête. »

Quand quelque chose se passe mal, on a tendance à se concentrer sur les aspects négatifs, oubliant qu’il peut y avoir quelque chose de positif caché quelque part dans ce chaos. Un mec m’a un jour dit : « Il en sort toujours du positif dans le négatif ».

10. La vie est un équilibre. Quand il y a de l’obscurité, il y aura de la lumière.

Je crois que tout dans la vie suit un processus. Lorsque quelque chose de dramatique et d’inattendu nous frappe, il faut du temps pour se remettre sur pied.

Comme un débutant dans le célibat, j’ai encore beaucoup à apprendre, comprendre et à explorer. J’ai parfois besoin d’être rappelé à l’ordre et d’être reconnaissant pour ce que j’ai.

Comme nous le savons tous, ces mots sont plus faciles à dire qu’à pratiquer. Donc, je vais rester sur une idée importante avec laquelle je vais vous laisser :

Le changement vient de l’intérieur. Vous seul devez décider si vous voulez ce changement. Car avant d’être bien avec quelqu’un, il convient d’être bien avec soi-même.

REJOINS LA COMMUNAUTÉ ET REÇOIS TON CADEAU DE BIENVENUE

  • Macha Charrie

    Hey je vais avoir 30 ans (et ça me tarde) et je suis toujours célibataire et je m’en bats les cocotiers :p
    Sans déconner, tous mes ami(e)s du collège sont mariés, enfants, maison et chien et franchement, je suis heureuse de réaliser tout ce que j’ai pu depuis ces dernières années. Comme le Canada, en couple, je n’aurais pas pu partir et laisser ma moitié (c’est aussi pour ça que les deux dernières années avant de partir, je suis restée  »célibataire » car je ne savais que je voulais partir pour plus d’un an).
    Bref, célibataire c’est profiter de la vie, des amis, de la famille, de voyager, de déconner, de déraper sans conséquences ou presque :p

    • Ba c’est quoi cette photo ? C’est Devin Townsend ? (Pure chanteur Canadien)
      Je comprends très bien ce que tu veux dire. Je me serais dit la même chose il y a quelques années, mais étant donné qu’entre deux j’ai eu le temps de bien étudier et pratiquer les ressources humaines, je peux te dire que c’est devenu largement faisable de partir à deux dans un pays.
      Année sabbatique, VIE, congés sans solde, congés création d’entreprise, etc… il existe tellement de moyens pour partir à deux quelque part que ne pas y arriver en reviendrait à dire qu’on serait confronter à de la mauvaise fois de la part de l’autre (ou du patron). Certes c’est pas aussi facile blabla, la réalité est tout autre blablabla, mais les possibilités sont beaucoup plus nombreuses qu’il y a 10 ans.
      Alors oui je te rejoins sur le fait de pouvoir faire ce que tu veux, mais être en couple signifie avant tout être avec quelqu’un qui te soutient dans tes projets, qui respectera toujours tes choix, et qui te suivra partout où t’iras, afin de partager aussi des moments de vie.
      Il faut juste choisir la personne qui partage la même conception du couple et vision de la vie et t’auras l’impression de n’être qu’un tout en conservant ta liberté de mouvement.
      Et je sais qu’on est de plus en plus nombreux dans ce genre de cas. Faut juste chercher avant de trouver la bonne personne 🙂
      Et à Montréal, il doit y avoir de quoi faire non ?

      • Macha Charrie

        XD Nice la photo !
        Celle que tu vois est celle de Simon Pegg dans un film qui l’a fait il y a quelques années maintenant, je le trouve trop hilarant ce comédien, mon idole <3
        Depuis que je suis à Montréal, je n'ai rencontré personne et je ne cherche pas non plus. Voilà tout !

        • Ok je ne connaissais pas ! J’irais voir ça
          Montréal = rencontres ! (C’est ma croyance) L’un n’empêche pas l’autre hein 😉

  • Article très juste et très bien écrit avec de jolies phrases 🙂 tu me donnes envie de rester dans mon célibat en lisant cet article, parce que justement c’est vrai que ça permet bien d’être bien avec soi même, de s’épanouir avec nous même, et j’approuve cette phrase « rester ouvert à l’amour (…) c’est être ouvert à la vie ». C’est justement ce que j’ai commencé à faire, plus m’ouvrir aux autres, saisir et attraper des opportunités de discussion, de rencontres, juste dans le but d’être mieux avec moi même et avec les autres. Après si une rencontre vient, tant mieux, mais c’est pas le but premier 🙂
    Mais bon bref, être en couple c’est bien aussi si on est avec la bonne personne, j’ai juste oublié ce que c’était que de partager sa vie avec quelqu’un xD

    • Oh merci Illyria, tu vas me faire « rougireuuu », bizarrement je l’ai écris d’une traite, je devrais écrire plus souvent rapidement.

      Ha ba non, le but n’est pas de te faire rester dans ton célibat et de t’enfermer dans des habitudes de solitaire, car le jour où tu seras avec quelqu’un il faudra surement un temps d’adaptation pour se débarrasser de ses anciennes habitudes. Enfin je dis ça par pure généralité abrutissante.

      C’est sympa ta façon de voir la chose, « m’ouvrir aux autres, saisir et attraper des opportunités de discussion, de rencontres, juste dans le but d’être mieux avec moi même et avec les autres. »

      C’est intéressant ça ! T’as jamais remarqué que quand tu cherches tu ne trouves pas, et quand tu t’en fiches, ou que t’es en couple, t’es tout de suite plus attirante ?

  • Vi

    Très bel article.
    Comme toi, je me suis devenue célibataire à 30 ans, après 10 ans de vie commune. Un électro-choc dont j’avais besoin car je m’étais perdue en route dans cette relation. J’ai beaucoup aimé cette période ou comme tu dis on se retrouve face à soi-même et on se reconnecte à son âme, et enfin on s’aime.
    Sans cette période, je crois que je n’aurai pas pu devenir qui je suis aujourd’hui, aimer sincèrement dans la joie comme dans l’épreuve mon homme. Par contre, je conserve de cette période de célibat une farouche indépendance d’esprit, d’actions et un besoin impérieux de solitude. Et puis, désolée mais ça va faire cliché mais c’est souvent celle ou celui qu’on avait pas vu avec son verre au bout du comptoir qui va devenir la belle histoire. Moi le célibat, ça m’a ouvert le champ des possibles et aujourd’hui même en couple, il reste ouvert.

    • Merci du compliment pour l’article, j’ai tout de même été aidé de quelques blogueuses qui m’ont apporté leur témoignages. Je tiens à la préciser tout de même 😉
      Ca a du te faire tout drôle, un peu déboussolée non ? Cependant à 30 ans c’est l’âge où l’on change son point de vue sur plein de chose, et dans lequel on entreprend. Je trouve personnellement que c’est le bon âge. J’ai vécu le même ressenti que toi, surtout quand j’ai compris que je n’existais pas qu’à travers les yeux de quelqu’un, mais aussi vis à vis de moi !
      Ca ne fait pas cliché, ça me fait même pensé à une citation du Dalai Lama qui dit qu’il n’y a pas de gens qui soient nés sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel. T’as su interprété les signes, c’est pas donné à tout le monde, et c’est ça qui importe ouvrir les yeux et arrêté de se raccrocher à des vieilles idées qui ne sont plus d’actualités pour nous car nous avons évoluer. Ca en reviendrait à s’obstiner de travailler sur Minitel alors qu’il faut vivre avec son évolution perso.
      Comme toi je laisse le champ des possibles, on est plus sensible aux opportunités

  • Rima

    Bonjour Jordane,
    bel article, comme toujours, d’autant plus que c’est un sujet qui me touche un peu. ce n’est pas le célibat qui fait mal, c’est la rupture. ce n’est pas le célibat en lui même qui donne cette peur d’aimer, c’est les mauvaises expériences amoureuses. pour ce qui est de mes amis, je n’en ai plus, car ils sont tous mariés ( on ne peut plus faire de projet avec eux, ils ne sont pas là pour moi, je ne peux compter sur leur amitié). faire de nouvelles amitiés c’est difficile pour moi. La solitude est une réalité quand on est célibataire, mais ce n’est pas un problème pour moi, j’aime ma solitude. je suis joyeusement seule.

    • Salut Rima, merci de ton compliment. J’ai posté aujourd’hui une phrase sur ma page facebook, qui dit qu’il ne faut pas seulement tourner la page, il faut parfois aussi changer de livre. Cette phrase est selon moi un déclencheur qui devrait te parler. C’est peut-être pour toi un nouveau départ et l’opportunité de te construire une nouvelle vie, une nouvelle toi, avec de nouvelles personnes.
      « La solitude est une réalité quand on est célibataire » non c’est faux, c’est une fausse croyance, il y a de plus en plus de célibataires, les personnes en couples ne le restent plus longtemps malheureusement, si tes amis en couples ne t’accordent plus de temps, ce sont soit des personnes qui gèrent mal leur temps, soit ils sont rentrés dans le cliché des couples qui ne traînent qu’avec d’autres couples. Anyway, pose toi la question si ils étaient vraiment des amis. Soit ami avec toi-même avant d’être ami avec les autres, la paix intérieur il n’y a que ça, et amuse toi avec toi-même les autres auront envie de te suivre si t’es positive,de bonne humeur, souriante, inspirante, et pleine d’énergie ! (Les bases du capital relationnel)

  • Wahou, je n’aurais jamais pensé à chercher une relation entre le pourcentage de célibataires et le lieu d’habitation.

    • T’as jamais vu le film « Alfie » ? Je te le conseille, il est sympa à regarder. Il y a plus de chances que tu sois célibataire en fonction de la mentalité de la ville où tu te situes, du nombre d’habitants, du nombre de la population du sexe opposé, et surtout du climat social. Plus y a du nombre, plus la probabilité de chance de rencontrer quelqu’un augmente. Logique. 😉